Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Déclaration pathétique de Marie George Buffet sur le Tibet

9 Avril 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Publié le 28 mars 2008

lien à la déclaration de Marie George Buffet sur le site national

MGB se prononce à la fois contre le boycott des JO, ce qui est bien, et pour une intervention diplomatique de l'Union européenne, ce qui est inconcevable et scandaleux pour une communiste. Elle reproche à Sarkozy de ne pas soutenir assez la campagne de déstabilisation de la Chine entreprise par l'impérialisme américain au Tibet, elle exige de lui et de l'ONU qu'ils interviennent dans les affaires intérieures de la Chine. Elle prend donc fait et cause pour le séparatisme, parce que si l'affaire tibétaine est du ressort de l'ONU, cela signifie que le Tibet n'est pas en Chine! Quel est le conseiller en poste à Fabien qui est responsable de ce grave dérapage?

Ce genre de positions qui consiste à emboiter le pas à l'impérialisme et à accepter comme argent comptant ses arguments dès qu'il est question de droits de l'homme est à cent lieux des attentes du peuple français. Même s'il manifestait une grande sympathie spontanée pour les bonzes du DalaÏ Lama, ce qui est plus que douteux, il n'attend pas le PCF sur ce terrain et n'a que faire de ce genre de gesticulations. Pour être crédible dans la critique des pays socialistes sur le terrain des droits de l'homme Marie George Buffet aurait du le faire avant, avant 1989. D'ailleurs, l'essentiel du groupe dirigeant était déjà membre du parti à l'époque, et suivait sans sourciller la politique soviétique.
 
A quelle logique répond cette prise de position ridicule, improductive et inutile?

1) le groupe dirigeant du PCF dont MGB est certainement la meilleure représentante, et sauf comme porte-parole, l'une des plus compétente, est en recherche éperdue de respectabilité. Il redoute de se trouver exclu des médias, s'il laisse apparaître une différence de l'épaisseur d'un papier de cigarette avec le discours développé par la meute médiatique.

2) Ce groupe est traditionnellement (ça remonte loin, à l'époque de la rupture sino-soviétique en 1960), antichinois (parfois avec de bonnes raisons, comme lors de l'agression chinoise contre le Viet-Nam en 1979). Et faute de pensée il se retrouve sur des automatismes qui permettent de souder provisoirement les clans qui le constituent.

3) MGB personnellement est de tempérament idéaliste, moralisateur, voire religieux. Elle sympathise sans doute véritablement avec les moines tibétains et birmans, ou plutôt avec l'image lisse que les médias en donnent. Il ne faut pas sous-estimer son importance. Les camarades qui se l'imaginent comme une "reine mal entourée" par les mauvais cardinaux Cohen Seat et Martelli se mettent le doigts dans l'œil.

4) Elle tente aussi d'agir dans l'autre champ d'influence qu'elle possède, hors du PCF, dans le mouvement sportif international, en s'opposant au boycott en détournant par une surrenchère l'hystérie antichinoise vers les responsables politiques, sans égard pour les conséquences. Elle n'a pas l'air de penser que le conflit sino-américain est dangereux à court terme pour la paix. C'est évidemment une erreur. Alors l'attiser pour sauver les JO, c'est vraiment prendre les choses par le mauvais bout de la lorgnette.

5) Le relativisme idéologique et le crypto-anticommunisme de la faction des "refondateurs' du CN (qui ne craint pas le ridicule en affirmant que nous avons perdu des villes aux municipales à cause du Tibet!) est ainsi flatté, ce qui permet au groupe centriste autour de Buffet de conserver, pense-t-il à peu de frais, sa position d'équilibre entre la gauche du groupe dirigeant et la droite des refondateurs et/ou des opportunistes défaitistes en quête de places.

A l'arrivée, une déclaration pathétique dont le but principal est de quémander un peu d'attention de médias qui nous mentent et qui nous méprisent. Il est incroyable et réconfortant de voir que notre parti a pu survivre si longtemps à ce style de direction, mais ça ne durerera pas éternellement, il ne faut plus tarder maintenant à le changer, le congrès de décembre 2008 sera décisif.

GQ, 28/03/2008


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilles questiaux 13/04/2008 22:26

J'ai soutenu MGB dans les collectifs, mais je pense qu'elle doit passer la main. Je vois aussi que de sa part et de la part du groupe dirigeant il y a un comportement dillatoire, pour tenter de ne pas rendre des comptes sur l'échec de la campagne, des collectifs et de la stratégie du congrès. Tout le monde peut le voir, sauf les aveugles, bien entendu."Haine": stigmatiser en faisant la morale, on reconnait la petite musique de ceux qui dans le parti veulent tout changer pour que rien ne change, le personnel dirigeant et les bonnes vieilles méthodes.

Astrée 13/04/2008 21:57

????????????????????Astrée

Joël67 13/04/2008 11:52

Bonjour,Je ne suis pas pro MGB. Je pense que si nous voulons nous en sortir il faut se battre pour l'unité du PCF. Je trouve votre haine théorisée dangeureuse pour le Parti Communiste.Si ce que vous recherchez, c'est une situation à l'Italienne, alors nos divisions se termineront par une multitude de groupuscule plus rouge l'un que l'autre.Et le monde pourra nous passer dessus.......................

gilles questiaux 10/04/2008 20:23

On apprend aujourd'hui par Nicolas Marchand que MGB a refusé en Comité Exécutf National de discuter du contenu de sa conférence de presse. Voir sur ce blog.

Tourtaux Jacques 08/04/2008 19:08

MGB et la CSI jouent la même partition : aboyer avec les loups!Le "péril jaune" est de retour!Jusqu'où le parti et le syndicalisme de complaisance vont-ils aller dans la collaboration de classe? Je  suis outré de voir la première dirigeante du parti communiste prendre des positions aussi négatives et irresponsables. Il faut dénoncer ce discours qui en appellera d'autres du même style si on laisse faire. Le parti communiste doit reprendre la place qui est la sienne, redevenir un parti responsable, hautement communiste. N'étant plus membre du parti, je dis tranquillement ce que je ressens.     MGB cause PS, voire CFDT. C'est pourquoi je suis enclin à comparer son intervention sur les Jeux de Pékin (elle n'est hélas pas la seule dirigeante à voir"rouge") à celles tenues par les organisations réformistes citées ci-dessus. Sarkozy et ses godillots ont beaucoup de chance. En cette période cruciale, je dirais même charnière, les apparatchiks du parti volent au secours d'un Sarkozy qui même s'il n'est pas si rassuré qu'il ne le laisse paraître n'en demeure pas moins très offensif contre nos acquis. La lutte de classes, il connait. MGB est à cent lieues des réalités. Il est évident que la direction nationale est coupée de la base et du peuple qui vient de démontrer électoralement qu'il fait confiance aux communistes de terrain, qu'il ne veut pas voir disparaître l'identité communiste.  Jacques Tourtaux