Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

En Espagne le PCE tire les conclusions de la défaite de "Gauche Unie" : elle est due à la dilution du PCE dans cette minuscule coalition et au suivisme derrière Zapatero.

19 Mars 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche"

publié le 16 mars 2008

Le Parti communiste espagnol, qui était la seule organisation d'opposition de masse effectivement active dans toute l'Espagne pendant la dictature franquiste participe aux élections depuis plus de vingt ans à l'intérieur d'un front nommé Izquierda Unida, où il est la principale force militante et de loin. Mais il a largement abdiqué de son indépendance. Si je comprends bien, il y a au fond une double direction des communistes espagnols, une direction du PCE qui est responsable devant la base, mais qui est elle même soumise aux décisions de la direction de coalition, qui comprend des communistes de tradition "eurocommuniste" qui se soustraient ainsi au contrôle démocratique de leurs camarades de parti et des compagnons de routes "arc en ciel" (c'est à dire non marxistes) qui eux ne sont responsables devant persone, ou bien seulement devant les quelques copains qui constituent leur formation.

On reconnait là le dispositif que le groupe dirigeant du PCF a tenté de mettre en place à l'automne 2006 la faveur des "collectifs antilibéraux" . Même les dirigeants du PCF qui étaient sincèrement convaincus à l'époque du 33ème congrès de l'opportunité de cette stratégie signée Michel Laurent devraient comprendre maintenant que mettre le parti et ses militants sous la coupe d'une association de dirigeants autoproclamés de groupuscules peu représentatifs, voire pas du tout, aboutit à terme à l'effacement et au risque de disparition du parti, aussi sûrement que la position assumée par les soi-disants "communistes unitaires" (comme ceux d'Aubagne qui tantôt se rangent derrière Bové l'obscurantiste, tantôt s'allient avec le Modem, agent orange de l'allliance atlantique) . L'analyse de la situation espagnole placée ici en lien le confirme. GQ

vivelepcf.over-blog.fr/article-17666424.html

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article