Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La crise financière : rencontre au CN du PCF le 15 mai

6 Mai 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous

 

La crise financière,

sa portée et

les propositions des communistes

 

  15 mai 2008,

de 14h00 à 18h30

 


Au siège du Conseil national du PCF,

2 place du colonel Fabien 75019 à Paris.

 

 

La rencontre à laquelle participera Marie-George Buffet, sera introduite par Paul Boccara et animée par de multiples intervenants.


La crise financière mondialisée souligne l'urgence d'intervenir pour commencer à changer l'utilisation de l'argent et le crédit au niveau des entreprises, des banques, de l'Etat, des collectivités territoriales, des institutions européennes et mondiales.

Les pertes subies par nombre d'établissements bancaires et financiers (de 200 milliards de dollars au moins dans le monde et 11 milliards d'euros pour le moment en France) commencent à faire peser des menaces sur les emplois et les salaires dans les banques. Elles  entraînent un resserrement du crédit aux entreprises, aux PME surtout. Cela va peser sur l'emploi et la croissance.

 

Le gouvernement et le MEDEF arguent de ces difficultés pour justifier une aggravation de l'austérité pour les travailleurs et leurs familles. Alors qu'avec la spéculation explosent les prélèvements financiers sur les richesses produites, ils cherchent à réduire les prélèvements publics et sociaux et les dépenses de santé, de retraite, d'éducation, de recherche, de logement social, de culture...

 

La crise financière met en évidence l'immoralité devenue intolérable du système capitaliste et l'irresponsabilité sociale des banques. Mais de gros efforts sont déployés pour accréditer l'idée que la solution consisterait seulement à moraliser ce système, à le «réguler», à en contrôler les «excès». D'autres efforts sont aussi déployés pour tenter d'intégrer les syndicalistes, les responsables associatifs et les élus territoriaux aux gestions dominées par la rentabilité financière proclamée indépassables.

 

On peut agir autrement ! Et en particulier prendre appui sur les résultats des élections municipales et cantonales pour faire avancer d'autres solutions depuis de nouveaux Fonds régionaux.

 

Les interventions des salariés et de leurs organisations avec des pouvoirs nouveaux peuvent viser à transformer les gestions.

 

Les citoyens et de leurs élus  peuvent changer l'utilisation des fonds publics, contribuer à réorienter le crédit, et les relations entre banques et entreprises dans un but d'efficacité sociale.

 

Comment, dés les niveaux régionaux et national, à l'appui des luttes, faire avancer l'exigence de ces transformations profondes pour:

-         Sécuriser l'emploi, la formation, les salaires;

-         Défendre et promouvoir des services publics de qualité sur tous les territoires;

-         Une maîtrise sociale de ce service public que doivent être pleinement le crédit, la monnaie en France, en Europe (BCE) et à l'échelle du monde entier (FMI).

 

Les communistes avancent des propositions concrètes et originales dans ce sens. Elles sont ouvertes à la critique et à l'apport de chacun-e en relation avec les luttes pratiques.

 

 Militants syndicalistes des entreprises et des banques, militants associatifs, militants politiques, experts,élus,

Le 15 mai débattons en!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article