Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Intervention d'Aimé Coupé au conseil départemental du PCF 34 mercredi 19 mars 2008

21 Mars 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche"

Cette intervention, publiée sur vive le PCF! me parait importante en ce qu'elle révèle l'existence de pratiques de liquidation externe, télécommandées par le PS.GQ

Intervention d'Aimé Couquet au conseil départemental du PCF 34 mercredi 19 mars 2008.

Je ne peux pas faire l'analyse de la campagne et des résultats héraultais des élections municipales et cantonales sans aborder trois points :

* 1- La stratégie de la fédération de l'hérault du Parti Socialiste.
* 2- Son incidence sur la vie politique à Béziers.
* 3- Les résultats électoraux.


Concernant la stratégie du PS, il y a trois villes dans l'hérault, Montpellier, Sète et Béziers qui représentent à peu près la moitié de la population du département:

MONTPELLIER : Pour le PS, et d'autres, la ville est devenue le lieu de l'expérimentation d'une nouvelle alliance avec une partie de la droite, le MODEM. Doit-on accepter cette alliance contre nature ?

SÉTE: Le PS a décidé, ce n'était pas un secret, de faire battre François Liberti, non pas François pour lui-même, mais comme le disent les responsables socialistes parce qu'il représente une vision dépassée (archaïque) de la vie politique ! Le PS avait fait un galop d'essai lors des dernières législatives. Il a confirmé pour les municipales. Je n'entre pas dans les détails.

BÉZIERS: Les dirigeants socialistes ont décidé de pratiquer la liquidation de ce qui reste de militants lucides résistant à la politique du renoncement qu'on voudrait leur imposer. Voici quelques faits marquants. Il y en a certainement d'autres.

Revenons en arrière, en 2003, publiquement (il existe des témoins ainsi qu'uncompte rendu dans l'Hérault du Jour) G. Frêche et Robert Navarro, lors de la fête de la rose à Portiragnes-Plage, ont sommé JL Bousquet, secrétaire départemental du PCF, je cite "de mettre de l'ordre dans la section de Béziers du Parti Communiste Français". Il n'y a pas eu de réaction à cette ukaze de la part de l'intéressé. Par contre nous avons constaté ce qui va suivre. Quelques temps après, le secrétaire départemental du PCF a organisé la dissidence dans la section de Béziers, avec une petite minorité de communistes, en constituant une section illégale et contraire à nos statuts. L'affaire est toujours pendante devant la commission des conflits du Parti.
Avec le recul, nous avons compris les raisons de cette création. Il s'agissait bien de faire avaliser son placement sur la liste socialiste de Duplaa, dès le 1° tour des élections municipales et être candidat sur le 2° canton de Béziers contre le candidat qui avait déjà été désigné par la section de Béziers à l'unanimité.

Pendant ce temps, les sections socialistes biterroises s'entredéchiraient au cours de la désignation de leur tête de liste aux municipales (voir déclaration de JM Duplaa dans le Midi-Libre du 19.03.08). Ce dernier, avant son intronisation par les socialistes, négociait tout de même avec JL Bousquet, dans le dos de tout le monde. Toutefois c'est la fédération socialiste qui est aux manettes.
Rappelons-nous qu'en septembre 2007, six mois avant les élections municipales, au cours d'une élection partielle, les socialistes ont préféré faire élire Raymond Couderc sénateur, à la place de leur candidate, une biterroise.
Rappelons-nous que la FD du PS a validé la candidature de Claude Zemmour dans le 2° canton de Béziers pour remplacer la sortante Eliane Bauduin. Résultat, certains socialiste biterrois se sont chargés de la faire battre. Alors, qui veut nous donner des leçons ?

La section de Béziers a choisi démocratiquement, tant aux municipales qu'aux cantonales, la clarté et le respect de leur engagements de militants révolutionnaires. Nos candidats dans les 1° et 2° cantons n'ont pas caché le drapeau de leur Parti et leurs options : communiste, anticapitaliste et rassembleur. Les résultats sont appréciables.
Pour les élections municipales, les communistes biterrois ont choisi de présenter une liste Béziers : Liste Unitaire, Communiste, 100% à Gauche et Solidaire avec la participation de la LCR. Ce qui a fait écrire à un plumitif de l'Hérault du Jour "Les troskystes ont pris en otage la section de Béziers". Mon dieu ! Ils étaient 9 sur une liste municipale qui comptait 49 personnes. Et encore, il y en avait que 4 encartés à la LCR. Sur cette base claire, tournée vers l'avenir, dans des conditions très difficiles nous avons rassemblé l'électorat communiste qui nous est commun. C'est bon pour l'avenir. Même si Couderc a été réélu dès le premier tour, et nous le déplorons, je viens de démontrer que le PS et ceux qui ont joué avec lui, en portent, une fois de plus l'entière responsabilité. Notre résultat est un encouragement à continuer le rassemblement sur des positions anticapitalistes. Au sein du conseil municipal, je suis le porte voix de tous ceux qui souffrent de la mal vie imposée par le système capitaliste.

Pour terminer, je vais prendre la conclusion de mon intervention lors de l'avant dernière conférence fédérale des 21 et 22 mars 2003. A mon avis elle n'a pris aucune ride. "Ce qui est moderne, c'est de bâtir une visée communiste. Ce qui n'est pas archaïque, c'est de bâtir un parti qui commence a répondre aux questions qui hantent bien des têtes. Faut-il se résigner à un système social qui nourrit les licenciements, exclusions, misère, famine et guerres mondialisées ? Ou bien, faut-il voir qu'il est possible de se rassembler pour bâtir un autre monde mettant au service de l'humanité les immenses possibilités de vivre heureux, de vivre en paix, de décider de son sort, possibilité que luidonne les immenses progrès. En jouant un rôle dans ce combat, le Parti Communiste ne se repliera pas sur le passé, même riche, mais ira au de vant des forces qui appellent le changement, notamment les jeunes".

Aimé COUQUET.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article