Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le texte alternatif commun au 34ème congrès : une démarche unitaire

13 Octobre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Texte alternatif pour le 34ème congrès : une démarche unitaire

Texte alternatif pour le 34ème congrès : une démarche unitaire

Vendredi 10 octobre, le projet texte pour le 34ème congrès du PCF « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps », alternatif au texte de la direction sortante, était présenté à la presse par Frédéric Bernabé, Marie-Christine Burricand, Emmanuel Dang Tran, Claude Fainzang, André Gerin et Jean-Jacques Karman.

Nous avons eu l'occasion d'expliquer la nature unitaire de la démarche. Le texte alternatif rassemble les principales organisations et personnes qui ont porté les textes d'opposition au 33ème congrès. Mais il ne s'agit pas d'une alliance de groupes oppositionnels autour de « personnalités » comme les journalistes aiment à essayer de les repérer et de les classer, sous le vocable « d'orthodoxes » par exemple.

Comme cela était déjà notre démarche au 33ème congrès avec le texte « Remettons le PCF sur les rails de la lutte des classes ». Beaucoup plus largement, le nouveau texte unitaire est porté par des militants, des organisations du PCF, cellules, sections, fédérations.

Ils font ce constat :

les choix stratégiques décidés depuis plusieurs congrès par les directions sortantes mènent notre parti dans le mur. Ils privent les salariés, les luttes, le pays d'un outil essentiel pour faire face à la politique au service du capital. Le projet de base commune proposée par la direction, la ligne qu'elle poursuit depuis 2007 malgré les désaveux cinglants successifs, continuent à menacer notre parti d'affaiblissement, de transformation en coquille vide.

Les militants, les organisations de base qui signent le texte « Faire vivre et renforcer le PCF » ont donc décidé de prendre la responsabilité de s'adresser à tous les communistes, de mettre à leur disposition un moyen pour exprimer leur volonté d'ouvrir les vrais débats, d'engager des ruptures, le processus nécessaire de renforcement, idéologique et organisationnel, du PCF.

Notre démarche est unitaire et rassembleuse parce qu'elle part des communistes et de l'organisation communiste. En décembre 2007, l'Assemblée extraordinaire refusait l'ordre du jour initial de remise en cause de l'existence même du PCF.

Au 34ème congrès, passons à une nouvelle étape du redressement du parti !

Emmanuel Dang Tran, Claude Fainzang


Aujourd'hui, nous en sommes à 650 signatures de 61 fédérations. La Commission de transparence du congrès nous a demandé de donner 20 premiers noms destinés à être publiés dans le supplément de l'Huma qui doit être envoyé à tous les adhérents. Nous avons cherché à ce que cette liste traduise au mieux le sens et la nature unitaire de notre démarche :


Henri Alleg (section de Palaiseau, fédération de l'Essonne), Caroline Andréani (section d'Aubervilliers, fédération de la Seine-Saint-Denis), Jean Baus (secrétaire de la section du Jarnisy, fédération de la Meurthe-et-Moselle) Frédéric Bernabé (section de Vesoul, secrétaire de la fédération de la Haute-Saône), Marie-Christine Burricand (section de Vénissieux, fédération du Rhône), Aimé Couquet (section de Béziers, fédération de l'Hérault), Emmanuel Dang Tranème, (secrétaire de la section de Paris 15 fédération de Paris), Alain De Poilly (section de Fontenay-sous-Bois, fédération du Val-de-Marne), Claude Fainzang (section Paris 19ème, fédération de Paris), André Gérin (section de Vénissieux, fédération du Rhône), Françoise Guillois (section de Malakoff, fédération des Hauts-de-Seine), Jean-Jacques Karman (section d'Aubervilliers, fédération de la Seine-Saint-Denis), Jean-Claude Korde (section d'Illkirch-Graffenstaden, fédération du Bas-Rhin), Jean-François Larosière (section de Douai, fédération du Nord), Henri Martin (section de Pantin, fédération de la Seine-Saint-Denis), Jean-Pierre Meyer (section Ouest-Var, direction de la fédération du Var), Dominique Négri (section de Saint-Martin-d'Hères, fédération de l'Isère), Michel Perrin (secrétaire de la section des cheminots de Limoges, fédération de la Haute-Vienne)Jean-Louis Rolland (section de la Rochelle, fédération de la Charente-Maritime), Danielle Trannoy (dirigeante de la section du Bassin d'Arcachon, fédération de la Gironde).


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gilles questiaux 14/10/2008 00:24

Stop! une liste de signature c'est pour voir "qui y est" et pas "qui y est pas". A propos, Jean Claude Danglot, sénateur du Pas de Calais y est!

astrée 13/10/2008 22:55

oui , tout ça est très compliqué. Mais vois tu, Pedrito, d'après certains (hein cher Diablo!) ceux qui voudraient tenter de bouger les lignes dans le PCF seraient de grands naifs;..On est pas assez opportunisetes, c'est ça le pb!! :)

pierre caumont Pedrito communista 13/10/2008 22:26

Ah ! On peut faire parti de celles et ceux qui ont créé le "REVEIL", une équipe d'éléments communistes en quelque sorte avant-gardistes,   et considérer l'imbuvable  base commune comme amendable ? Décidément, il n'y a pas que sous les chapiteaux qu'on trouve des as de la haute voltige.

Astrée 13/10/2008 17:26

oui c'est vrai mille excuses!

gilles questiaux 13/10/2008 17:21

Et Philippe Lelong a aussi signé le texte alternatif commun