Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Lettre ouverte au secrétaire de la section du Treizième (Paris)

22 Septembre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Correspondance au PCF

Notre camarade Antoine Lubrina (PCF Paris 13) nous a fait parvenir ceci aujourd'hui (22 septembre 2008) :

Lettre ouverte  au camarade Maziar, secrétaire de la section Paris 13ème du PCF  (ma contribution au
congrès).


>  Cher camarade,


> J'ai apprécié la manière démocratique dont tu as mené les débats dans les assemblées de notre section. La limitation du temps de parole (à trois ou cinq minutes) a été en effet supprimée.


Cette sage décision, semble avoir été très positive car on a constaté que davantage de camarades s'exprimaient en restant quasiment toujours dans des limites qui permettent de conclure nos assemblées dans un temps raisonnable.


> Je te soumets donc cher camarade, la proposition suivante : c'est à mon avis, la possibilité d'avoir dans notre section, à la suite du débat démocratique qui y existe, un vote qui soit le plus transparent possible.

>

Ci dessous donc ma contribution au 34éme congrès


> que tu peux mettre en ligne sur le blog de discussion du PCF 13ème :


« Si notre parti a adopté le vote à bulletin secret, c'est apparemment pour qu'aucun camarade ne  puisse en influencer un autre, ce qui était possible dans le vote à mains levées.


C'est d'ailleurs ce modèle de vote transparent et à bulletin secret  que les luttes populaires ont imposé à la bourgeoisie dans notre pays. Avec ces règles démocratiques (pouvoir du peuple) la transparence est totale. Pour qu'il n'y ait aucune suspicion et aucun malentendu, appliquons ce système jusqu'au bout.


Les camarades absents le jour du vote (en vacances ou empêchés de se déplacer) peuvent bien évidemment (comme dans la loi républicaine) donner procuration à un camarade de leur choix sans limitation de mandat (un camarade peut voter pour plusieurs camarades qui l'on mandaté). Ainsi le jour de l'assemblée de section statutaire, après la discussion générale, le camarade mandaté pourra, comme tous les autres camarades, voter à la fois sur le texte du congrès, les éventuels textes alternatifs et aussi sur la liste des délégués à la conférence fédérale. On dépouille donc immédiatement, devant tout le monde, à la fin de l'assemblée de section et on dresse le procès-verbal du vote. Ainsi aucune contestation ne peut être faite par qui que se soit et personne ne peut plus accuser le Parti communiste d'être un parti autoritaire et manipulateur.


Il faudrait dès maintenant avertir tous les  camarades qu'en cas d'absence le jour du vote (maladie, vacances ou autres empêchements), ils peuvent par une simple procuration signée de leur nom donner leur pouvoir au camarade de leur choix.

>


PS : Laisser une urne en carton 48 heures dans un local où toutes les manipulations sont possibles, ne me semble pas représenter les meilleures garanties d'un vote à l'abri de toute contestation éventuelle. »

>

> Bien fraternellement

> 22 septembre 2008

Antoine Lubrina

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emmanuel Lyasse 22/09/2008 19:40

À quand le vote par pigeon voyageur ?

pedrito communista 22/09/2008 18:47

Dans le département de MP VIEU -le 65 - on pratique une méthode de vote beaucoup plus moderne : LE VOTE PAR TELEPHONE !!Transparence garantie