Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Baupin lu par Pasquale Noizet : les Verts existent grâce à l'autonomie par rapport au PS

12 Février 2008 , Rédigé par Réveil Communiste

Reuters
Interview. Denis Baupin (Verts), adjoint à la circulation à la mairie de Paris :
Recueilli par MATHIEU ÉCOIFFIER
QUOTIDIEN : mardi 12 février 2008
 
Denis Baupin, tête de liste des Verts aux municipales à Paris revient pour Libération sur son différend avec le maire PS, à qui il reproche d’envisager une alliance avec le Modem au second tour.
Bertrand Delanoë multiple les clins d’œil au Modem. Feriez-vous liste commune avec les centristes ?

Au vu de ses dernières déclarations, Bertrand Delanoë semble en train de préparer les esprits à un renversement d’alliance, où il remplacerait les Verts par le Modem au sein de la majorité municipale.

PN : IL est prêt aussi à ce que le MODEM remplace le PCF ! En fait Delanoé  a l'ambition de plus en plus claire d'accéder à la plus haute place en 2012...et pour cela il pense qu'il peut s'associer à la droite qui comme lui et la direction du PS prône une Europe libérale.

 Voilà pourquoi j’invite les électeurs de gauche à ne pas lui donner un chèque en blanc au premier tour. Et à voter Vert pour que la droite ne revienne pas à Paris dans les bagages de Delanoë.

PN : Nous au PCF  on fait le contraire, on dit   " on est dans les bagages du PS et en même temps dans nos meeting on leur parle du MODEM on leur dit que ce n'est pas bien d'aller avec eux"  mais on reste et on est même prêt à accepter le MODEM finalement, et on croit que l'on restera tout blanc tout propre sur nous... Les Verts se démarquent du PS et grâce à cela leurs élu-e-s sont plutôt  visibles. Notamment Denis Baupin.

 Nous sommes la seule formation qui prône une majorité 100 % à gauche. Si les résultats confirment les sondages, la gauche est majoritaire à elle seule à Paris. Dans ces conditions, faire revenir des anciens adjoints de Tiberi ou des gens élus sur la liste RPR en 2001 comme Marielle de Sarnez remettrait en cause la cohérence de la majorité parisienne.

PN : Ben oui, il a raison le petit Baupin. Et dieu sait si les Verts n'ont pas toujours été "de gauche"  et en plus leur direction  a été dans le camp des ouiouistes au référendum...Mais le PCF qui a été dans celui du non et des collectifs tourne le dos à sa cohérence en allant dès le premier tour avec le PS et ensuite pour "sauver des élue-s-" il est prêt à s'acoquiner avec le MODEM.

Delanoë prône un «rassemblement durable» autour de son projet…
PN : Je  croyais que le projet communiste à Paris, le PS s'en était inspiré? Mais Delanoé semble plutôt avancer "son projet, à lui.

On ne me fera pas croire que les gens du Modem sont devenus de gauche.
PN : A moi non plus mais qui y croit, au PCF, et dans l'électorat de gauche?

Leur présence se traduirait par une inflexion à droite de la politique municipale.

PN : Même ça on n'en parle pas chez nous. On n'envisage nullement les retombées que cela aurait au nom du sauvetage de nos élue-s mais dans quel contexte travailleraient ils avec des gens de droite? Un PS libéral?

L’idée d’un alignement autour de ce que pense Bertrand Delanoë n’est pas très saine en terme démocratique. Personne, fût-ce le maire de Paris, ne peut à lui seul déterminer l’ensemble d’une ligne politique. Actuellement, c’est le projet Delanoë, les listes Delanoë. Il ne prend en compte ni ses alliés de gauche, ni les autres courants du PS.

PN : Baupin a fait des progrès en démocratie...Surtout qu'il a compris là où il fallait taper.

 Nous sommes favorables à une majorité qui débatte, mais de gauche. Les électeurs qui auront voté pour nous, ne nous demandent pas de nous aligner sur le projet du PS mais de défendre nos convictions et de chercher des compromis.

PN : Hé voilà. C'est pourtant tout simple d'affirmer que l'on veut défendre ses convictions. Les Verts en la personne de Baupin l'affirment mais nous qu'est-ce qu'on fait en s'alignant derrière le PS et ses amis du MODEM ? Une campagne municipale PCF? Laissez moi rire. On va effectivement affirmer des idées et des propositions issues de notre programme pour Paris mais les électeurs de gauche ne sont pas des triples buses,  ils se diront "mais ils sont bien mignons au PCF mais comment ils vont faire pour mettre en oeuvre tout ça avec un PS libéral droitisé et une droite qui s'infiltre par le biais du MODEM?  Leurs convictions c'est en acte, tout de suite et maintenant pas en promesses impossibles à tenir !"

 Nous sommes pour la prolongation du tramway jusqu’à la porte d’Asnières, contre les tours et contre «autolib’», un système de location de voiture qui risque de n’être qu’un substitut des taxis.

Rempilerez -vous comme adjoint aux transports ?
Je n’ai pas l’intention d’être l’adjoint d’«autolib’». Et je ne me vois pas faire partie d’un exécutif avec des gens de droite. Mais les Verts décideront de tout ça collectivement.

PN : Ça ne mange pas de pain mais j'imagine que ça fait courageux auprès des électeurs potentiels de gauche. " Au moins celui là il ne veut pas faire parti d'un exécutif avec des gens de droite. Ça a le mérite d'être clair et d'agir en conformité avec ses convictions" et le PCF il dit quoi lui?

En 2001 vous faisiez plus de 12 % et aujourd’hui 7 % dans les sondages. Votre électorat n’a-t-il pas fui vers le Modem, qui compte quelques transfuges des Verts ?

C’est un fantasme. Les sympathisants Verts qui votent Modem représentent moins de 0,1 %. Actuellement, ils se répartissent selon les sondages à 55 % pour nous et à 40 % pour le vote utile en faveur de Delanoë. En 2001, il s’agissait de faire basculer Paris à gauche. Là, il nous faut expliquer que nous sommes sortants mais autonomes. Je rappelle tous les jours sur les marchés que c’est un scrutin à deux tours avec fusion des listes. Et qu’on peut voter Vert au grattage. Et Verts-PS au tirage.

PN : Ah je reconnais bien là le bel esprit baupinesque! En tout cas le PCF n'a pas d'électeurs car dès le premier tour il dit leur quoi  à ses électeurs potentiels sur les marchés ? Sa campagne PCF pur jus, qui va y croire? Qu'est-ce que vont pouvoir expliquer les militant-e-s, ceux qui ne rasent pas les murs? "Heu on a des convictions, on est progressistes, on veut un Paris populaire..."L'électeur : - D'accord et comment vous allez faire? Moi je suis électeur de gauche et j'ai voté non à la constitution européenne libérale et vous, vous partez dès le premier tour avec le PS ouiouiste. Comment allez vous faire pour être cohérent ?Et le MODEM, j'ai appris que certains chez vous partaient sur les listes PS/MODEM. C'est ça votre communisme? Ah il est beau.  J'hésite pour voter entre les Verts qui ont le mérite de défendre leurs idées, la LCR qui est la plus à gauche , bon d'accord elle ne propose pas grand chose. IL reste aussi le PT, LO avec Arlette qui au moins n'a jamais changé de ligne, une valeur sûre à gauche, la petite Arlette..."

Delanoë estime que votre carte «fruits et légumes» (40 euros par mois pour les ménages à revenus modestes) et le revenu minimum universel feraient exploser la fiscalité.

Nous avons chiffré notre programme. Lui annonce, pour financer son projet, une augmentation des impôts locaux à un chiffre sur deux ans : soit 2 % ou 18 %, ça fait quand même une sacré différence !

Il se pose en écologiste gestionnaire…

Delanoë veut une écologie disciplinée, derrière lui. Or l’écologie, c’est écologiste, pas socialiste. On a des désaccords sur la façon de voir Paris, mais nos points de vue ne sont pas irréconciliables.

PN : Et nos désaccords à nous on les a remisés?

Comment expliquez-vous qu’en ce moment Delanoë vous cible plus que Françoise de Panafieu ?

S’il continue à nous taper dessus et à multiplier les clins d’œil au Modem, avec sa puissance de communication, cela fait ressortir la différence de nos projets et on va regagner les électeurs écolos ! Mon objectif reste de dépasser les 10 %.

PN : Et que oui ! "La différence de nos projets" comme dit Baupin "ça va permettre de regagner les électeurs" mais pour ça encore faut-il être clair et autonome au premier tour et même au second tour si on nous met du modem. Et ça le PC qui s'est enferré dans cette position  (dont je respecte le vote majoritaire et je peux comprendre les raisons, là n'est pas le problème) dans ce contexte avec le MODEM fait figure de suiviste jusqu'au boutiste qui nie ses propres valeurs. Et au sein de la gauche (Verts LCR ...) il est bien le seul à avoir pris cette position.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Diablo 14/02/2008 09:17

"Les Verts" veulent interdire, de fait, l'accès à Paris aux automobilistes les plus pauvres (par l'instauration d'un péage) un peu dans le style de de Panafieu qui  veut interdire à la circulation les véhicules anciens.Ces gens-là ne sont pas de notre monde. Ce sont des bourgeois qui se donnent bonne conscience en parlant d'écologie et de qualité de la vie. Il serait temps que les  communistes dignes de ce nom disent les choses clairement au sujet de ces "oiseaux" qui sont d'abord et foncièrement (du moins les dirigeants) anti-communistes et condescendants à l'égard des couches laborieuses...Oui mais électoralisme quand tu nous tiens......

Gilles Questiaux 13/02/2008 14:28

Ce qui prouve que les Verts vont acquérir de la visibilité à peu de frais. et nous nous fatiguer beaucoup pour apparaître comme des pleutres.

Caius 13/02/2008 13:14

Juste une remarque : les verts n'existe que par la marge d'autonomie que leur permet le PS: il n'ont de députés ou de sénateurs que parce qu'ils passent, dès le premier tours, des accords avec le PS : Dans aucune circonscription ils ne seraient élus sans un effacement préalable des socialistes. C'est le cas même à Paris(leur "fief") où leur deux députés ne sont élus que par grace du PS. Il n' y a qu'aux élections à la proportionelle qu'ils peuvent négocier sur la base de leur propre résultat, une place, toujours minoritaire. En Seine Saint Denis les verts ramassent les miettes que leur laisse le PS et servent de poisson pilote contre le PC; Dans le Val de Marne sera sans doute élu un Conseiller général Vert uniquement parce que le PC l'a décidé ainsi... On fait mieux comme stratégie d'autonomie...Enfin attendons de voir les résultats électoraux à Paris pour juger de l'efficacité de la stratégie des Verts (qui d'ailleurs sont prompts à critiquer Delanoe à propos du Modem, mais devrait plutôt s'interoger sur les nombreux élus verts qui sont passés au Modem...)