Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Les communistes russes reprennent du poil de la bête (de l'ours)

1 Décembre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

"Le Parti Communiste de la Fédération de Russie est un parti politique fort et la raison d'être de tout parti qui se respecte est de lutter pour le pouvoir", a déclaré son chef Guennadi Ziouganov de la tribune du congrès, à proximité d'un buste géant du maître d'oeuvre de la révolution russe, Vladimir Lénine. "Notre parti est en nette opposition aux autorités actuelles", le parti au pouvoir Russie unie, a-t-il poursuivi. M. Ziouganov, un vétéran de la vie politique russe, a rappelé que sa formation était la seule au Parlement russe à s'être opposée à l'extension du mandat présidentiel russe de quatre à six ans, récemment proposée par le Kremlin. Le PC prépare un manifeste qui comprendra des suggestions pour aider la Russie à se hisser hors de la crise, a-t-il indiqué.

Le socialisme est l'unique moyen d'en finir avec la crise financière selon Guennadi Ziouganov

Pour les communistes, le socialisme constitue l'unique moyen de sortir de la crise financière fondamentale, a estimé le leader du Parti Communiste de la Fédération de Russie Guennadi Ziouganov dans son discours prononcé samedi devant le congrès du parti qui s'est réuni samedi à Moscou.

"Notre congrès se déroule dans une période marquée par l'aggravation extrême de la crise systémique du monde impérialiste. Ses fondements s'effritent sous nos yeux", a estimé le leader des communistes.

De l'avis de M. Ziouganov, les processus d'"écroulement" et de "désintégration" du capitalisme sont inévitables.

"Il devient toujours plus claire que le socialisme n'est pas un caprice d'idéologues mais bien une étape naturelle et incontournable dans le développement de l'humanité. Le modèle de société jusqu'ici imposée à l'ensemble du monde coule dans les vagues de la crise", a affirmé le leader du KPRF.

M. Ziouganov est d'autre part sûr que les Etats-Unis, "ce prétendu phare pour le monde capitaliste", ont cessé d'être un "repère" pour la Russie également. Selon le leader communiste, le fait de comprendre cette réalité "met un terme" à la période d'"humiliations" et de "dilapidation" de la Russie.

La crise financière est l'un des thèmes clés du congrès du KPRF. La Russie a rétabli son prestige international en Ossétie du Sud selon Guennadi Ziouganov

Les communistes russes estiment que l'engagement de Moscou dans le confit entre l'Ossétie du Sud et la Géorgie a permis à la Russie de rétablir son prestige internationale, mais jugent qu'elle doit revoir ses rapports avec l'Occident.

"La défaite infligée aux agresseurs géorgiens a permis à la Russie de rétablir dans une mesure considérable son prestige international qui a beaucoup souffert dans l'après 1991", a estimé le leader des communistes Guennadi Ziouganov devant le 13e congrès du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) qui s'est réuni samedi à Moscou.

"La Russie a enfin reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, mesure qui a constitué un notable pas en avant, d'ailleurs exigée depuis longtemps par le KPRF", a rappelé M. Ziouganov.

Le leader des communistes a jugé dans le même temps qu'il était indispensable de revoir la politique russe "dépourvue de fermeté" à l'égard de l'Ukraine.

"On ne saurait admettre l'inclusion de l'Ukraine dans l'OTAN (...). Des nationalistes farouches font actuellement la loi à Kiev. S'ils restent au pouvoir en Ukraine, la Russie sera exposée à un danger mortel", a estimé M. Ziouganov.

A son avis, la Russie doit renoncer à la coopération avec l'OTAN et l'UE et "chercher des alliés naturels" parmi les ex-peuples soviétiques, les pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine.

Nicolas Maury

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article