Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Motion sur les élections européennes

24 Novembre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Correspondance au PCF

Xavier Dubois, communiste du Nord, signataire du texte 2, nous a envoyé ceci.


Aux élections européennes,

partout en France,

des listes de rassemblement populaire emmenées par le PCF 

      Le 24 octobre dernier, le Conseil National de notre parti a décidé de lancer un appel pour un « front européen progressiste » pour les élections européennes de juin 2009. Cette formule nous laisse douter. Nous ne refusons pas, dans l'absolu, que des organisations nous soutiennent voire, si elles sont assez représentatives de la population, qu'elles aient des candidats sur nos listes. Mais la direction de celles-ci doit être assurée par le PCF, sous l'étiquette duquel ces listes doivent être placées, même si nous souhaitons l'ouverture à des personnalités marquantes du mouvement syndical, voire associatif. Nous ne souhaitons pas voir renouvelée une expérience qui ressemblerait que trop à celles des collectifs antilibéraux, ni à celle de « Bouge l'Europe ». Le seul résultat de ce genre d'expérience est de faire disparaître aux yeux des jeunes et des salariés le nom même du PCF, ce qui est absolument contre-productif. 

       Par ailleurs, le Conseil National souhaite l'ouverture de ces listes à des candidats étrangers, notamment via le PGE. Nous ne refusons pas le principe de la présence de communistes étrangers sur des listes françaises. Mais le PGE n'est pas ouvert qu'à des communistes. Nous considérons que, dans nos relations avec les partis étrangers, nous ne devons nous ouvrir qu'aux partis communistes et ouvriers issus de la même tradition que nous.  

       Sur le plan de la démarche, nous sommes également sceptiques. Le CN a l'air de vouloir afficher le PCF comme un parti « européen », euro constructif en quelques sortes. Or, comment notre parti pourrait il être constructif par rapport à une Union Européenne qui n'a jamais été autre chose que le rouleau compresseur des peuples? Le Traité de Rome, fondateur de la CEE, comportait dans ses clauses l'affirmation de la « concurrence libre et non faussée », contre laquelle nous avons combattu en 2005. Autrement dit, pour faire une Europe « sociale », il faudrait modifier jusqu'au traité fondateur, ce qui équivaudrait à une dissolution de l'UE. Si des députés européens communistes doivent nécessairement mener la bagarre au nom du salariat au Parlement Européen, le PCF ne peut pas faire autre chose que de souhaiter, à terme, la création d'une Fédération des Etats Socialistes Européens, ce qui ne peut arriver qu'après l'arrivée au pouvoir de partis communistes ou ouvriers dans les pays de l'UE. 

       Enfin, conformément à nos statuts (article 18), nous exigeons que les adhérents du PCF soient consultés quant à la stratégie électorale, y compris aux européennes.  

Motion présentée par Bénédicte Dupont et Xavier Dubois

Adoptée à l'unanimité par la Section de Trith-Saint Léger et environs du Parti Communiste Françai
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jihad WACHILL 24/11/2008 22:15

Oui, cette motion est intéressante, effectivement. Elle renvoie néanmoins une éventuelle rupture avec l'UE à un horizon lointain...

olivier imbert 24/11/2008 17:08

no problème je aussi... et même sans trop de désaccord avec l'affirmé explicite du texte deux, mais beaucoup dans certaines fisssure entr'aperçu... parique subodorée... mais foins de suspicion passons aux intructions...

Astrée 24/11/2008 17:04

très bien. Je soutiens cette motion à 200% (même si j'ai des désaccords avec le rédacteurs de la motion 2 sur les questions de l'Europe/la Nation. Mais le principe est bon).