Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le révisionnisme n'a pas de limites

27 Février 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Front historique

27 février 2008


Le révisionnisme n’a pas de limite !
 

Je regarde ce soir, les infos sur Fance 3, moi qui ne regarde plus la télé, mal m’en a pris, voici un invité reçu à bras ouverts par notre « sympathique » journaliste ultra libéral qui a cassé du sucre sur les français après les résultats du référendum, ceux qui étaient contre l’Europe libérale qu’il représente et dont il défend à chaque journal télévisé le moindre centimètre. Ce soir, notre bon journaliste recevait un type qui a écrit « Le livre noir de la révolution » et qui d’ailleurs l’a écrit en collaboration avec Courtois l’auteur d’un livre bien connu Le livre noir du communisme  et Le Roy Ladurie, autre ancien du PCF de l'époque où il était puissant devenu cracheur dans la soupe. Et nous sommes en plein délirium tremens d’un révisionnisme du plus bon goût sur la révolution française qui aurait bercé en son sein un Saint Juste précurseur du fascisme (si si j’ai bien entendu – heureusement nous étions deux à écouter ces « informations » à l’heure de grande écoute). Donc les très méchants révolutionnaires de la révolution française étaient des totalitaires et  fascistes/communistes « même combat ». Ces révolutionnaires n’auraient pas été que des égorgeurs de curés mais  auraient tué les « indifférents » (frères jumeaux des  « sans  opinions  de 2008 ?)

Bref ça pue à la télé.

Mais sur le révisionnisme de la Révolution française et la propagande qui amalgame communisme et fascisme le PCF va-t-il réagir ?
 
Pasquale Noizet
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilles questiaux 14/03/2008 16:00

Je suis absolument d'accord avec l'idée que ce n'est pas le rôle du PCF d'interférer avec la recherch historique ou de fixer les contenus des prohrammes, mais il serait dans son role de contester les conclusion de ce livre qui n'est qu'un livre de propagande. Il sont libres de l'écrire, et nous de le contester.

Gilles Questiaux 29/02/2008 15:54

J'espère que le lien va marcher!

dom 29/02/2008 14:56

    Camarade Pasquale,     Je comprends que ces brochures pseudo-scientifiques soient très irritantes. Il s'agit clairement d'un ouvrage d'idéologues, non d'historiens. Mais pour le PCF répondre à ces provocations, c'est déjà donner à ces écrivaillons l'importance dont ils rêvent ; c'est aussi mélanger la science historique et la politique de la même manière qu'eux. Les mieux placés pour analyser sérieusement l'ouvrage, critiquer ses présupposés, ses sources, ses arguments, sont des historiens professionnels ; le PCF étant partie, il ne doit pas être arbitre. Il faudrait sans doute que les historiens adoptent une charte de déontologie et puissent librement révoquer un confrère au cas où celui-ci se prévaudrait de la science pour propager de vieilles superstitions. La science historique ne doit pas devenir une église au service de telle ou telle idole.       Cordialement,  dom  

Gilles Questiaux 28/02/2008 11:07

Ci dessous en lien l'article de RC sur le bouquin de Jacques Rancière (Les Noms de l'Histoire) qui dès 1992 acordait un large place aux menaces du révisionnisme universitaire à l'encontre de la révolution française.

Pasquale Noizet 28/02/2008 07:56

Cher camarade,Oui ce livre est immonde mais le rôle du parti communiste n'est-il pas aussi de remettre les pendules à l'heure car le révisionnisme est un concept très pervers qui détourne l'histoire au profit d'une démarche de sape contre une communauté, un groupe politique, une personne, un pays, une idéologie.Ce qui est à dénoncer ce sont d'abord les journalistes qui, à une heure de grande écouter,entretiennent les propos falacieux, dégueulasses contre les communistes traités clairement de fascistes, l'auteur a même poussé la perversité (il se délectait visiblement) jusqu'à décrire les camps de concentration facistes (comment ils tuaient les gens etc) comme ayant été réalisé de la même façon en URSS. Un peu plus c'était les juifs qui avaient tout manigancés!Cette propagande anti communiste criante à un journal de 20 Heures mérite qu'on (le PCF qui d'autre???) y réponde (droit de réponse ça existe). SInon il y aura d'autres journalistes du même acabit qui continueront ce tavail de sape et dans les marchés ce seront les militants communistes qui en feront les frais ainsi que dans les urnes, pour ceux qui se présenteront en tant que tels.Il ne s'agit pas d'avoir honte de notre histoire, ou de la porter comme un fardeau ou même de la nier, il s'agit de tirer d'une expérience historique toutes les conséquences en négatif et en positif et de s'appuyer sur cette elle avec un sens critique pour préparer l'avenir. Bien fraternellement,Pasquale