Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

l'AG du Vème arrondissement penche pour le texte alternatif commun

27 Octobre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Marine Roussilon à fait parvenir le compte rendu suivant

Prendre la démocratie au sérieux

Les communistes du 5e arrondissement de Paris se sont réunis en Assemblée générale le mercredi 22 octobre, pour discuter des trois projets de base commune proposés au vote.
Le projet proposé par le CN a été durement critiqué: long, confus, il  est difficilement amendable, et ne nous aide pas dans notre militantisme. Il confond trop souvent rassemblement des salariés et rassemblement de la gauche, au risque de mettre la stratégie avant le  projet, et d'oublier le projet communiste de dépassement du capitalisme au profit d'un projet de gauche. Enfin, il ne propose aucun bilan de la direction sortante, et des différentes stratégies menées dans la dernière période, alors que c'était une exigence de  l'ANE.

Trois arguments ont été avancés en faveur de ce texte. D'abord, une camarade a affirmé vouloir voter pour ce texte, même si elle souhaite  qu'il soit profondément amendé, parce qu'étant le texte du CN, il  représente l'unité du parti. Il lui a été répondu que le texte n'a  été voté que par 88 membres du CN sur 250, ce qui est un signe de  division plutôt que d'unité. Au dernier congrès, pour préserver  l'unité du parti, nous avons voulu cacher nos divisions: elles ont  resurgi d'autant plus violemment dans les mois qui ont suivi. Nous ne  voulons pas d'un nouveau congrès de ce type. Nous voulons un vrai débat.

Une autre camarade a affirmé vouloir voter pour ce texte, pour le réécrire ensuite entièrement. Il lui a été rappelé que le débat sur les amendements se déroulera successivement dans la section, à la fédération et au niveau national, que les militants ont donc peu de prise sur les amendements finalement adoptés, et que quoi qu'il en soit le texte ne serait jamais entièrement réécrit.

Enfin, la même camarade a justifié son vote par le fait que le texte  du CN affirme clairement la volonté de continuer le PCF. Mais cette  affirmation n'a pas semblé si claire a beaucoup de camarades, qui  mettent en avant le terme de "métamorphose" du Parti, et qui soulignent que conserver le PCF, si ce n'est pas pour défendre unprojet communiste, ça ne sert à rien. En outre, les deux autres textes affirment aussi la volonté de conserver le PCF, et l'affirment  plus clairement.

Le deuxième texte, proposé par La Riposte, a pu séduire par son attachement au marxisme. Mais beaucoup ont trouvé cet attachement trop dogmatique, trop ancré dans le passé. Par ailleurs, de nombreux camarades ont souligné la tonalité méprisante du texte, qui donne des  leçons aux communistes ("le PCF doit être fort") et aux travailleurs.  Enfin, ce texte semble avoir pour but de faire en sorte que le PCF  soit prêt au moment où le mouvement populaire deviendra  révolutionnaire, ce qui ne nous convient pas: nous voulons un PCF qui  cherche à agir dans le mouvement populaire, et nous voulons changer  les choses tout de suite, sans attendre la  révolution.

Le troisième texte a suscité l'approbation de la plupart des camarades. Malgré de nombreux points de désaccord, ce texte nous a semblé être le plus amendable, et donc la meilleure base pour travailler ensuite. Il est certes incomplet, mais il liste la plupart  des questions que nous avons envie de débattre (l'Europe, nos  propositions économiques, etc), et pourra donc être complété dans la  phase d'amendement. Plusieurs camarades ont rappelé qu'il ne s'agit  pas pour eux de voter "contre" la direction, mais de prendre au  sérieux le choix démocratique qui nous est proposé, et de voter non  pour un clan ou une tendance, mais pour un texte, choisi à la fois  pour son contenu et pour les possibilités de débat et de travail  qu'il offre.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article