Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

En Italie, les liquidateurs rompent la trève : la démolition du PRC reprend avant même les élections

9 Avril 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Communistes en Italie

Nous mettons en ligne ce texte de l'Ernesto car les entreprises liquidatrices en Italie et en France sont  de nature similaires et étroitement liées. N'oublions pas que Bertinotti dirige aussi le PGE, auquel appartient le PCF, et sur lequel les militants du PCF n'ont aucun contrôle. Le terme "refondation" n'a pas du tout le même sens en Italie : il désigne là-bas le courant qui veut rebâtir un parti communiste marxiste, ouvrier et révolutionnaire dans la tradition la plus saine du PCI sabordé par sa direction en 1991 (alors qu'il obtenait plus de 25% des voix!), chez nous il désigne le courant mouvementiste, anti marxiste et anti ouvrier du PCF. Bertinotti et consorts ont annulés illégalement le congrès prévu ce printemps par les statuts du PRC et prétendu le remplacer par une grande réunion informelle ouverte à tous pour faire élire par acclamation leur machin Arc en Ciel (ce que voulaient faire en juin 2007 la direction du PCF avec le "congrès extraordinnaire" déqualifié en ANE face à la résistance des militants). Traduction GQ

 

BERTINOTTI DE LA RIFONDAZIONE COMUNISTA A LA RIFONDAZIONE SOCIALISTA

de Leonardo Masella, responsable exécutif de la tendance L'ERNESTO

 

L'ERNESTO  04/04/2008

 

UN CONGRES TOUT DE SUITE APRES LES ELECTIONS!

 

Fausto Bertinotti et Gennaro Migliore viennent de rompre le moratoire qui était convenu sur le débat interne au PRC pour ne pas nuire à la campagne électorale en cours, et d'affirmer publiquement leur position, en des déclarations lourdes de conséquences, autant pour la campagne, que pour l'avenir du PRC et du communisme.

 

Bertinotti a déclaré il ya deux jours « la question d'une force socialiste en Italie est posée, et elle ne trouve pas de réponse satisfaisante dans cette campagne. Si la Gauche Arc en Ciel réussit, il faudra ouvrir le débat avec les socialistes, et leur histoire »

 

Pour lever l'ambigüité, au cas où il en resterait, le président du groupe PRC à la chambre, Gennaro Migliore, yes-man de l'ancien président de la chambre, a clarifié ainsi : « la gauche, l'Arc en Ciel » doit devenir un parti unique de la gauche et un tel parti ne peut se constituer qu'avec le SDI de Boselli (et de Craxi et de Michelis)

Il faut remercier Bertinotti et Migliore pour énoncer clairement enfin quel est ce projet qui est le leur et qu'ils ont jusqu'a présent plus ou moins bien dissimulé, celui de construire une force socialiste et réformiste compatible avec le système. Pour ce faire, ils ont détruit le PRC en un processus de démolition rationnel  et systématique et avec lui toute culture communiste et de lutte des classe, processus qui s'achève depuis deux ans avec l'habilitation  du PRC comme parti de gouvernement.

Ils sont allés de la refondation communiste à la refondation socialiste, exactement ce que nous avions prévu et annoncé depuis longtemps.

Maintenant, nous demandons à tous les adhérents du PRC et des autres mouvements critiques de la recomposition « Arc en Ciel » : si Bertinotti peut annoncer tranquillement que « la question d'une force socialiste en Italie est posée, et elle ne trouve pas de réponse satisfaisante dans cette campagne », et si Migliore peut inviter carrément Boselli à participer à cette nouvelle force, ne pouvons nous pas affirmer, de notre coté, en défendant la relance du PRC et de l'idée de refondation communiste, que s'il y a une question ouverte en Italie, c'est celle de l'existence d'une force communiste, qui manque manifestement à la campagne en cours ?


Nous ne pouvons pas continuer ainsi. Après les élections, le congrès reporté doit être immédiatement convoqué, et la parole doit être rendue aux adhérents. Il n'est plus possible de renvoyer à plus tard la clarification nécessaire sur la question fondamentale :  voulons-nous un parti socialiste réformiste ou un parti communiste antagonique du capitalisme ?


L'ernesto, 04/04/2008

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caius 08/04/2008 10:07

Bonne initiative d'avoir traduit ce cours texte ... je vais le mettre ne lien à la fin du petit texte que j'ai écris sur la situation de la gaucheen Italie et sur la perspective de constitution probable d'un nouveau parti communiste (qui reprenne un peu le projet initiale duMouvement de la refondation communiste...) http://caiusgracchus.blogspot.com/2008/04/elections-en-italie-que-se-passe-t-il.html

Pasquale NOizet 06/04/2008 20:30

Effectivement, ce triste exemple doit nous servir de leçon. Le fameux débat "sans tabou" doit aussi s'ouvrir sur cette situation qui risque de faire des petits au PCF si on n'y prend pas garde.