Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Liste alternative au congrès du PCF dans la section du XXème à Paris

22 Septembre 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

6 septembre 2008 

 

Projet pour une liste alternative au congrès de section, dans le XXème arrondissement de Paris

  (liste ouverte, appel à candidatures)


Réunion de présentation dans le XXème mercredi 8 octobre à 19 heures 30


 Après discussion avec plusieurs camarades de la section du XXème, notamment des membres du CE, nous proposons de mettre sur pied une liste alternative à celle qui sera proposée par la direction de section au congrès, qui se tiendra au niveau local mi novembre 2008. On participé à cette discussion le 8 juillet 2008 et se sont déclarés en accord avec le principe d'une liste d'opposition dans le XXème :  Gilles Gourlot, Philippe Lelong, Pasquale Noizet, AQ, Gilles Questiaux, Jean Michel Pascal.


Contactés ensuite, ont indiqué leur intérêt pour la démarche : Olivier Imbert, ancien membre de la section, et tête de liste alternative au 32ème congrès, Anne Altenhoven, Jean Jacques Altenhoven, Serge Senez, Françoise Verna, Yann Le Huedé, Henri Lemétais, Marianne Malek


Remarque du 6 septembre : la lecture du projet de base commune diffusé le 3 septembre n'a pu que confirmer nos craintes, et rend notre démarche plus nécessaire que jamais.


PREANBULE avant les 6 propositions


Nous pensons qu'une liste alternative, plutôt que l'élaboration d'une liste unique par consensus se justifie pour plusieurs raisons : au niveau local, la taille de la section (plus de 400 adhérents) et les difficultés récurrentes d'animation et de fonctionnement à cause des luttes de clan entre membres ou ex membres de la direction nationale et élus.


Au niveau national, et dans le but de proposer des délégués aux congrès fédéral et national,  la nécessité de clarifier le choix décisif qui aura lieu au congrès de décembre 2008, entre maintien et relance du communisme, ou projet post-communiste.


La base commune qui sera proposée par le CN, à l'issue du travail estival d'un groupe de camarades  dirigeants qui comprend une majorité de proches de la direction sortante et/ou des partisans « d'une autre formation » ne peut pas poser clairement la question du bilan de l'équipe dirigeante du parti, essentiellement la même depuis Martigues, à cause de sa composition.


Les débats qui ont eu lieu depuis 2003 de manière quasi ininterrompue (sauf pendant la campagne du referendum) ont mis les cartes sur table et les options sont connues.

 

Propositions aux camarades de la section du PCF du XXème


Il nous parait nécessaire de proposer aux communistes une liste de candidats pour animer la section pendant trois ans qui soient d'accord sur les bases minimales suivantes :

 

1) Notre parti est un parti révolutionnaire et marxiste, dont le but à court terme, est d'exercer le pouvoir politique pour réaliser l'appropriation sociale des grands moyens de production, donc, le retour au public des entreprises et des services publics privatisés, et l'abolition des mesures de contre réformes sociales qui se sont succédées depuis le tournant libéral de 1983.

 

2) Pour réaliser cet objectif, il est nécessaire premièrement de stopper la construction européenne libérale, qui est de plus en plus antidémocratique, de plus en plus alignée sur l'impérialisme étatsunien, et sur les intérêts des multinationales, et d'obtenir la récupération de la souveraineté nationale, en particulier  sur la BCE ; La constitution de la liste communiste aux élections européennes doit se faire dans cet esprit.

 

3) Nous devons  en second lieu reprendre notre indépendance stratégique par rapport au parti socialiste, et l'affirmer au niveau local en proposant une liste communiste au premier tour des élections régionales en Ile de France et municipales à Paris.  Le rassemblement victorieux à gauche ne pourra pas se faire sans un parti communiste fort et autonome.

 

4) Notre parti est un parti de lutte des classes, qui représente les intérêts des classes travailleuses exploitées. Il doit donc réorienter prioritairement son action, nationale et locale, en direction des travailleurs, des entreprises et du monde syndical.

 

5) L'identité, la pérennité et l'avenir de notre parti ne doivent pas être remis en cause de manière permanente, comme c'est le cas à chaque occasion de discussion (congrès, préparation campagne électorale, etc.) depuis  2001 au moins. Gardons notre énergie militante pour la lutte contre le capitalisme, et pour l'édification d'une société socialiste sur les bases du 21ème siècle.

 

6) Au niveau international, nous proposons que le PCF s'associe de nouveau pleinement au Mouvement communiste international, qui commence à connaître des succès (Népal, Chypre, Inde, Venezuela), qu'il affirme davantage sa solidarité avec Cuba, en butte aux menaces de l'impérialisme.


Points en annexe :


Il nous paraît évident que ceux qui doutent de l'utilité ou de la pertinence d'un projet communiste en ont le droit, mais ils ne doivent pas diriger le parti ni l'engager dans une spirale défaitiste.


Nous refusons la culpabilisation des communistes et l'alignement du discours historique du parti sur la critique de droite des ex-pays socialistes.


Nous pensons que le PGE (non communiste) auquel le PCF a adhéré ne devrait servir que de structure de liaison parlementaire pour les élus de Strasbourg.


Sur l'organisation des débats


Nous demandons que notre texte avec les noms de ses signataires soit publié dans le matériel de communication et communiqué à tous les adhérents dès septembre en même temps que la publication de la base commune proposée au vote.


Certes la liste elle-même et sa proposition d'animateurs ne sera établie définitivement, selon les statuts, qu'à la fin des deux jours de la conférence de section, après tentative de conciliation avec l'autre liste. Mais chacun le sait, le nombre de personnes concernées exige de prévoir et donc d'anticiper sans faire de formalisme. A titre indicatif le nom des signataires préfigurera la liste définitive, ceci est donc aussi un appel à candidature, comme cela se fait dans toutes les organisations démocratiques, mutuelles, syndicat, etc.


Parmi ces signataires et ces candidats il y aura aussi les propositions que nous soutiendrons pour la participation à la conférence fédérale où nous exigerons de la commission des candidatures qu'elle respecte l'importance que les communistes nous aurons donné par le vote. Si nous sommes majoritaires, des candidats sont susceptibles de se présenter pour le secrétariat, la trésorerie et l'organisation.

  Explication supplémentaire après présentation au CE du XXème


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gilles questiaux 07/10/2008 19:49

Réunion demain chez Philippe Lelong!

gilles questiaux 17/09/2008 19:51

Ce projet de liste a été présenté en réunion du CE de section du XXème hier soir. Le CE a accepté la diffusion du document au communistes, mais a refusé par 8 voix contre 6 et deux abstentions qu'une réunion d'explication se tienne dans le local de section.