Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Éric Corbaux et le Nord abordent le congrès par une voie difficile

2 Octobre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce qui ne peut plus durer au PCF

Éric Corbaux, le secrétaire fédéral du Nord, que certains aimeraient bien voir promu à de hautes fonctions a ouvert une réunion des secrétaires de section et de cellules de la fédé du Nord, par une longue analyse de la base commune à laquelle il s'efforce de trouver des qualités bien qu'il regrette qu'il fasse l'impasse sur le bilan.

Lire ici le texte complet du rapport d'EC

Il dit à un moment dans son introduction, de manière sibylline "le congrès va être très difficile"

pourtant, à lire la suite, on a plutôt l'impression que "tout baigne", puisque c'est promis, on va garder le parti.

Puis, après le développement sur la base commune, voici ce qu'il dit :

"Sur le calendrier, nos statuts impliquent un vote des communistes les 29 et 30 octobre pour le choix de la base commune de discussion, choix qu'ils auront donc à exprimer après la publication de textes alternatifs (premier texte d'André Gérin à l'accueil).

Soyons clairs, dès à présent entre nous ! Ces textes n'ont pas le même statut et nous ne sommes plus dans la situation du précédent congrès ! Ce vote ne recouvrira plus les mêmes enjeux au vu des travaux du CN, d'autant que très majoritairement dans le nord nous nous sommes toujours refusés à nous inscrire dans des tendances.

Engageons un débat d'idées, confrontons nos points de vue, donnons notre opinion comme Pont fait déjà différents camarades du nord mais trop peu, vous avez celle de Fabien Roussel avec sa contribution après le CN.

Construisons dans l'unité des choix clairs, mais ne nous rangeons pas derrière des textes, des slogans ou des aventures solitaires ! Je pense qu'il nous faut à partir d'aujourd'hui et jusqu'au premier vote de la fin octobre prendre des dispositions pour que dans chaque section les communistes s'approprient le contenu de la base commune : lecture collective, présentation des idées par grands chapitres, compréhension de la philosophie et des réponses apportées aux grands défis qui nous sont posés."


On ne saurait pas plus clairement verrouiller le débat, le rejet des tendances étant le truc habituel pour éviter de parler du fond. Alors, camarades, ne votez pas pour André Gerin! Caricaturé en Bob Morane, l'aventurier solitaire. Mais attendons un peu. On verra bien qui va se retrouver isolé à la fin.

Donc Éric, nous devrons nous ranger derrière un texte confus qui veut dire tout ce qu'on veut, la base commune, les autres étant désignés comme des empêcheur de congrès en rond, un slogan de boy scouts, "Vouloir un monde nouveau, le construire au quotidien" ! et nous précipiter avec enthousiasme dans la prochaine aventure collective que P Cohen Seat, Pierre Laurent  ou JF Gau tireront de leur chapeau, du genre des "collectifs antilibéraux", et la liste "bouge l'Europe le retour" de juin 2009! sans tirer le moindre bilan de la stratégie du dernier congrès et de sa mise en œuvre.

On dirait que nous n'avons pas réglé la sonnerie assez fort. Vous autres dans le Nord, où il existe encore un parti de masse, vous dormez encore du sommeil du légitimiste. Vous ne vous êtes peut-être pas rendu compte que Marie George à réalisé 1.9% des voix. Et qu'un congrès qui remettrait en selle cette équipe n'est pas exactement ce dont nous avons besoin. Il faut arrêter de mettre en scène des congrès unanimistes et des  amendements inutiles sur des textes qui ne servent à rien et qui aboutissent à des négociations de couloir. Le parti est à 2%! il a perdu 90% de ses militants actifs en quinze ans, depuis la mutation Hue. Son groupe dirigeant s'est vautré dans le discrédit le plus total avec la stratégie des collectifs! Il n'y a rien à gagner de ce coté là.

Marie George, à la fin, ne tranchera pas pour vous. Elle tranche toujours dans le sens des choix post-communistes.

Pour ma part je commence à en avoir assez des dirigeants, petits ou grands, qui n'ont pas de courage politique. Un seul dirigeant du PCF a annoncé tranquillement, que, oui, il était disponible pour devenir secrétaire national, André Gerin. Sur la base des fondamentaux du PCF. Cela signifie qu'il ne se fout pas de nous. Et que le secrétaire de la fédé du Nord se prononce contre lui (et contre le principe même des textes alternatif) ça en dit long sur l'inquiétude qui commence à monter! Le rassemblement des communistes avance pendant que les dix candidats apparatchiks non déclarés font du sur-place et se contorsionnent pour ne pas tomber de vélo.


GQ 3 octobre 2008.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilles questiaux 14/10/2008 11:13

Aujourd'hui la fédé du nord tente d'organiser l'escamotage du texte alternatif en orgnaisant un vote irrégulier, voir "la fédé du Nord dérape"

gilles questiaux 05/10/2008 22:43

En fait dans un parti réduit à 2% il n'y a plus rien à ménager, et surtout pas la tendance "le chef à toujours raison" et la tendance "on ne change pas une équipe qui perd".

P R C F 04/10/2008 10:00

Tous ensemble et en même temps !2ème Conférence Nationale du Prcfles 25 et 26 octobre 2008 à Paris (adresse à définir)un socialisme original et inédit pour la Francel'affiche de l'événement :http://sd-1.archive-host.com/membres/images/740554293/2econference-nationalePrcf.jpg