Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Déclaration du PRCF sur la situation au Tibet

16 Mars 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Chine

Déclaration du PRCF reçue aujourd'hui 16 mars par RC:

l'approche des J.O. de Pékin, la campagne anti-chinoise prend de l'ampleur
comme on pouvait s'y attendre. Les Etats-Unis, qui ont de loin le plus fort taux de citoyens incarcérés (surtout des Noirs, comme par hasard) par rapport à la population totale, et qui pratiquent ouvertement la torture à Guantanamo, donnent des leçons de "droits de l'homme" à la République populaire chinoise.
Celle-ci a surtout le tort, à leurs yeux, de défendre ses intérêts nationaux sans subordonner son développement au "nouvel ordre mondial" voulu par Washington.
Bush est aidé dans cette tâche par l'Union européenne, dont la principale occupation est de broyer les acquis sociaux de ses Etats membres et de piétiner les référendums français et néerlandais qui avaient recalé la constitution européenne.

Aujourd'hui, l'impudence des pays capitalistes dominants est à son comble: ceux qui occupent et martyrisent l'Irak, ceux qui soutiennent les massacres de Palestiniens par l'armée israélienne, ceux qui ont détruit, occupé et dépecé la Yougoslavie, se permettent de conseiller la "modération" à la Chine à propos de la situation au Tibet! Balayez devant votre sanglante porte messieurs les impérialistes!

Concernant le Tibet, le PRCF invite d'abord les progressistes à être plus que vigilants à l'égard des "informations" délivrées par les médias capitalistes: on se souvient en effet de la manière dont les médias du capital ont aidé à déclencher la guerre contre l'Irak ou à déstabiliser la Roumanie en diffusant d'énormes mensonges sans oublier l'incendie du Reichstag que Goering avait tenté d'attribuer aux communistes! On se souvient aussi de la manière dont est systématiquement utilisée une image montrant un jeune chinois face à un tank sur la place Tienanmen:; il s'agit pour nos médias d'"héroïser" la "résistance" des "étudiants chinois" face à l'armée populaire chinoise (sic) alors qu'en réalité, dès l'image suivante, jamais montrée aux téléspectateurs, l' "étudiant" entre tranquillement dans le tank car il fait manifestement partie de son équipage.

D'autre part le PRCF rappelle qu'il n'y a jamais eu, d'une part, une méchante Chine populaire envahissant le Tibet et d'un autre côté, un gentil Etat tibétain tourné vers la "spiritualité". En réalité, avant l'union de la chine et du Tibet, ce territoire était livré à une barbare exploitation féodale, aux superstitions magiques les plus grossières, au cléricalisme monacal le plus moyenâgeux et à la misère de masse.
Les communistes sont des partisans de principe du "droit des nations à disposer d'elles-mêmes" (Lénine), mais ce droit ne saurait être associé au "droit"' pour les impérialistes de déstabiliser les pays qui échappent à son emprise et d'aider à y rétablir, sous couvert d'indépendance nationale, les anciennes classes féodales dépossédées par la Révolution chinoise. Ce sont ces classes privilégiées, les pires ennemies qui soient des ouvriers et des paysans du Tibet, qui poussent l'actuel Dalaï Lama à prendre la tête d'une révolte dont on ne voit que trop, par son encadrement clérical et par les soutiens douteux qu'elle obtient en Occident, qu'elle ne profitera ni à la République populaire de Chine, ni aux peuples du Tibet.
Plus que jamais la lutte pour l'indépendance nationale des peuples ne saurait être détachée de la lutte pour le socialisme, contre l'impérialisme et contre le capitalisme.http://A l'approche des J.O. de Pékin, la campagne anti-chinoise prend de l'ampleur comme on pouvait s'y attendre. Les Etats-Unis, qui ont de loin le plus fort taux de citoyens incarcérés (surtout des Noirs, comme par hasard) par rapport à la population totale, et qui pratiquent ouvertement la torture à Guantanamo, donnent des leçons de "droits de l'homme" à la République populaire chinoise.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article