Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Communiqué du PRCF

11 Mars 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche"

Nous avons reçu ce communiqué :

Elections municipales et cantonales :

Le PRCF s’implante pour les luttes à venir

Le PRCF se félicite du reflux des forces de droite en France ; même s’il ne faut se faire aucune illusion sur la volonté de lutte du PS et de ses satellites, ce revers de l’UMP signifie que les casseurs de la France , la Commission de Bruxelles, le MEDEF et l’Elysée vont se heurter à de fortes résistances au printemps. Dans ces combats le PRCF est déterminé à tenir toute sa place.
Pour la première fois notre pôle affrontait des élections locales. Malgré les difficultés structurelles de notre jeune organisation , qui manque d’argent , dénuée d’appareil politique permanent et reposant entièrement sur le dévouement militant, les listes et les candidats soutenus ou présentés par le PRCF réalisent des performances intéressantes.
Dans le bassin minier du Pas de Calais où les organisations du PRCF sont particulièrement présentes et actives, les résultats sont très positifs. A Liévin, malgré le ralliement du PC officiel et de Lutte ouvrière au maire sortant PS, la liste dirigée par Jacques Lacaze obtient deux élus et sensiblement le même score qu’aux précédentes élections, où elle bénéficiait du soutien du PCF. A Lens, la liste unitaire écologiste-communiste-républicaine présentée par le GEL (A. Saint-Arnoult) et par le PRCF (Dany Mismacque) arrive première à la gauche du PS, devant le PCF et les Verts, avec près de 13% ; elle se maintiendra au second tour avec l’espoir d’une percée historique de la vraie gauche au conseil municipal. Tout dépend notamment de l’attitude du PCF auquel est proposée, sur des bases d’opposition claires une fusion des listes.
A Eleu, la liste ouvrière du PRCF emmenée par Jean-Claude Facquez dépasse les 20%, ce qui est remarquable pour une 1ère sortie publique.
A Bully-les-Mines, la liste PRCF et républicains de Muguette Happiette obtient 11,79% et deux élus : implantation réussie puisque le PRCF n’existait pas aux précédentes élections. Aux cantonales, avec très peu de moyens, Michel Facon dépasse les 5% pour sa 1ère sortie sous les couleurs franchement communistes.
Dans les Hauts de Seine à Bagneux, dans les Pyrénées Orientales, en Corrèze, les candidats présentés ou soutenus par le PRCF obtiennent des résultats encourageants.
La censure médiatique dont est l’objet le PRCF, tant au niveau national que local n’en est que plus intenable et dérisoire. Elle sera désormais systématiquement dénoncée.
Partout où le PRCF a pu s’exprimer, grâce au dévouement des camarades et amis, le communisme qui pratique la lutte de classe et pas la lutte des places a marqué des points .
Fort de ces résultats le PRCF va poursuivre dans tout le pays son implantation et son action pour la Renaissance Communiste au service exclusif des travailleurs ; il appelle les femmes, les jeunes, les syndicalistes fidèles à la lutte de classe à rejoindre ses rangs et à renforcer ses organisations.
Plus que jamais nous appelons toutes les forces politiques et syndicales anticapitalistes et progressistes à se rencontrer et à passer sans attendre à l’offensive contre le fascisant système Parisot-Barroso-Sarko.
Dans cet esprit le PRCF vient d’écrire aux organisations communistes se prononçant contre la mutation-liquidation du PCF pour qu’elles fassent campagne ensemble en vue d’une grande manifestation nationale contre la politique de Sarkozy-Fillon et de leurs mandataires du MEDEF et de l’Union Européenne.

11 mars 2008 le Secrétariat Politique du PRCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fernand 62 12/03/2008 17:28

A Lens, la liste PCF a recueilli 11% contre 12% en 2001. La liste Verts + PCRF 12% contre 7% à la même candidate écolo bon teint la dernière fois.Quel jeu joue le PRCF? La division, avec n'importe qui plutôt que des révolutionnaires, contre la plus grande fédération du PCF qui se soit historiquement opposée et continue de le faire à la destruction du Parti.Il n'y a que deux options: défendre le parti de classe et de masse que représente le PCF ou le laisser détruire, même au nom d'un "marxisme-léninisme" gauchisant dont le dogmatisme n'a d'égal que l'opportunisme.