Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La liste officielle du CN présente un parti organisé en tendances

9 Janvier 2009 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce qui ne peut plus durer au PCF

lien à la liste publiée dans "CommunisteS"

On constate deux choses :


1)    La liste MGB est dotée de manière artificieuse d'un capital de légitimité supérieur comme émanant d'une commission de la direction, ce qui serait plausible si cette direction ne s'était pas discréditée en refusant de faire honnêtement son bilan. Cette commission a travaillé de manière partiale et a prétexté des ragots pour refuser la fusion proposée par André Gerin. Nicolas Marchand qui n'a pas hésité à se mouiller contre les liquidateurs, en les plaçant devant leurs contradictions, a aussi été excu de la liste MGB et a du présenter une liste séparée.

2)    Les pourcentages publiés ne sont pas significatifs et visent à induire en erreur les observateurs extérieurs, puisque les 25% du texte 3 sont réduits à la portion congrue après le moulinage des conférences fédérales, à 10% de vote des délégués pour la liste conduite par André Gerin, et 6% des élus, liste qui perd d'ailleurs un élu suite aux pressions téléphoniques accompagant la validation des candidats, et les 15% du texte 2 réduits à 0 (il est vrai par la faute de la politique de splendide isolement de "La Riposte"). Par contre, les 0%  du quatrième texte "pour une autre formation" dont les auteurs n'avaient pas daigner se présenter au vote communiste deviennent 16% des votes de délégués, et nombre d'élu (au moins 30), sur la liste Buffet sont connus pour être sur ces positions. Certains de ses partisans abusés par leur propre propagande se congratulent d'avoir "dépassé les orthodoxes" (sic).

La presse bourgeoise en effet présentera les 10% de la liste Gerin et les 16% de MP Vieu comme émanant de la base. On est encore loin du "one man one vote" et de la représentation proportionnelle au PCF.

Présenter l'exigence d'une représentation proportionnelle aux votes des délégués du congrès comme une volonté d'organiser le parti en tendance est inexact : si on vote on doit tenir compte du résultat du vote dans ses effets réels, et donc ils doivent être représentés exactement dans les délégations. Une tendance c'est autre chose, ("La Riposte " en est une et ça ne gêne personne) c'est un parti dans le parti avec sa direction,  sa ligne, son financement séparé, etc. On peut bien sûr proposer la suppression des bases alternatives, ce qui serait interprété partout comme une regression antidémocratique, et sans garantie de succès, la culture légitimiste étant en recul dans le parti.

Par contre présenter les élus au CN dans des listes séparées, c'est effectivement travailler à constituer des tendances rigides en dressant des cloisons et en organisant la suspicion.

Le parti est en fait déjà organisé en tendances, par sa direction, dans le but de marginaliser et de présenter comme diviseurs les camarades opposés aux dérives postcommunistes du groupe dirigeant. Il est a noter que cet ostracisme commence à céder. Les liquidateurs associés en faisant l'erreur de présenter une liste à part contre une direction dont ils ont toujours été proches par leur idéologie rendent de plus en plus intenables les discours qui visent à créer une unanimité de façade.

GQ, 4 janvier 2009

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article