Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Interventions en AG du PCF 19e

12 Février 2008 , Rédigé par Réveil Communiste

Pour la 1ere fois depuis les années 1970,  la CGT est majoritaire à l'IGN.
Municipales : l'actualité nous donne l'occasion de promouvoir nos propositions sur l'emploi (Mittal, BHV, Kleber , Ch. Jourdan...),  ou le financement. Utilisons le contenu de l'Huma de ces derniers jours et le dernier numéro d'Economie et Politique qui propose un dossier sur les élections. Le parti doit s'en saisir, ainsi que ses militants, ses élus et candidats, pour que les habitants identifient la marque de fabrique du PCF. Je ne partage pas l'idée de ne pas faire la campagne, car il y a suffisamment de volonté d'effacement du Parti à sa tête pour ne pas en rajouter. Etre sur une liste avec le MODEM est inacceptable. Ca pose la question du prix à payer pour avoir des élus. Si on va avec le MODEM, alors pourquoi ne pas profiter de l'ouverture de Sarkozy et ne pas aller au goiuvernement ? Jean dit qu'il ne faut pas rejeter l'électorat bobo versatile dans la droite, moi je dis : ne rejetons pas l'électrorat de gauche à l'extrême gauche ! Il y a déjà certains militants du PCF qui refusent l'alliance avec le PS, et ne voteront pas Delanoé, alors aller avec le MODEM serait la cause de fractures très profondes dans le Parti. Il faut, comme dans le 20e, affirmer que nous ne figurerons pas sur de telles listes. 


J. Vuillermoz  dit que le meilleur coup contre Sarkozy sera un haut score de la gauche et du PCF, dès le 1er tour. Le MODEM a un électorat bobo versatile, qu'il ne faut pas rejeter à droite, mais ne pas inclure le MODEM dans la gauche. Delanoé a pour l'instant  donné sa parole contre un retournement d'alliance. Entre les deux tours, si ça arrive il faudra prendre nos responsabilités et nous les prendrons. Mais en attendant, il faut continuer à dire que le MODEM n'est pas à gauche, et faire en sorte que la gauche n'ait pas besoin de lui pour gagner. 
Martine Durlach et Jean Vuillermoz ont longuement développé les exemples où les Verts ont freiné voire bloqué, contre le logement et l'emploi HLM pour l'APHP dans le 16e ; Plan Local d'Urbanisme ; SDRIF ; plan de déplacement ; isolation des bâtiments ; etc.

Pour Jean-François Gau, (...) l'alliance PS-MODEM ne doit pas être le critère qui détermine notre action et notre discours. Si le sondage donnant 45% à Delanoé sur Paris se confirme à l'élection, cela signifiera que les arrondissements de gauche seront gagnés dès le 1er tour, et donc que les Verts risquent de n'avoir aucun élu ; ce serait un tremblement de terre politique, car Paris est la vitrine des Verts.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article