Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Coup de gueule de Pasquale Noizet

5 Octobre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce qui ne peut plus durer au PCF

4 octobre 2008


J'ai croisé tout à l'heure deux camarades de ma section qui discutaient. L'un deux, virulent à ma vue,  commence à hausser le ton voire à beugler, sans oser me regarder en face,  contre  « les diviseurs, ceux qui ne sont pas pour la base commune, qui n'ont à la bouche que  lutte de classes  alors qu'ils n'y entendent rien, qu'ils ne sont pas de la classe ouvrière ». J'écoute, je bous intérieurement. J'ai bien envie de lui rétorquer, (je ne le fais pas car je sais que ce camarade peut être violent) que j'ai eu des grand parents communistes et que je vendais l'huma avec eux . Que mon grand père côté paternel était de souche paysanne devenu inspecteur des postes après avoir gravi un à un les échelons de sa hiérarchie par la seule force de son travail tout en militant au PCF, après avoir particpé à la Résistance, que ma grand-mère  côté maternel avait été communiste elle aussi, dactylo à la Saviem, que mon père avait du arrêter ses études pour aller travailler et suivre des cours du soir pour devenir comptable, que ma mère avait dû quitter ses études pour aller travailler et aider sa mère divorcée, qu'elle avait gardé des enfants, été aide soignante sans pouvoir grimper les échelons car elle nous élevait et faisait des aller et retour entre nous  avec en parallèle les gardes d'enfants à domicile et un  travail à l'hôpital. Oui j'aurais pu lui crier pour qu'il m'entende, que j'avais dû payer avec mes salaires mes cours de théâtre et travailler comme dactylo à 18 ans puis que j'avais fait toute une série de petits boulots (vendeuse à Prisunic, garder un enfant toute une année et repasser le linge des parents, faire de l'intérim). J'ai reçu une formation dans l'audiovisuel à l'âge de trente trois ans et je ne dois rien à la société. Elle ne m'a fait aucun cadeau notamment lorsqu'elle m'a fait quitter l'école après la troisième et que mes parents ont du se saigner aux quatre veines pour me payer des cours à Pigier.


J'ai choisi de faire de la politique pour changer la société que je trouve injuste depuis que je suis enfant et je ne crois pas m'être tournée les pouces et devoir quoique ce soit à quiconque. Aucun compte à rendre à des camarades qui seraient plus communistes que moi par exemple. Je ne suis pas une diviseuse, je ne manipule personne pour avoir une place, ce n'est pas dans mes principes. Je crois l'avoir d'ailleurs largement prouvé. Aucun camarade qui haussera le ton et fera des allusions sur ce qu'il croit que je suis sans pour autant me demander directement mon parcours, ne réussira à  m'intimider, car c'est mal me connaître. Ceux qui nous divisent sont ceux qui prônent le capitalisme, qui mettent dos à dos usagers grévistes,  et qui montent les catégories professionnelles les unes contre les autres qui culpabilisent ceux qui sont au chômage.  Au parti communiste,  ceux qui nous divisent sont les opportunistes et les carriéristes et manipulateurs à la petite semaine qui sont près à répéter comme des perroquets la ritournelle de dirigeants incolores et inaudibles à la télévision, mais pour qui l'expression « lutte des classes » est devenue insupportable. Eux auront des comptes à rendre à leurs enfants en premier lieu car c'est l'avenir qui seul aura le dernier mot.


Au fait, que font-ils pour faire revenir les travailleurs, les ouvriers au parti ? Combien ont adhéré au parti dans le vingtième depuis la « mutation » ?


Pasquale Noizet

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gilles questiaux 07/10/2008 23:41

Faut gueuler contre les coups de batons parce que sinon ce sera des coups de poteaux. Et les coups de langues des coups de dent.

Pasquale Noizet 06/10/2008 16:39

Cher Diable,Meuh non je ne le prend pas mal! Mon coup de gueule ça me fait du bien puis je me dis qu'il peut être utile aux petits nouveaux et aux autres camarades qui subissent des pressions de toutes sortes. Voilà on est pas tout seul. Et on montre aussi les dents. Grrrrrrrr

el diablo 06/10/2008 11:40

Chacun à son histoire en effet...et je ne jette la pierre à personne simplement par moment çà m'agace c'est comme çà ...mais çà passe! Je prends de la bouteille et malgré mes espoirs de jeunesse et mes années de militantisme je crains que jamais je ne vivrais le temps des cerises...quoique je suis encore (très) loin d'être  "un vieux con  -A  plus et fraternité.

Astrée 06/10/2008 11:13

Bah oui, Diablo, je suis bien d'accord, mais on fait quoi? on baisse les bras? j'ai pris ma carte ya pas longtemps, ça me ferait chier d'abandonner. Tu peux comprendre, ça! Ce parti c'est aussi mon parti.Moi je comprends les camarades qui l'ont quitté au bout de 10, 15, 20 ans, parceque des couleuvres, ils en ont avalées. Mais moi, j'ai ma carte depuis 3 ans seulement, je vais pas partir à peine rentrée, j'ai envie de me battre encore, de bouger les lignes, de rencontrer mes camarades de toute la France (parceque internet c'est bien mais ça vaut pas de vraies rencontres). Oui ceu xqui se battent à l'intérier de parti pevent sembler être de grands naîfs, oui, je le sais. On me le dit tous les jours. Mais je suis têtue, et j'ai pas pour habitude d'abandonner si facilement. Je me battrai au moins jusqu'a congrès. Après, on verra, bien évidemment, si ya plus de parti, ou si on ne parvient pas à faire bouger les lignes, alors...j'aviserai.frater

el diablo 06/10/2008 10:50

"le pcf c'est déja un parti, il suffit de battre politiquement les accapareurs; ça me semble moins compliqué" En effet c'est tellement simple que çà fait plus de dix ans que certains s'y essaient sans succès! En effet, les "accapareurs" utilisent tous les artifices,même les plus anti-démocratiques, pour rester en place . De plus  les statuts  sont taillés sur mesure pour les sortants.  Il faut sortir du piège qui  use les meilleures volontés militantes : c'est  dur  à  admettre mais on n'a pas le choix! Sinon, on va vers  un PCF  à 0,5 %  et un parti de Besancenot à 10 - 15% . Salut et fraternité.