Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Réflexion pour la préparation du congrès

16 Avril 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Déjà publié 16 avril 2008 :Concernant les élections italiennes, il y a beaucoup de leçons à tirer de cette expérience, en partant de la dissolution du PCI, l'existence de deux partis PRC et PDCI, puis finalement l'Arc-en-ciel, qui débouche sur la disparition du parlement des communistes, un renforcement de la droite réactionnaire, et un parti démocrate centriste en guise d'opposition. Naturellement le mode de scrutin a joué à fond, comme pour notre présidentielle, pour le vote utile, mais le bilan de Romano Prodi a disqualifié PRC qui s'y était fourvoyé, comme le PCF chez Jospin.

Cela montre aussi que la dilution, ou la constitution rassemblant des options idéologiques différentes (communistes + Verts, bonjour le mélange...) est une impasse, une tentative électoraliste inconséquente et superficielle. Que ce genre de montage politicien, que le PCF expérimente depuis un moment déjà (Bouge l'Europe, Gauche plurielle, Régionales 2004, collectifs antilibéraux, présidentielle), venu tout droit du PGE (présidé successivement par Fausto Bertinotti, qui a liquidé PRC dans l'Arc-en-ciel, et maintenant par Gregor Gysi, ancien dirigeant du PDS qui a créé Die Linke, et qui refuse de se revendiquer comme communiste...) a montré l'impasse idéologique, politique et électorale qu'il constitue. Le PGE, qui était l'arme d'effacement du communisme en Europe au nom de sa "transformation" est à quitter au plus vite.

La suite :

Mais Dartigolles a d'ores-et-déjà annoncé que pour les élections européennes, une coalition du type de celle du NON allait être envisagée... au moment du Congrès, ce sera une question incontournable à traiter.

Pour le Congrès, il faut exiger un bilan de la direction :

 - bilan global de l'action du Parti depuis le dernier Congrès
 - bilan des commissions du Parti, qui travaillent dans l'opacité : qui en a été membre, qu'ont-elles produit, ce travail peut-il être validé par le Congrès ?
 - bilan des délégations des membres du Comité Exécutif.

La priorité doit être donnée aux organisations de base, à la fois financièrement et en moyens humains,
(...) resserrer l'organe dirigeant, et une nouvelle répartition des moyens vers les organes "inférieurs".

Enfin, face aux attaques de la droite (remboursement des lunettes (et attaques contre la Sécu), liquidation des services publics, marché du travail, etc), il est inadmissible que le PCF se contente de répondre par des communiqués de presse nuls et moralisateurs, déjà peu nombreux, sans organiser la riposte dès la base, en partant de nos propositions et de notre programme (ce qui en outre, nous permettrait d'aller sereinement aux élections, sans attendre le dernier moment ou la conclusion de négociations avec je ne sais qui). Je remarque d'ailleurs que la CGT non plus ne réagit pas et ne reprend pas les mouvements de grève qui se développent dans les boites pour les salaires par exemple. Qu'attendent-ils ? Que l'exaspération pousse à des émeutes ? Ou simplement les élections de 2012 ?...

A bientôt les camarades et que la lutte continue

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article