Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

André Gérin, candidat à la succession de MGB, et un commentaire.

12 Avril 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Dépèche AP du 24 mars 2008

 

PARIS - Le député-maire de Vénissieux André Gerin annonce lundi qu'il est candidat à la succession de Marie-George Buffet au poste de secrétaire national du Parti communiste, en prônant l'indépendance par rapport au Parti socialiste.

 

"Oui, je suis candidat", déclare dans "Le Figaro" M. Gerin, qui conteste l'automatisme d'une alliance avec les socialistes, dont il déplore la propension à chercher des partenaires au centre.

"Il faut couper le cordon ombilical avec les dirigeants du PS et voler de nos propres ailes. La direction du PCF reste enfermée dans des schémas des années 1960-1970 avec l'union de la gauche au sommet. C'est elle qui ringardise le PCF", juge-t-il.

A 62 ans, M. Gerin a été réélu maire de Vénissieux dès le premier tour des municipales, poste qu'il occupe depuis 1985. Adhérent au PCF depuis 1964, il a été élu député du Rhône pour la première fois en 1993.

Le congrès du parti qui désignera le successeur de Marie-George Buffet doit avoir lieu avant la fin de l'année. AP


André Gérin a le mérite de dire les choses clairement, car il y a bien d'autres candidats au poste de secrétaire national du PCF, sans parler des éminences grises, qui attendent dans une stupide course de lenteur de voir se dévoiler leurs adversaires pour pouvoir les bombarder en restant à l'abri. S'il succédait à MGB comme secrétaire national, au moins nous serions sûr que le nouveau dirigeant national ne résulterait pas d'un processus de cooptation entre les clans du groupe dirigeant.

Gérin est le premier à avoir la franchise et le courage de se déclarer, Il a mis le doigt dans cette courte déclaration sur la question centrale que se posent les communistes : rester soumis au PS et disparaître, ou reprendre son autonomie? Les bons résultats de la LCR aux municipales à cet égard doivent servir d'avertissement aux communistes français.

Bien entendu, je préfère un processus unitaire à toute l'opposition à la liquidation du PCF, dont Gérin n'est que l'un des représentants. GQ 24/03/2008.


lien vers l'interview, avec un commentaire de Danièle Bleitrach


 


 


 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olivier imbert 07/04/2008 16:44

Je soutiens l'initiative de Gérin, et il n'est pas seul. Cela fait plus de deux congrès que nous agissons pour unir des démarches de contestation de la ligne droitière et gauche européenne. Or il faut si on conteste les vertus des dirigeants en proposer d'autres. Gérin est une figure nationale et médiatique. après j'ai des déaccords avec lui comme avec d'autres j'aimerai qu'il agisse vite avec les camarades de la pétition que j'ai signée (du 15°), qu'ils se contactent au CN dont il est membre au titre d'une liste d'opposition qui a fait 9% au dernier congrès mais qui ne comportait pas l'équipe du texte de dimicoli et marchand, qui me comportait en place de non-élligible inscrit dessus par karman avec qui j'ai des désaccords, maid qui avait exclu gremetz et ses nombreux camarades... je pense que nous devrions Eviter de nous laisser avoir aux accusations sans valeur de racisme et autre rouge brun colportés par des clics de plumitifs comme Daineinks qui empoisonne la vie intellectuelle à gauche avec ses amis de sos racisme ou ras le front et autres clowns mittérandiens; je n'ai aucune confiance en la direction issue de michel laurent et de borvo avec dionnet brigitte, j'ai eu affaire à elle à l'uec, elle est capable de tous les mauvais coups possibles. Gremetz a été le seul dirigeant et député à voter contre la participation au gouvernement en 1997, et il a néanmoins toujours fait un travail de classe remarquable y compris sur le terrain de la rtt chacune de ses interventions sur public sénat où il n'y a pas les pièges des nuls refondateurs et "médiatiques-genre guignols de l'info" les nouveaux hommes-femmes d'appareils les plus toxiques politiquement, manifeste un élu marxiste intelligent et beaucoup plus irréprochable que bien des mous et endormis qui dodelinent de la tête... sur ce il ne s'agit pas d'être pro ou antigérin il s'agit d'avoir des dizaines de milliers de militants et votants sur des textes et présents dans des ag, pour contrarier la maîtrise d'un appareil par une équipe assez unie. malgré tout.Olivier Imbert.

Benjamin Landais 03/04/2008 20:07

J'arrive peut-être un peu tard dans le débat (très nourri par ailleurs).Je dois dire que le livre de Gérin (que j'ai lu intégralement) pose tout de même quelques problèmes. Bien sûr, le maire de Vénissieux ne peut pas être taxé de raciste au vu de ses actions sur le terrain (qui ne sont d'ailleurs pas son oeuvre personnelle mais celle de toute la municipalité, épaulée par une section du parti particulièrement active). Mais, même remises dans leur contexte, les citations contestés continuent à susciter un certain mailaise. Elles ressemblent à des outrances de tribun qui tente de minimiser tout ce qui l'a amené dans cette position (sa formation par les écoles du parti, son militantisme dans un mouvement qui mettait en avant les individus issus de la classe ouvrière, le soutien de toute une population et de tout un groupe politique au niveau local). Sa sincérité de communiste n'est pas en cause mais sa stratégie de "communication" de plus en plus solitaire risque d'être en contradiction avec ce qu'il souhaite ardemment défendre.PS : n'utilisez pas le vocable "Sarkozy de Nagy-Bocsa" (comme peut le faire le PRCF) pour souligner les origines nobles du pdt, cela est une absurdité grammaticale en hongrois, n'a aucune signification historique et affaiblit la teneur de l'argumentation. Son lien visible avec la grande bourgesoisie d'affaire (sa jeunesse, son frère du MEDEF, ses amis, son style de vie et surtout l'orientation de ses discours et de sa politique) suffit largement à montrer la classe qu'il représente vraiment.

gilles questiaux 29/03/2008 19:04

L'intérêt de la déclaration de Gérin est de faire sortir du bois les candidats au poste de dirigeant principal du PCF. Et voilà! Aujourd'hui le premier s'est dévoilé, certainement bien avant qu'il voulait. Et c'est qui? Attention au scoop! C'est Marie George Buffet, qui veut se succéder à elle même! Sans blagues!

gilles questiaux 27/03/2008 19:55

Mais qu'en pensent les communistes de ces trois propositions d'AG: direction provisoire pour préparer le congrès, référundum interne pour le aintien du parti, election des responsables au sufffrage universel?

gilles questiaux 25/03/2008 06:52

André Gérin est un élu local et responsable communiste efficace et populaire assez typique de ceux de sa génération, pas particulièrement gauchiste en effet, (dans les bons : ce n'est pas Gayssot). Et il est tout à fait en droit de chercher à monter un front patriotique avec le capitalisme industriel contre capitalisme financier, àl 'heure actuelle. le Medef a aussi ses contradictins. de toute manière un élu local est obligé d'allar racoler pour obtenir investissment et emplois. Tout ça ça se discute, et ça ne doit pas se régler avec des ho et des ha scandalisés. Et je constate avec plaisir que mon camarade de Stains élève le débat et cesse la chasse aux sorcières.