Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

SAMARITAINE : où en sommes-nous? Communiqué de Rouges Vifs Paris 1&2

4 Février 2009 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Luttes 2008-2011

Début du message réexpédié :

De : Rouges-Vifs Paris Ier IIe <paris1et2@rougesvifs.org>Date : 4 février 2009 15:35:59 HNECÀ :

forum@rougesvifs.orgObjet : [forumrougesvifs] SAMARITAINE : où en sommes-nous ?Répondre à : rougesvifs@yahoogroupes.fr

(NB: tous nos textes précédents sur la scandaleuse fermeture de la 
Samaritaine sont sur le site http://www.rougesvi fs.org accessibles par 
la rubrique Tracts / Déclarationss puis "Services publics / 
Entreprises" ou directement à l'adresse http://rougesvifs. free.fr/archives samar.htm 
)

Déclaration de Dominique D'Henry, salariée de la Samaritaine, ancienne 
élue communiste du Ier Arrondissement de Paris

SAMARITAINE : où en sommes-nous ?

La Direction de la Samaritaine et le groupe LVMH ont présenté un 
projet d'Hôtel très haut de gamme, de Bureaux de standing avec salles 
de réunions et auditorium. Quant à la partie commerciale, il s'agira 
de boutiques de luxe. Quelques logements dits « sociaux » sont prévus, 
en nombre très limité.

Ce projet n'est pas contesté pour l'essentiel par le Maire de Paris : 
celui-ci suspend la décision de modifier le plan local d'urbanisme à 
l'augmentation du nombre de logements et d'espaces commerciaux.

Et nullement question de rouvrir un magasin populaire comme l'ont 
souhaité les salariés de la Samaritaine ainsi que la clientèle (c'est 
la position que j'ai défendue en tant qu'élue et salariée du magasin).

Face à l'urgence d'apporter des solutions sérieuses sur le devenir de 
la Samaritaine, nous assistons plutôt à des règlements de compte au 
sein du Conseil d'administration entre les représentants de la 
Fondation Cognac Jay et le Groupe LVMH. Le désaccord porte sur 
l'évaluation de la Samaritaine et le projet du futur site voulu par 
LVHM, la Fondation souhaitant pour sa part un grand magasin.

Il faut rappeler que la Direction de la Samaritaine porte une lourde 
responsabilité dans le sort fait au magasin et du Personnel depuis le 
rachat du magasin en 2001 par LVMH.

En Juin 2005, 1500 salariés ont été mis à la porte du magasin, lors de 
sa brutale fermeture. Contrairement aux dires de la Direction de la 
Samaritaine et du groupe LVMH, qui affirment que tous les salariés ont 
trouvé une solution, la grande majorité des samaritains soit ont été 
mis en pré-retraite dès 47 ans, soit ont accepté la prime au départ 
sans forcément avoir trouvé un travail : seulement 130 employés (soit 
18 %) ont été reclassés dans le groupe.

Aujourd'hui alors que l'entreprise est menacée de dissolution, La 
Direction et le groupe LVMH estiment que le moment est venu de se 
débarrasser des représentants du personnel dont la responsabilité est 
de veiller à l'application du plan de sauvegarde de l'emploi. De plus 
ceux-ci devraient être consultés sur le devenir du futur site.

Dominique D'Henry, 20 janvier 2009

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article