Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

A propos des camarades sur la liste LCR dans le 19e

27 Février 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Correspondance au PCF


Nous venons d'avoir un échange assez vif dans le 19e, par messagerie interposée, à propos de camarades se présentant, aux municipales, sur la liste de la LCR. Un certain nombre de camarades n'acceptent pas que le nom et le logo du PCF soient utilisés à cette fin, ni que les camarades concernés continuent de vendre l'Huma comme si de rien n'était, tout en promouvant la liste sur laquelle ils figurent.


=====================================================================================



Jonathan : Réponses dans le corps du texte ci-dessous.


LS a écrit :

    J'utilise la voie collective pour répondre à un mail perso (cf plus bas) de JP parce qu'il me semble que la discussion peut intéresser tout le monde.

    Avec ce genre de débats, le dégoût de  certains camarades ne peut qu'aller crescendo.
    Les accuser
    1/ de manoeuvres politiciennes
    2/ de vouloir vendre l'Humanité pour entretenir la confusion
    
    relève non seulement d'une vue de l'esprit mais également de la forfanterie.
    Si ces camarades éprouvent le besoin d'aller chercher ailleurs ce que le PCF ne leur donne pas (malgré les fameux statuts du 33e Congrès chers à C.), ne faut-il pas s'interroger sur ce désarroi plutôt que de les jeter en pâture sur l'autel de la traîtrise? Qui trahit qui quand on demande à tous les copains de s'investir massivement dans la recherche d'une union via les collectifs antilibéraux il y a un peu plus d'un an et qu'après on leur demande de gentiment oublier tout ça et de retourner à la chapelle PCF?

    - > C'est justement pour cela qu'il ne fallait pas, comme je le préconisais au 33e Congrès, se fourvoyer dans les Collectifs antilibéraux ! Les ayant fréquenté pendant de nombreux mois au moment du référendum, j'avais, moi, l'expérience de ce qui s'y passait et de ce qui s'y disait, et dès l'automne 2005, aussitôt le référendum passé, le PCF y était suspecté de tous les maux de la Terre. La LCR semait, déjà, la confusion, les "non-encartés" jouaient déjà les vierges effarouchées par les méchants partis politiques, et PRS divaguait déjà sur son nouveau parti de la gauche. "Une feuille de papier sépare nos démarches" m'a-t-on répondu. Le "double consensus", que j'avais mis beaucoup d'énergie à dénoncer comme mode de décision, était, paraît-il, l'assurance qu'il n'y aurait pas de cassure dans le mouvement... le résultat a parlé pour lui-même. Dès le Congrès, il aurait fallu voter en faveur du principe d'une candidature communiste à la présidentielle ; la motion déposée en ce sens au Congrès national n'a receuilli qu'un tiers des suffrages, hélas, ouvrant la voie aux tractations de couloirs, aux manoeuvres politiciennes des collectifs locaux ou nationaux, au détriment de l'action vers les salariés. Le résultat, effectivement, de cette politique, est le dégoût des militants et leur éloignement du Parti.


    Sur une ligne et une stratégie qui, quoi qu'on en dise, reste on ne peut plus floue. Et je passe sur l'efficacité.

    -> Je suis d'accord. Ce sont les stratégies d'effacement et de dilution, de type Gauche plurielle ou Collectifs antilibéraux, qui sont alors en cause. C'est la position que je défends depuis longtemps.


    Deuxièmement, à qui appartient l'Huma? A personne ou à tout le monde, c'est selon, mais certainement pas à une partie de communistes qui seraient plus légitimes que les autres pour le vendre.

    -> L'Huma reste identifiée au PCF. Il détient encore 40% du capital du journal, et à tous les niveaux il y a des dirigeants ou des militants du PCF. Sans plus en être l'organe central, il reste son journal néanmoins. Il n'y a pas de communistes plus légitimes les uns que les autres pour le vendre, certes. Mais c'est dans le cadre du collectif humain, censé être démocratique et aux règles respectées par tous, qu'est le PCF, que chacun peut et doit se saisir de l'Huma et le diffuser.


    A ce rythme là, on peut aussi demander lors de la prochaine Fête de l'Humanité à ce que tous les visiteurs montrent patte blanche avant de pouvoir espérer y mettre les pieds. Es-tu camarade de la bonne tendance, du bon parti? Il y a fort à parier qu'on refuserait à ce rythme là l'accès à des centaines de milliers de gens. Tu es au PS? Tu es sympathisant des verts? Tu ne milites nulle part?! Désolé, mais je crois que ça ne va pas être possible.

    -> Je passe sur cette caricature...

    JP, puisque je suis au fond une idéaliste, j'aimerais sur les marchés voir tout un tas de militant de toute la gauche vendre l'Huma. Ca aurait beaucoup plus de gueule, reconnais le.


    -> C'est un vrai problème ! La ligne de l'Huma, comme celle du PCF d'ailleurs, c'est encore et toujours "la gauche, la gauche, la gauche".... Mais c'est quoi au juste que "la gauche" ? Besancenot ? Delanoé et Royal ? Buffet ? Gremetz ? Mélenchon ? Gérin ? Les anars ? Les trotskystes ? Les communistes ? Les sociaux-démocrates ? C'est un concept qui n'a plus autant de sens qu'auparavant. Les expériences menées depuis les années 70 montrent, c'est un euphémisme, qu'il n'y a aucun salut à chercher l'union à tout prix sur le thème de "la gauche". Et la gauche n'est jamais autant elle-même que quand chaque parti joue sa partition. Le salut de la gauche viendra, entre autre, d'un PCF vraiment communiste, et pas d'un PCF passant son tour et sautant comme un cabri en invoquant "la gauche, la gauche, la gauche". Le CG du 93 est menacé par le PS ? Le PCF continue de faire sa campagne sur le thème de la "gauche". Ségolène Royal fait une campagne présidentielle droitière ? Marie-George Buffet pleurniche en l'implorant d'être fidèle aux "valeurs de la gauche". En faisant ainsi, nous creusons notre propre tombe, semons de la confusion dans l'électorat et amenons les électeurs vers le PS, l'extrême-gauche ou l'abstention, contribuant au bipartisme, contre lequel on prétend être toutefois...


    Nous n'en sommes pas là. Preuve en est qu'on refuse à nos propres frères de vendre le journal. Ce qui est beaucoup plus inquiétant, outre le procès de Moscou qui leur est fait ( j'exagère a dessein), c'est de voir s'éloigner chaque jour un peu plus la possibilité que le PCF joue durablement un rôle dans la société. Continuons à nous replier sur nous-mêmes. A croire que nous sommes les meilleurs (le peuple n'a rien compris, c'est évident). A sauvegarder les privilèges de quelques élus plutôt que de changer vraiment la vie (c'était ça la slogan aux présidentielles, non?).


    -> Personne n'interdit personne de vendre l'Huma, mais nous exprimons l'exigence de la clarté et de la sincérité. Voir Besancenot ou Hollande vendre l'Huma, moi ça me poserait question sur le contenu de celle-ci. Moi je ne suis pas favorable à la poursuite des unions avec le PS, car effectivement, ça sert principalement à garder quelques strapontins gadgets dans les institutions au détriment de la clarté, du courage, et de l'action au sein des masses. Mais vendre l'Huma, en tant que communiste, tout en se soustrayant au respect de la règle commune, et en faisant campagne contre son Parti, contre ses camarades, est-ce que ça n'est pas un peu usurpé ? Moi je pense que si. Si, comme tu le dis, certains ne trouvent plus dans le PCF ce qu'ils y cherchent, au point de les amener à des actes d'une telle portée, qu'ils en assument les conséquences, mais qu'ils ne fassent pas les étonnés si on leur fait remarquer que l'incorrection a des limites qu'ils sont en train de franchir.


    Fraternellement et respectueusement
    L.



    -> De façon tout aussi fraternelle et respectueuse


    Jonathan
    ----------------------

    L.,
    Il faudrait cesser d'entretenir une certaine confusion (comme tu le dis), très recherchée par ailleurs par quelques "camarades". Le pb n'est pas la vente de l'humanité, bien au contraire, mais bien la décision de ces "camarades" de mener la campagne de la LCR contre la décision majoritaire de leur parti et clairement exprimée par un vote dans le 19ème arrondissement. Et ceci en s'affublant de l'appellation "parti communiste français" et bien sûr en vendant l'Humanité, afin de bien entretenir cette belle confusion et tromper nos électeurs, si possible ! Tout cela n'est pas très grandiose, et cette "polémique sur la vente de l'humanité" à laquelle tu t'associes est bien misérable et n'a pour unique but que de masquer de tristes manoeuvres politiciennes .
    JPJ
    diffuseur de l'humanité depuis 37 ans



    > Message du 26/02/08 19:21
    > De : LS
    > Objet : re: RE : RE: cpte-rendu réunion cellule Manin-Jaurès-Danube.
    >
    >
    Excusez-moi d'intervenir juste pour parler de l'Huma.
    Mais pour un journal qui se veut le porte-voix de toutes les forces progressistes, je ne vois pas pourquoi on mettrait des exclusives sur tel ou tel militant communiste qui voudrait le vendre. Nous ne sommes effectivemment pas en mesure de supporter financièrement ces minauderies qui mettraient de la confusion dans la tête du quidam qui fait son marché le samedi ou le dimanche.
    Par ailleurs, je rappelle à tout un chacun que si les communistes souhaitent diffuser leurs généreuses idées de transformation sociale, le meilleur moyen, c'est encore de faire connaître et d'aider à la diffusion de l'Huma.
    C'est évidemment bien prétentieux de donner mon point de vue, qui prendra des airs de leçons pour certains, étant donné que cela fait un moment que je n'ai pas mis les pieds sur les marchés Brunet et Jaurès.
    A bientôt, camarades
    L., qui prend un peu de recul.

            > Message du 26/02/08 17:08
            > De : JC
            > Objet : RE : RE: cpte-rendu réunion cellule Manin-Jaurès-Danube.
            >
            > Bonjour à tous,
            >
            > que l'Huma soutienne toutes les listes où figure le PCF, c'est normal. Mais il est un peu sournois de dire que l'Huma, par conséquent, soutient toutes les listes où figureraient aussi des militants, isolés, du PCF sur une liste que les militants n'ont pas choisie (à ce propos, Jean-Claude Gayssot soutient à Béziers la liste du PS contre celle choisie par la section du PCF...). Je fais partie de ceux qui n'ont pas voulu que notre Parti participe à la liste avec le PS, et je persiste dans mon opinion. Mais les camarades ont tranché, et si la décision ne me plaît pas, quelles que soient les réserves que je puisse avoir vis à vis de la façon dont cette affaire a été menée et le vote présenté aux suffrages des militants, il me paraît inconcevable non seulement de me présenter sur ou de soutenir une autre liste (ou alors, en accord avec moi-même et avec mes principes, il faudrait que je quitte le PCF), et encore moins de prendre prétexte des difficultés de l'Huma (dont chacun salue les initiatives pour survivre) pour tromper le citoyen sur la marchandise en lui faisant croire que la liste LCR-CUAL libertaire-gauchiste a l'assentiment du PCF (et ceci dans un moment où la LCR est en train de créer un nouveau parti ; et en commençant par une bonne vieille recette trotskyste, le débauchage dans les autres organisations...).
            > On voudrait créer un nouveau parti, en semant la confusion et en créant les conditions de l'obsolescence du PCF (les "refondateurs" ont, en la matière, un actif assez impressionnant), qu'on ne s'y prendrait pas autrement... ceci dit, à décharge de L., certains poursuivent les mêmes desseins mais, mais sans le dire franchement (ce qui leur permet de garder audience et pouvoir dans le Parti, notamment à sa tête) et, paradoxalement, en soutenant mordicus les alliances inconditionnelles avec le PS au nom du rassemblement de la gauche... ça promet !
            > Seule un PCF réellement indépendant, idéologiquement et stratégiquement, du PS et de l'extrême-gauche, parfaitement libre y compris dans des alliances de circonstance, pourra rester uni et défendre réellement les intérêts de classe des salariés. Toute tentative d'effacement, dilution, dissolution du PCF, quelle qu'en soit la forme, serait un recul historique pour les travailleurs.
            >
            > Cordialement
            >
            > J.
            >

            >
            >
            >
            >
            > LT a écrit :

                Je ne suis pas sûr que le directeur de l'Humanité soit heureux d'apprendre que l'on interdise à des militants communistes de vendre le journal pour lequel il se lève tous les matins pour empêcher qu'il ne disparaisse. Je n'ai pas voulu l'ennuyer avec ça car c'est sans doute de la naïveté ou de la rouerie de ma part. Comme je l'ai dit en cellule, j'ai appliqué votre consigne dimanche dernier, au final : pas d'Huma vendues. C'est d'autant plus dommage que l'Huma soutient toutes les listes d'union sur lesquelles figurent le PCF.

                    -----Message d'origine-----
                    > De : JP
                    > Envoyé : mardi 26 février 2008 14:14
                    > Objet : Re: cpte-rendu réunion cellule Manin-Jaurès-Danube.
                    >
                    >
                    Bonjour à tous,
                    
                    Quoi qu'en dise L., ce qui peut éventuellement être clair aux yeux de la cellule Manin-Jaurès-Danube ne le sera pas aux yeux des habitants de notre quartier qui, eux, auront toute raison de penser que cohabitent deux campagnes ! Pour cette raison, j'ai suggéré hier que les communistes qui ont fait "à titre individuel un autre choix" (je reprends la formule délicieusement euphémisante de L.) ne vendent pas en même temps l'Huma Dimanche. A quoi on m'a répondu : "L'Huma appartient à tout le monde" et "L'Huma n'est plus l'organe central du PCF". Je doute que le concitoyen lambda, sur les marchés Brunet et Pantin, soit à même de saisir ces subtilités. Il identifie le vendeur d'Huma à un militant communiste, faisant la campagne de son parti. Il y a beaucoup de naïveté ou de rouerie - je ne trancherai pas sur ce point - à prétendre le contraire.
                    Quant à la distribution côte à côte de tracts appelant à voter pour deux listes différentes - comme sur le marché Pantin le 17 février dernier - donnée en exemple par C., elle pourrait laisser croire que les communistes sont d'accord sur ce point, ce qui n'est absolument pas le cas.

                    >
                    Le 26 févr. 08 à 12:03, LT a écrit :

                        Bonjour,
                        en effet, la formulation est un peu maladroite, laissant penser que cohabitent deux campagnes dans la cellule. Soyons clairs : la cellule Manin-Jaurès-Danube est engagée dans la campagne de la seule liste soutenue par le PCF. Les communistes qui ont fait un autre choix le font à titre individuel. Ne montons pas sur nos grands chevaux, en insinuant que l'envoi du compte-rendu sans consultation préalable est une basse manoeuvre politicienne. C'est la première fois que cela arrive, c'est malheureux que cela tombe dans ce contexte mais je suis certain que c'est un oubli pur et simple. D'autant plus que notre réunion s'est déroulée, comme toujours, dans l'écoute, le respect des différences de point de vue et la convivialité. La cellule invite à participer au préau de la rue Mathis, ce soir, autour de la mobilisation contre la fermeture du BHV.
                        Bonne campagne à tous et rendez-vous, nous l'espérons tous, pour la campagne du deuxième tour.
                        L.

                            -----Message d'origine-----
                            > De : JPM
                            > Envoyé : mardi 26 février 2008 10:12
                            > Objet : Re: cpte-rendu réunion cellule Manin-Jaurès-Danube.
                            >
                            >
                            Le compte -rendu de la réunion de la cellule Manin-Jaurès que C. viens d'envoyer , sans aucune concertation avec les autres membre de la cellule (bonjour la démocratie) , ne correspond pas à la réalité de nos débats.
                            Lors de cette réunion, la discussion a confirmé qu'un certain nombre de camarades ont décidé de passer outre le choix majoritaire des communistes de participer à la liste d'union de la gauche sortante .
                            Ils ont pris la responsabilité d'être candidats sur une autre liste dirigée par la LCR.
                            Contrairement à ce que laisse entendre le compte- rendu de C. la réunion ne s'est pas conclue par un partage des rôles qui ferait que des communistes pourraient se présenter sur n'importe quelle liste sans tenir compte du choix démocratique des adhérents de leur parti.
                            Plusieurs camarades, tout en réaffirmant le respect des points de vue de chacun , ont désapprouvé ces comportements qui entachent sérieusement la cohérence de la campagne pour élections municipales  des communistes dans le 19ème arrondissement de Paris et affaiblissent l'activité de la cellule.
                            Il n'y aura donc pas de double campagne de la cellule Manin -Jaurès pour deux listes différentes mais une participation active aux initiatives de la liste d'union de la gauche avec les candidats présentés par le parti communiste.

                                ----- Original Message -----
                                From: CM
                                Sent: Tuesday, February 26, 2008 6:28 AM
                                Subject: cpte-rendu réunion cellule Manin-Jaurès-Danube.

                                >
                                bonjour à tous,
                                bref compte-rendu de la réunion d'hier soir de notre Cellule Manin-Jaurès-Danube:
                                    *10 participants(...) participation donc plutôt faible,comme constaté déjà depuis quelques mois.
                                    *4 excusés (...)
                                    *discussion surtout centrée sur les élections municipales;débat,dans le respect des points de vue de chacun(e), sur les positionnements différents de plusieurs participants vis à vis de la stratégie de 1er tour dans le 19ème:soutien de la position majoritaire de liste commune avec le PS/participation à une autre liste de Gauche indépendante du PS.
                                   *la participation de la Cellule à la campagne pour la liste de 1er tour PS/PCF sera animée par (...):Jeudi 28 Février,présence au métro OURCQ dès 7h30 le matin puis le soir à partir de 18h devant le FRANPRIX de la rue PETIT;samedi 1er et Dimanche 2 Mars,présence sur les marchés BRUNET et JAURES.
                                  *prochaine réuion de cellule:lundi 17 Mars à 19h à la Section,avec en particulier à l'ordre du jour ,le renouvellement éventuel/l'élargissement nécessaire du bureau de Cellule et une redéfinition des responsabilités(animation de cellule;vente et développement de l'Humanité-Dimanche;communication locale;vie de la cellule=contact avec les adhérent(e)s,nouvelles adhésions,cotisations..;préparation du Congrès de décembre 2008;amélioration de notre présence et de notre visibilité dans nos quartiers;...).
                                Amitiés.
                                Pour le bureau de la Cellule Manin-Jaurès-Danube,
                                CM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilles Questiaux 29/02/2008 15:47

Tu as raison sur le principe, mais je ne vois pas pourquoi il ne vendrait pas l'Huma, en plus il écrit dedans. Ton idéal du parti est élévé mais il faut aussi s'adapter au parti réel, et pas suivre comme des petits soldats des gens qui sont prêts à s'allier avec le Modem, et qui font n'importe quoi.

Jonathan 29/02/2008 13:07

Attends, Gilles, dans ce cas, c'est la porte ouverte à tout, et on peut alors se demander à quoi ça sert un parti politique, et à quoi ça sert de prendre des décisions en commun, si après chacun fait ce qu'il veut. Un parti politique n'est pas un simple groupe de discussion, il doit aussi agir, ce qui nécessite une certaine discipline. Moi, je n'ai jamais eu de tolérance à l'égard de Braouezec, Perreux et compagnie qui ont soutenu Bové. Quand j'ai soulevé le problème de leur maintien dans le PCF, JF Gau a minimisé leur nombre, en disant que ça ne servait à rien de les exclure. Quand j'ai déploré que "même à l'UDF" on avait exclu les députés qui soutenaient Sarkozy, Gérard Pellois m'a répondu que, justement, nous n'étions pas comme l'UDF... Et à l'époque déjà, j'avais rappelé à Manu Navarro les risques qu'il prenait à soutenir Bové, justement parce qu'il n'avait pas les moyens de résister d'un Perreux ou d'un Braouezec. Mais tolérer ce genre d'agissements, à la base ou chez les cadors, c'est laisser la porte ouverte à toutes les "expérimentations" (mot à la mode chez les "communistes unitaires") en vue de la constitution d'un nouveau parti avec l'extrême-gauche.

Gilles Questiaux 29/02/2008 12:27

Sans vouloir me mêler des affaires intérieures du XIXème arrondissement, je trouve que Ludovic Thomas a le dos large et que ses péchés sont bien relatifs, quand on voit que nous sommes monté sans condition sur la liste d'un PS droitier qui pense a fusionner avec le modem. Je pense qu'aller sur une liste avec la LCR est une erreur manifeste de jugement, mais je rappelle que le directeur de campagne de Bové, Perreux, est toujours conseiller général communiste du Val de marne, et que Pierre Mansat, adjoint au maire communiste de Paris et premier candidat éligible PCF fait son éloge dans son matériel de campagne. Et Fernanda Marruchielli, membre du CN, conduit une liste dans le XXème. Alors si Ludovic Thomas vend l'Huma dans le  XIXème, quelle importance? La tolérance qui s'applique aux boss doit s'appliquer à tous.

Caius 29/02/2008 11:51

Je vais jouer mon méchant : Si le PCF était un parti digne de ce nom, ses adhérents qui se présentent sur une autre liste que celle soutenue par le PCF et contre le candidats présenté par le PCF seraient exclus...Mais comme nous le savons le PCF n'est plus un parti digne de ce nom...