Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

verouillage et orientation des débats au MJCF 75

24 Octobre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Voici un mail que j'ai reçu de Gabriel Gau (fils de Jean-François), responsable du MJCF 75 (mouvement des Jeunes Communistes 75), envoyé à tous les adhérents du MJCF 75 (pourtant je n'en suis plus  une, mais bon...je continue à recevoir les courriers sans que je n'en fasse la demande)
L'ordre du jour de l'Assemblée Générale comporte trois points, je n'ai gardé pour Réveil que le troisième point: "le Mouvement Jeune comuniste face aux enjeux du Congrès du Parti communiste français".La présentation des choses m'a choquée: comment mettre en avant la base commune du CN, c'est très simple:
1/ on "encadre" (mot poli pour dire "verouiller") le "débat" par le secrétaire fédéral sortant de Paris
2/ On présente le projet de base commune comme LA base commune, et on s'étend dessus sur trois lignes pour bien le mettre en valeur par rapport aux autres projets de base commune
3/on passe rapidement sur les deux textes "alternatifs", sans les présenter, en mettant bien en exergue que ces textes sont contre LA merveilleuse base commune de notre sympathique direction, et Patrice sera là pour le montrer.

DE QUI SE MOQUE -T-ON?? C'est ça une présentation impartiale des textes? Comment-veut on que les jeunes communistes aient toutes les clés du congrès avec une t-elle orientation du débat?

ps: vous remarquerez que EUX, les ptits jeunes parisiens,  ils ont droit de se réunir à la fédé (d'ailleurs ils font toutes leurs réunions à la fédé, et on un local à la fédé, ce dont je n'ai rien contre, en soi)...alors que la JC est sensée être une organisation indépendante du PCF...Mais bien sûr...et la marmotte...
Par contre, accueillir des camarades adhérents du parti communiste français, pouah, vous n'y pensez pas! ils sont pas DANS LA LIGNE!!!
Vive la démocratie au PCF!!
Astrée


Chers camarades,
 
Le bureau du MJCF 75 s'est réuni mercredi soir et a notamment décidé de convoquer la prochaine assemblée générale des jeunes et étudiants communistes de Paris le vendredi 7 novembre à 18 heures 30 à la fédération de Paris du PCF (120, rue La Fayette / métro Gare du Nord ou Poissonnière).
 
L'ordre du jour est le suivant :
  • Le Mouvement Jeunes communiste face aux enjeux du Congrès du Parti communiste français. Ce débat aura lieu probablement en présence de Patrice Bessac, secrétaire départemental du PCF-Paris. Vous avez en pièce jointe trois textes : le résumé du projet de base commune (= qui vise à devenir le texte de Congrès à amender par les militants communistes) proposé par le Conseil national du PCF ainsi que les résumés de deux textes "alternatifs" qui sont soumis au vote contre celui proposé par le Conseil national. Lisez ces résumés pour vous faire une idée avant notre débat. Pour pousser plus loin votre réflexion, les textes intégraux sont sur ce site : http://www.alternativeforge.net .
Vous le voyez, ce ne sont pas des petits débats que nous devons avoir à l'occasion de cette assemblée générale. Je vous invite toutes et tous à réserver cette soirée sur vos agendas ! Et à en parler à des jeunes de votre entourage proche ou lointain que vous pensez pouvoir être intéressés parce qu'on fait et ce qu'on dit. 
 
DERNIER RAPPEL : C'est demain qu'a lieu notre après-midi de formation sur la crise financière, à partir de 14 heures au siège national du PCF (2, place du Colonel-Fabien, métro du même nom). Votre présence est indispensable!!
 
Fraternellement,
Gabriel, pour le bureau du MJCF75.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jonathan 27/10/2008 17:14

Moi je ne suis pas étonné. Quand un jeune dirigeant de la JC, mais assurément futur dirigent du PCF, commence sa carrière, il faut quand même qu'il fasse ses preuves. Les qualités politiques exigées ne sont évidemment pas l'écoute, le respect de la démocratie, la constance dans l'action et les convictions, le courage, ainsi que tous ces trucs ringards, non. Les qualités exigées sont la soumissions à la hiérarchie et le refus de tout esprit critique. A cette condition, une brillante carrière de dirigeant du Parti Communiste s'offre à toi. Et si en plus tu penses que le communisme a fait son temps et le PCF aussi, alors le plus grand destin t'attend.

gilles gourlot 25/10/2008 20:02

au fait a propos d'ouverture d'esprit vous savez que le crime de lése majesté est a la mode en ce moment y'a un type qui est poursuivi pour avoir écrit casse toi pauvre con

gilles gourlot 25/10/2008 19:59

Astrée, merci pour cette info. Effectivement cette note peut paraître tout à fait anodine à son rédacteur tant l'habitude et la pratique d'une forme de débat peu contradictoire est encrée au plus profond de l'esprit de pas mal de nos camarades. Tu as bien raison sur le fond, et les mots ont un sens!Juste pour le fun je me suis permis d'analyser la façon dont sont présentées les choses dans la note de G.Gau par exemple cette phrase : " projet de base commune (= qui vise à devenir le texte de Congrès à amender par les militants communistes) proposé par le Conseil national du PCF ". C'est en substance dire que le texte du CN est par essence destiné a être discuté et amendé par les communistes (et donc par extension qu'il reporte fidèlement les discutions et les idées qui sont en débat parmi les camarades, car élaboré sur la base des contributions reçues et ce qui ressort des débats dans les sections, fédés ...). Voilà déjà une affirmation qui n'engage que la parole de son auteur, mais bon passons. Bref le texte du CN est présenté comme "cool" car amendable et discutable ( ben ça pour sûr il l'est ... discutable, à en croire les débats en court ) et qu'il est d'autant plus "cool" car présenté par le conseil national donc légitimement représentatif de tout les communistes. Jusque là, selon l'auteur de cette phrase, tout roule, la discussion suit son cours dans un grand processus démocratique centralisé ( oups ), les oiseaux brillent, le soleil chante, rien ne semble entraver la marche vers le socialisme triomphant et le peuple guidé par.... (mais bon je m'égare) bref c'est le bonheur. Mais comme dans tout comte de fée ou film hollywoodien un élément perturbateur ( hou le méchant ) va bousculer cet ordre naturel des choses. Ils surgissent ( parce qu'en plus ils sont deux les salauds) soudain au détour de la phrase affublés de guillemets pour ne pas dire de cornes: les textes alternatifs ! ( tintintin)Analysons ça calmement: "ainsi que les résumés de deux textes "alternatifs" qui sont soumis au vote contre celui proposé par le Conseil national."Cette partie nous apprend deux choses:1) les textes alternatifs sont soumis au vote ( pourquoi pas le texte du CN ?). nous n'analyserons pas ici l'utilisation du verbe "soumettre" plutôt que celle du verbe "proposer" par pure fainéantise de ma part.2) précision utile, les textes alternatifs sont soumis au vote "contre" le texte du CN qui, lui, est présenté comme nous l'avons vu plus haut comme "cool" car amendable (l'auteur de la phrase ne précise pas si les textes alternatifs sont amendables voire destinés à être eux aussi des bases communes de discutions potentielles)conclusion: On peut noter comment au travers d'une simple phrase qui peut paraître neutre au premier abord, on peut distinguer la façon dont son auteur semble envisager les choses: Il y a un texte "légitime" et les autres sont considérés comme des outsiders plus ou moins dérangeants. C'est très clair quand on voit que tous les compléments et prépositions positives sont associés au texte 1 et tout ce qui est négatif au reste.Je pense que l'on peut tout à fait dire que cette présentation n'a rien d'impartiale et tu as bien raison de noter que seul le secrétaire fédéral est invité pour présenter les textes aux jeunes de la JC. Cela certes ne constitue pas en soit un crime contre la démocratie mais participe bien à un ensemble de pratiques qui ne favorisent pas un débat réellement ouvert.Astrée, tu as raison, mille fois raison de pointer ces pratiques avec le ton pamphlétaire qui te caractérise. Ce sont de vieilles manies qui empoisonnent le parti à petit feu. Il revient à nos responsables de s'en départir plutôt que d'accuser ceux qui les pointe d'être des "troublions".Chers camarades responsables qui , je le sais, lisez ce blog, faites un petit effort d'ouverture d'esprit ! Après tout, votre rôle est aussi de monter l'exemple.

Pierre Robes 25/10/2008 01:17

Times are changing ...Espérons que les orientations (et les dirigeants) changeront, avec ce congrès.Bon visiblement, le petit Gabriel a bien retenu les leçons de papa. Les ficelles d'appareil, c'est tout ce qu'ils sont capables de transmettre, chez les Gau, parce que les convictions ...

Joran 24/10/2008 17:26

Quand j'étais à la JC, on nous empêchait de parler du Parti..."Le Parti, c'est le Parti, et la JC, c'est la JC" (air connu)Les temps changent...