Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Une déclaration très politique d'Olivier Dartigolles

11 Janvier 2009 , Rédigé par Astrée Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

publié le 11 février 2008

Sur le site du PCF :

-----------

Eh allez hop. Nouvelle exhumation (il en a des perles à son palmarès). Cette réaction de OD date du 11 février 2008.
AQ

Réaction à l’allocution de Nicolas Sarkozy

Par : Olivier Dartigolles
Mis en ligne : 11 février

Nicolas Sarkozy demande aux français à qui il a refusé le référendum sur le traité simplifié européen, de s’engager pour « remettre de la politique en Europe ». Mais la démocratie, ce n’est pas du libre-service ! Son habituel numéro d’illusionniste de la grande messe du 20 heures a fait son temps. Il n’est même pas digne du plus grand cabaret du monde !

Olivier Dartigolles

Porte parole du Parti Communiste Français

Paris le 10 février 2008

-----------

Je croyais que le PCF était un parti politique, et même le plus politique des partis.

Mais je vois qu'en fait c'est seulement une très mauvaise boîte de communication. Entre la "danse du centre" de Ian Brossat et "le plus grand cabaret du monde" d'Olivier Dartigolles, nous sommes servis.

C'est à qui fera le jeu de mots le plus navrant.

N'y avait-il vraiment rien d'autre à dire à propos du Traité de Lisbonne ?

Il est vrai que nos porte-parole nationaux et parisiens ne mesurent plus leur efficacité qu'au nombres de mots qu'ils arrivent à retrouver dans les médias bourgeois, et au nombre de fois où ils parviennent à être cités.

C'est un peu comme un ministre de la culture dont l'efficacité est mesurée par le nombre de visiteurs dans un musée.

L'intelligence du propos et sa portée politique, voire révolutionnaire, ne comptent plus.

Et petit à petit, la bêtise (volontaire ?) de certains dirigeants réduit notre influence.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jonathan 12/02/2008 08:20

Non seulement cela révèle la suffisance de la direction nationale actuelle, mais en plus, il n'est pas foutu de porter correctement les propositions du Parti. Ci-dessous sa déclaration concernant le rapport Attali (d'ailleurs pourquoi Dartigolles et pas un de nos économistes ?), au contenu franchement caricatural, ou alors délibérément simplistes. -----------------------------------------------Jacques Attali présente mercredi ses « 300 décisions pour changer la France ». Cruelle ironie, ces annonces ont pour toile de fond une grave crise des marchés financiers internationaux. Le système capitaliste est touché en son cœur par la crise des « subprimes » qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis des mois. Les spécialistes n’hésitent plus à parler de Krach boursier et de recession, mots habituellement tabous. Pourtant comme si de rien n’était, la commission Attali s’apprête à rendre public des mesures dont l’orthodoxie ultra-libérale aggraverait la situation. A quoi bon théoriser en grande pompe sur la main invisible des marchés, ce krach boursier montre que les propositions Attali sont mortes avant d’être nées. A l’évidence, l’économie française a besoin d’une toute autre politique. A titre d’exemple, le PCF fait cinq propositions de mesures aussi utiles qu’urgentes :  Augmentation des salaires et des minima sociaux ;  Orientation du crédit en fonction des créations d’emplois ;  Création de nouveaux services publics pour répondre aux besoins ;  Fin de l’indépendance de la Banque Centrale Européenne ;  Baisse de la TVA sur les produits de premières nécessités. Olivier Dartigolles porte-parole du PCF Paris, le 21 janvier 2008

Diablo 12/02/2008 06:35

A une époque, le camarade Georges  Marchais parlait de paltoquets...

Astrée 12/02/2008 00:38

ouais...c'est mauvais en effet. Il a voulu se la jouer populo, ça fait juste... Flop.....enfin mieux vaut en rire qu'en pleurer...