Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

"lobby juif " ?

11 Février 2009 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Front historique

Williamoff et danielle Bleitrach: dialogue sur le colonialisme en 1947, les socialistes français et les travaillistes israéliens ou la thèse raciste du lobby juif ne tient pas face à l'histoire.


Ce dialogue à propos du texte et de la position de bricmont et d'autres sur le lobby juif qui gouvernerait les Etats-unis et qui forcerait quasiment les dits Etats-Unis à soutenir Israél dans ses errances mérite d'être analysé non seulement en regard de la situation actuelle mais des origines historiques à la fois de l'Etat d'Israël et du début de la guerre froide et des guerres coloniales. Parce que soit obsessionnellement on en revient au lien Israél, juif, lobby juif, antisémitisme voir à sa banalisation, soit on essaye d'aller plus loin du moins ceux qui sont marxistes et communistes et on mesure ce qu'il y a derrière cette thèse apparement radicale et qui ne fait en fait que reprendre sous d'autres formes les thèses les plus réactionnaires racistes.

pour lire la suite, allr sur "Changement de société"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Réveil Communiste 11/02/2009 15:18

voilà j'ai changé le titre qui me paraît effectivement plus approporié.AQ

Emmanuel Lyasse 11/02/2009 14:52

Je ne vois pas le rapport entre ce texte, et le titre que vous lui mettez. Du début, on peut conclure qu'il ne faut pas parler de lobby juif, mais de lobby sioniste. Tout à fait d'accord.Mais ensuite, ça se gâte. J'ignore tout à fait quel est ce Williamnoff, inconnu par ailleurs, mais ce qu'il raconte est pour le moins approximatif. Un seul exemple: les communistes n'ont pas été chassés du gouvernement par Ramadier en février 1947, mais en mai (Note en passant: les manuels d'histoire officielle s'étendent longuement, et avec indignation sur le "coup de Prague" de 1948. Aucun ne parle du coup de Paris, ni d'ailleurs des coups de Rome et de Bruxelles, de 1947. C'était pourtant exactement symétrique. Et c'était avant). Une différence de deux mois qui change tout. Et le reste est à l'avenant.Comment Danielle Bleitrach peut-elle publier de telles âneries ?