Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Rassemblement le 7/01/09 pour Kédougou au consulat du Sénégal à Paris.

5 Janvier 2009 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous

La fédé de paris du PCF communique :

Rassemblement
le 7 janvier 2009 pour Kédougou au consulat du Sénégal à Paris.

de 15 heures à 18h devant le consulat du Sénégal, 22, rue Hamelin 
Métro : Iéna ou Boissière


Pour la libération des jeunes de Kédougou détenus à Tambacounda
 
Le mardi 23 décembre 2008, les jeunes de Kédougou, région du sud-est du Sénégal, ont manifesté pour protester contre la surdité des Autorités à leurs multiples demandes et revendications concernant leur droit au travail.
Face à leur détermination, les Autorités ont fait appel à la gendarmerie et à l'armée qui ont ouvert le feu  sur les manifestants, faisant un mort et plusieurs blessés dont certains très grièvement; ont procédé à de nombreuses arrestations.
Depuis cette date, l'armée et la gendarmerie terrorisent la population, en pénétrant illégalement et nuitamment dans les maisons pour y rechercher de façon humiliante, de prétendus  meneurs. Plusieurs dizaines de jeunes ont ainsi  été emprisonnées de manière totalement arbitraire.

 Comment en est-on arrivé là ?


Pour comprendre cette situation de désarroi de la population, il faut savoir que Kédougou est la région du Sénégal où les indicateurs économiques et sociaux de développement humain sont les plus faibles du pays, avec une majorité de la population, essentiellement rurale, se situant en dessous du seuil de pauvreté. Et pourtant, cette région comporte d'immenses ressources minières ; en particulier, de l'or, mais aussi du fer, du marbre et d'autres gisements. 

En ce moment,  pas moins de cinq pays y procèdent à des recherches, prospections ou exploitations de ces ressources : Australie (Mdl), Canada (Oromin, Axmin), Afrique du Sud (Rand gold), Inde (Arcelor-Mittal), Espagne (Lanka - Investment). 

Il est ahurissant de constater que sur les chantiers de ces  sociétés minières, l'essentiel des emplois, qualifiés ou non, est prioritairement offert à des personnes extérieures à la Région, au détriment de la jeunesse locale, durement touchée par le chômage et la pauvreté ; condamnée comme toujours à l'émigration, avec, aujourd'hui son corollaire, les refoulements massifs.

COLLECTIF DES RESSORTISSANTS  SYMPATHISANTS DE LA REGION DE KEDOUGOU EN FRANCE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article