Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Communiqué commun des membres du CN élus sur la liste André Gerin

28 Janvier 2009 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #CN du PCF

Après le CN du 9 janvier - communiqué de 17 membres

Après le Conseil national du 9 janvier, faire vivre et renforcer le PCF !


Communiqué de 17 membres du Conseil national du PCF (mis en page - cliquez)


Marie-George Buffet a choisi d'exclure les signataires du texte 3 qui avait recueilli 25% du vote des communistes - du comité exécutif national.

La direction du parti laisse donc de côté les plus déterminés à faire vivre le PCF.

Ce choix affaiblit le Parti communiste et sème le doute quant à la volonté de la direction de mettre en oeuvre les orientations décidées par les communistes. Dans le même temps, Marie-George Buffet a choisi de constituer son exécutif avec plusieurs partisans de « la métamorphose », issus notamment de la liste conduite par Marie-Pierre Vieu.

La préparation du congrès, les votes du 29 et 30 octobre, les réunions de sections, conférences départementales et le congrès lui-même ont montré, en dépit de bien des manœuvres, la montée en puissance de l'exigence communiste dans notre parti.

En cela la majorité des communistes fait écho à l'état d'esprit d'une grand partie de la population qui face à la crise globale du capitalisme cherche une autre voie que les différentes gestions sociales-démocrates successives aux marges du capitalisme.

Hélas, rabougri autour de Marie Georges Buffet, le groupe dirigeant n'a à nouveau rien voulu entendre du mouvement. Il vient de décider, en dépit de notre proposition de prendre toutes nos responsabilités à tous les étages, de s'appuyer sur une frange ouvertement liquidatrice qui n'a pas eu le courage de solliciter les suffrages des communistes, dont il est par conséquent difficile de mesurer l'implantation réelle dans le parti.

Cette violation manifeste des principes démocratiques élémentaires a immédiatement été sanctionnée par 42 % d'opposition à ce choix lors du vote dans le CN.  Sur les 148 votants lors du CN du 9 janvier, 60 ont voté nul, soit 42 %. Nous avons un exécutif élu par 88 membres du CN sur 230. Sa légitimité est donc toute relative.

La dernière partie du CN, consacrée au plan d'action a été réduite à la portion congrue : une petite heure de discussion. Sur ce qui préoccupe le plus les communistes : la convergence des luttes et les perspectives politiques qu'elle porte, on ne nous a proposé qu'un catalogue de mesures réformistes, très en dessous des possibilités et des attentes. Plusieurs membres du CN, au delà de nous, ont exprimé l'exigence d'une ligne plus offensive, plus anti-capitaliste, avec des propositions précises.


Renforcer le PCF, une exigence de notre temps.

Dans ce cadre là, nous appelons chaque communiste quel que soit son  niveau d'engagement dans le parti à revendiquer partout, à prendre et à assumer chaque fois que cela sera possible toutes ses responsabilités dans le fonctionnement et les tâches de direction du parti.

Il y va de la restructuration unitaire du PCF et du devenir même de notre organisation, toujours décisive dans l'affrontement de classe en France : les manifestations contre la tuerie à Gaza et la préparation du 29 janvier le montrent.



Les 17 élus de la liste « Faire vivre, renforcer le PCF, une exigence de notre temps » :


Corinne BECOURT (Aisne) ; Paul BARBAZANGE (Hérault); Floriane BENOIT (Isère) ; Dominique NEGRI (Isère) ; Christian TABAGLIO (Meurthe-et-Moselle) ; Marie-Christine BURRICAND (Rhône) ; André GERIN (Rhône) ; Frédéric BERNABE (Haute-Saône) ; Emmanuel DANG TRAN (Paris) ; Claude FAINZANG (Paris) ; Pasquale NOIZET (Paris) ; Fabienne DEBEAUVAIS (Somme) ; Eric JALADE (Tarn) ; Jean-Pierre MEYER (Var) ; Caroline ANDREANI (Seine-Saint-Denis) ; Jean-Jacques KARMAN (Seine-Saint-Denis) ; Alain DE POILLY (Val-de-Marne)

 

Mis en ligne le 16 janvier 2009.


Note RC : il y a quelques signataires du texte 3 qui ont été proposés et donc élus sur la liste du CN conduite par MGB (en particulier Jean Claude Danglot et Hervé Poly du Pas de Calais)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilles questiaux 30/01/2009 23:20

La liste est "Gerin" que ça te plaise ou non parce que Gerin en était la tête de liste. Et c'est aussi le dirigeant national du PCF aux responsabilités les plus importantes qui se soit engagé avec le texte 3. Je pense qu'il a eu raison de tenter une fusion avec la liste du CN, pour mettre la responsabilité de la désunion dans l'autre camp, la culture de rassemblement du PCF étant ce qu'elle est. Mais ce qui a manqué et qui manque encore, c'est un vrai organe collectif de discussion et de décision, élaborant collectivement et assumant collectivement la responsabilité des initiatives politiques de l'opposition à la dérive postcommuniste. Pour le moment, les divers contributeurs du texte 3 ne se concertent pas assez, voire font bande à part. N'est ce pas, "lucide" (mais pas trop)?

lucide 30/01/2009 17:55

La liste "Gérin": mais Gérin soutenait Buffet comme secrétaire nationale!! HUma du 8 décembre: « Des camarades pensent qu’une liste alternative est nécessaire (…). Pour ma part, je ne le souhaite pas », écrit André Gerin, plaidant pour « aller au bout des discussions pour obtenir une vraie représentation » sur la liste commune du congrès. Par ailleurs, il estime que « la secrétaire nationale, Marie-George Buffet, doit rester », car « changer maintenant, c’est ouvrir une brèche sur des questions de personnes ».

gilles questiaux 24/01/2009 15:32

Marie George Buffet a justifié l'absence de communistes du texte 3 à l'exécutif en prétendant qu'ellen'avait pas utilisé "la règle à calcul" mais qu'elle avait "jugé sur les compétences", et elle est, il faut l"avouer bien placée pour cela, vu ses résultats.

gilles questiaux 21/01/2009 19:23

Certains refusent de discuter avec les "extérieurs" par principe, d'autre nom. lMais dans le cas de la constitution d'une plate forme interne pour le 34ème congrès, ceux qui ont quitté le parti sont forcément hors-jeu! la demande du PRCF dans ce contexte, peu de temps avant le congrès, je dois dire que je ne l'ai toujours pas comprise.

sam 82 21/01/2009 11:30

je partage le contenu de ce texte du PRCF . sans être naïf ni impatient , simplement en essayant de tenir compte de la réalité . on est quand même obligé de constater que le congrès terminé ,les liquidateurs toutes tendances confondues en ayant réussi a verrouiller celui-ci en sont sorti renforcés , au niveau de la direction du PCF . a parti de là ils ont tout en main pour continuer a marche forcée la liquidation du parti . le combat de classe au sein du PCF va s'intensifier   , par le biais des élections européennes , qui vont être une étape décisive dans le processus de liquidation . pour ma part je considère de plus en plus illusoire la possibilité de peser uniquement de l'intérieur contre la liquidation . je ne comprend d'ailleurs pas pourquoi les Gérin et autres refusent de discuter avec le PRCF , a moins qu'ils soient en désaccord politique , dans ce cas que ce soit dit clairement , de manière que l'on sache a quoi s'en tenir une bonne fois pour toutes , afin de travailler a la structuration politique d'un parti communiste digne de ce nom . sam 82 .