Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Les Communistes du Quatorzième (section Raymond Losserand) refusent l'alliance Modem.

11 Février 2008 , Rédigé par Réveil Communiste

Aux habitants et salariés du 14ème

MUNICIPALES PARIS : Delanoë tend la main au Modem. Les communistes du 14ème, écartés de la désignation des candidats sur la liste de gauche, poursuivent leurs combats.

En 2001, les conditions étaient claires. Les communistes du 14ème ont désigné des candidats pour figurer sur la liste d’union sur la base d’un accord électoral avec l’objectif de battre la droite.

 

Depuis, nos élus au conseil d’arrondissement et nos militants ont aussi bien défendu tout ce qui leur paraissait aller dans le bon sens dans la politique de la municipalité que combattu ce qui leur paraissait aller dans le mauvais sens.

 
 

Nous avons par exemple soutenu l’ouverture de nouveaux équipements sociaux et culturels, la couverture du périphérique, plusieurs opérations de construction de HLM…

 

Mais nous nous sommes opposés sans ambiguïté à la dérive libérale de la municipalité, plus sensible au niveau de Paris que de l’arrondissement. Par exemple dans les choix d’externalisation des services publics. Nous avons relayé les luttes des agents de la petite enfance pour leurs conditions de travail et contre la dévalorisation de leur qualification. Nous nous sommes engagés pour que la Ville n’accompagne plus la politique de mise en concurrence et de privatisation de la RATP et de la SNCF. Sur les questions du logement et de l’urbanisme, notre élue est intervenue pour le conventionnement HLM des logements ex-SAGI, et avec succès, contre la tentative de faire rentrer des promoteurs immobiliers dans le capital de la principale société d’économie mixte de la ville. Etc…

 
 

Pendant la campagne électorale et pour la suite, nous restons dans le même état d’esprit et l’avons fait savoir. Notre fidélité à nos positions communistes, à notre choix de la lutte, vise à battre la droite et sa politique à Paris. Mais il n’est pas pour nous de nous taire et de cautionner les orientations social-libérales du Maire de Paris sortant. Il les confirme de façon inquiétante en tendant la main au Modem, c'est-à-dire à une partie de la droite.

 

Notre parti, le PCF, a décidé au niveau parisien, de présenter des candidats sur les listes du PS dès le 1er tour. Dans le 14ème, la direction du PCF Paris a désigné des candidats sans demander leur avis aux adhérents, sans même consulter les élus sortants, en contradiction avec les statuts régissant notre organisation. Le 1er candidat désigné est déjà parti chercher une place dans le 18ème. Il est remplacé par une personne inconnue de la plupart de nos camarades.

 

De toute évidence, ces choix d’éviction sont liés à nos positions politiques clairement affirmées, notre refus de l’effacement de notre parti, de son alignement sur le PS et en particulier à notre opposition totale à figurer sur des listes comprenant le Modem au 2ème tour.

 

Nous avons décidé de vous informer de cette situation pour montrer que dans le 14ème comme presque partout en France, des communistes refusent la perspective de disparition de leur parti, la poursuite de la stratégie qui a mené au 1,9% aux présidentielles et sont déterminés à faire vivre le PCF, outil politique historique au service du monde du travail, sur des bases de lutte.

 

Nous vous informerons de l’évolution de la situation électorale dans le 14ème. Nous menons clairement campagne dans les entreprises pour le vote communiste aux cantonales et aux municipales en banlieue. Il comptera beaucoup face à Sarkozy.

 

Pour Paris et le 14ème nous continuons et continuerons à faire avancer les luttes des habitants et des salariés sans concession à la dérive libérale de la « gauche ». 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article