Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

L'après congrès pour les communistes

7 Janvier 2009 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Paroles de communistes!

Je pense qu'il faut mener le combat avec tous les communistes sans exclusive. Il est important néanmoins de tenir compte de la diversité des camarades, je veux dire distinguer ceux du dedans et ceux qui sont en dehors du parti qui ne peuvent pas agir de la même manière. La meilleure façon à mon sens d'avancer ensemble et là où nous sommes c'est de constituer un réseau qui a commencé a exister à travers les blogs pour ce qui est de l'externe, et avec les camarades par régions dans la préparation du congrès du PCF et ainsi nous coordonner pour agir sur les luttes. Il faut nous préparer aussi à la déferlante « européenne » au sein du parti et de la "gauche" en générale (qui défilait hier à la manif pour le peuple Palestinien avec des drapeaux "la gauche") qui va avoir lieu à la faveur des élections européennes. La direction de notre parti va y participer, car elle est recomposée des mêmes, ceux qui ne veulent plus du PCF compris, je parle là des refondateurs qui se retrouvent sur les mêmes lignes concernant l'Europe que le reste de la direction. C'est aussi pour ça qu'ils sont toujours aux manettes du parti... C'est sur ce point précis qu'il va falloir réagir et agir. Le fruit pourri de l'Europe antisociale et bourgeoise va tomber à mon avis car les contradictions de la ligne suivie par le groupe dirigeant  vont apparaître.

 
Peu importe pour ces camarades que le fruit soit pourri du moment qu'ils restent dans l'arbre où ils ont grimpé et qu'ils gardent leur place. Perché sur l'arbre de la Gauche européenne on se croit à l'abri des critiques et on croit qu'on n'a pas de comptes à rendre aux communistes.

La coquille vide c'est ça. Il faut une coquille pour faire exister ceux qui l'habitent mais qui comme le Bernard l'Hermite vont aussi d'une coquille à l'autre. L'espace national et les luttes qui lui sont propres seront délaissés pour les actions consensuelles de la gauche européenne. A nous d'être actifs, sur le terrain des luttes en France, de soutenir les luttes des peuples en général, de rester dans le débat sur l'Europe pour y apporter notre point de vue et dénoncer les dérives qui ne manqueront pas d'avoir lieu.

Je pense que d'ici six mois, un an au  plus , il faudra faire converger les communistes du dehors et du dedans vers l' objectif  de faire vivre et renforcer le PCF,  qui se fera par l'actualisation de la pensée marxiste (et un effort de formation dans ce sens), la  pratique consciente de la lutte des classes, le retour au sein du PCF des communistes qui ont quitté le parti, et aussi une meilleure organisation en interne des camarades qui sont sur cette ligne, et une participation plus active dans les postes à responsabilité, (dans les cellules, les sections, les fédés, le CN).

 

Pasquale Noizet, 31/12/3008

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

diablo 01/01/2009 21:46

Mon commentaire, déjà publié sur le blog : « çà n’empêche pas Nicolas »‘ : Je serai assez séduit par l'idée d'un réseau communiste avec ceux du "dedans" et ceux du "dehors" pour faire court si je n'avais pas déjà vécu un peu ce type d'expérience après mon départ du PCF à travers les expériences du CNUC et autres structures englobant des adhérents et des non adhérents. Finalement ce ne sont, le plus souvent, que des "salons où l'on cause" et où chacun étale sa nostalgie et/ou sa colère et puis...salut les camarades, à la prochaine fois....Si c'est pour refaire çà ce n'est pas la peine. Autant créer l'amicale des anciens du PCF: on fera des banquets, des après-midis dansants et des sorties dans les châteaux de la Loire ou au musée de la Résistance...je plaisante...encore que. Non, ce qu'il faudrait c'est pouvoir débattre mais aussi AGIR CONCRETEMENT en assurant au minimum une présence devant le maximums d'entreprises (c'est là où le mouvement populaire prendra sa source)pour diffuser les idées communistes...En même temps compte tenu de la situation et du point d'où nous partons, il faut faire dans le souple sans pour autant s'abstenir d'une certaine rigueur de fonctionnement (c'est compliqué il est vrai) et je me demande si cet espace ne pourrait pas se construire par exemple autour d'une modeste publication polycopiée, porteuse d'un discours populaire ancré dans la vie quotidienne ...Je réfléchis en écrivant...à suivre...DIABLO

sam 82 01/01/2009 18:00

en tant qu'ancien adhérent , pour ma part j'estime que le pcf est complètement muté du moins au niveau de sa direction . cette opinion s'appuie sur  le contenu politique du dernier congrès qui vient d'avoir lieu . même si au niveau du CN il y a quelques camarades sur des positions de classes , il est évident que l'immense majorité n'est plus sur la même longueur d'onde , de puis bien longtemps . a partir de là il est légitime de se poser la question suivante ,a savoir le PCF est-il récupérable ? personnellement je n'ai pas tranché , même si j'ai tendance a être pessimiste et ne pas exclure de participer a la création d'un PCF digne de ce nom . car redevenir membre du PCF ,ce n'est pas évident pour nous les ex , suivant la région ou l'on se trouve , et pour certains d'entre nous , nous ne serions pas les bien venus , vu que nous n'avons jamais été des béné oui oui . est -ce a dire que j'attend que le PCF meure ? certainement pas . autre précision je suis très proche de la ligne politique du PRCF , cela pour dire que si je devais readhérer au PCF je ne serais pas prêt a renier celle-ci , au contraire . alors?  meilleurs vœux a tous quand même . sam 82 .      

Molina Jules 01/01/2009 08:42

Ta mise au point me rassure complètement. J'approuve sans réserve ta position.Meilleurs voeux également pour 2009.

Pasquale 31/12/2008 17:02

Tu as  mal compris Jules ! La diversité dont je qualifie les camarades du dedans et du dehors c'est EVIDEMMENT celle des COMMUNISTES qui veulent garder un PCF (et je le dis bien clairement dans mon texte) et qui sont sur notre ligne. IL ne s'agit en aucun cas de ceux qui veulent créer un autre partiet quels qu'ils soient  (ça aussi c'est très clairement dit dans mon texte et je crois que ma position a toujours été explicite et reconnue sur cette question comme sur d'autres ). Je parle de réseau avec ces camarades et non pas avec ceux qui attendent que ça pourissent et qui veulent refaire un autre PCF 0 côté. Ceux là se révèleront par leur "non action" dans la période qui s'ouvre car la seume critique ne suffit pas encore il faut aussi s'atteler à la tâche et mettre les mains dans le camboui.Bonnes fin d'année 2008 et bonne année 2009 !

Molina Jules 31/12/2008 15:29

Il me parait très difficile de créer des structures communes sur des positions diamétralemenr opposées:Les dirigeants des groupes extérieurs estiment que le parti est complètement muté, irrécupérable. Ils proposent de le laisser mourir et de créer un autre PCF.Les camarades qui se battent dans les structures actuelles du parti contre les liquidateurs pensent que celui-ci n'est pas mort, qu'il peut être redressé. Ils rejettent l'idée de le quitter et de repartir à zéro. Ils ne veulent pas entendre parler de refaire un autre PCF.Je ne vois pas comment ces deux analyses diamétralement opposées pourraient coexister dans une structure commune nouvelle. Il faut choisir: rester au PCF avec l'espoir de le redresser où faire un autre parti quelque soit le nom qu'on lui donnera.Il me parait évident que des réadhésions massives pourraient changer la donne.