Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

André Gerin dérange!

29 Mai 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Lu sur "profession politique" le 25 mai 2008


"La démarche du maire de Vénissieux, André Gerin, qui s'est déclaré candidat au poste de secrétaire national du PCF, rend dubitatif un cadre du parti. "Il joue le rôle qu'avait Maxime Gremetz pour Robert Hue : une sorte de repoussoir. Hue pouvait faire campagne sur le thème : " c'est moi ou Gremetz ". En ce sens, André Gerin est bien utile à la direction actuelle.""

Je ne sais pas qui est le stratège en chambre de l'opposition qui a écrit cela, mais il doit être bien davantage motivé par la peur qu'André lui fasse de l'ombre que par une juste analyse des rapports de force: en effet, comment expliquer dans ce cas la volte face de Marie George, qui décide soudain de se représenter, dans les jours qui suivent la déclaration de candidature d'AG? après qu'on ait fait circuler les noms de Dartigolle, MP Vieux, Bessac, Pierre Laurent, Wurtz, etc, etc?

L'argument du "repoussoir" est à double tranchant. Tout le monde voit au PCF (sauf les aveugles, bien entendu) qu'il aurait mieux valu choisir Maxime Gremetz, plutôt que Robert Hue. Surtout en terme purement électoralistes, surtout pour le bifteck. André Gerin repoussoir? pas pour les classes populaires! Tout le monde peut voir déjà qu'il est bien meilleur tribun que Marie George Buffet.

Qui est le repoussoir, l'équipe de perdants qui s'accroche à ses postes, sans projet, sans envergure, ou les derniers dirigeants ouvriers du parti? Les communistes en ont peut être bien assez que leur direction soit cooptée entre des héritiers du  parti dans les couloirs du Colonel Fabien pendant  la nuit qui précède la clôture du congrès. Peut être préféreront-ils cette fois avoir le droit de choisir au suffrage universel, direct, et secret, leur direction exécutive. Et de désigner les porteurs d'un vrai programme communiste. GQ

 

Lien aux remarques critiques d'André Gerin sur les huit textes pondus par les commisions de préparation du congrès : c'est ici


PS 28 mai :


Le véritable repoussoir en ce moment, c'est bien sûr  "Maintenant à Gauche": on nous jette dans les pieds le ballon de la recomposition "à gauche" , avec les mêmes gens que le "collectif national" de l'île aux Vannes de décembre 2006 pour qu'on courre après.

Lien au texte de Nicolas Marchand contre la "Nouvelle alternative à gauche"

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Leur seul savoir faire c'est la casse!
Répondre
P
Parce que MP VIEU, qui a liquidé avec qqs  amis de la fédé 65 le PC de Bigorre, n'est pas un repoussoir ? Assez de se^prostituer devant Glavany et tous nos fossoyeurs !!! ASSEZ !!!! VIVE LE PARTI COMMUNISTE INDEPENDANT
Répondre
G
J'ajoute ceci sur "personnalisation". Benjamin, un connaissseur de l'histoire de la IIIème internationale et du mouvement communiste comme tu l'es ne peux pas ignorer que la "personnalisation" (on dirait de nos jours la "starification") construite des dirigeants communistes a joué et joue un rôle important, qui peut dans certain cas refléter une existence réellement héroïque (salut à la mémoire de Manuel Marulanda). Le rapport affectif que nous entretenons avec eux fait partie des "tabous" que Marie George a affirmé vouloir lever. Prenons la au mot. Car il faut pas se leurrer, tous les secrétaires du PCF ont bénéficié de notre part dans le passé d'un investissement affectif qui personnalise le débat.A l'arrivée, le dirigeant principal du PCF doit avoir un certain charisme, et susciter la sympathie. On ne fait pas de la "politique autrement". Si nos débat accouchent d'une direction parfaitement repésentative des quelques 50 000 adhérents qui s'impliquent, c'est bien, mais si cette direction ne suscite pas par des moyens qui sont enseignés dans les écoles de communication la sympathie, le PCF finira comme le PT. Cela implique aussi de savoir tenir compte de ce secret de polichinelle dans l'action interne, de savoir utiliser un peu le docteur Freud pour déminer le débat.
Répondre
G
Je souhaite surtout qu'une nouvelle équipe dirige le PCF, qui fasse le contraire de l'actuelle ( à savoir MGB, Gau, PCS, Laurent etr Laurent, Wurtz, Dartigolle, Vieu, etc) : il faut retourner au fondamentaux marxistes et classe ouvrière tout en rompant avec le "centralisme non-démocratique", vieille tradition chez nous, et antérieure à la "mutation". Gerin propose cela à sa manière "éléphant dans la porcelaine", mais à force de vouloir être les plus malins on va se retrouver avec encore plus les mêmes et la même politique.
Répondre
A
ah parcequ'il n'y a pas de personnalisation autour de MGB peut-être? Il faut arrêter l'hypocrisie: soit le groupe dirigeant est coopté comme c'est le cas aujourd'hui, et c'est tout sauf démocratique (c'est les vieux potes qui se choisissent entre eux), soit les adhérents s'attiribuent le droit de choisir qui ils veulent à la tête du parti. Et quand je dis "à la tête", ce n'est pas forcément une seule personne, mais un groupe, donc je ne vois pas où il y aurait une tendance à la personnalisation en élisant nous même le groupe dirigeant.
Répondre