Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Protestation d'un camarade de Montpellier contre les compromissions avec le Modem dans sa ville

4 Février 2008 , Rédigé par Réveil Communiste

 
 
Refusons le virage politique et retrouvons un visage politique
 
 
 

         Je ne suis pas surpris de voir que les camarades candidats pour les municipales sont prêts à tout pour être élus, même à s’allier avec le capital. La présence d’élus communistes dans une liste PS-MODEM est incompatible avec un projet de dépassement du capitalisme. Où est notre cohérence politique ? Le PC aux côtés du centre droit ? Nous n’avons rien à faire avec ces gens là, personnellement sympathiques c’est vrai, mais avec lesquels nous ne pouvons travailler à la gestion de la ville. Notre parti va mal et nous devons tous ensemble travailler à sa reconstruction, s’accrocher à quelques places à la mairie ne fait pas partie de cette reconstruction. Pas d’alliances contre nature.

 

         Georges Frêche, le gros tyran languedocien est à la manœuvre et souhaite voir enfin disparaître les derniers ennemis du capital. Il fait valoir sa préférence sociale-libérale et pèse de tous son poids pour nous enterrer une bonne fois pour toutes. Il nous pousse à conclure des accords improbables afin de nous discréditer. Ne tombons pas dans le panneau.

 

         D’autres solutions s’offrent encore à nous, saisissons les et montrons aux Montpelliérains que nous avons une réelle conscience politique et que nous ne sommes pas des affamés prêts à manger dans n’importe quelle gamelle. Les aspects financiers ne peuvent occulter la conscience politique et le projet de société.

 

J’en appelle donc à mes six camarades «listés », ressaisissez vous et écouter les militants communistes, qui dans leur ensemble ne veulent pas de cet accord déshonorant.

 
 
Montpellier le 4 février 2008

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilles Questiaux 05/02/2008 22:42

On sait très bien ce que c'est que le modem. C'est la droite atlantiste et cléricale. Au niveau des mesures économiques concrètes, il est plus à droite que Sarkozy. Le PCF n'a jamais eu d'alliance à droite, sauf pendant la guerre avec les gaullistes. On peut se casser la gueule en s'appuyant sur ses béquilles, mais celui qui se vautre parce qu'il a pas voulu se servir de ses béquilles il à l'air bien con.

caius Gracchus 05/02/2008 21:48

à gilles sur sa dernière intervention :"une alliance avec le modem c'est le reniement complet de nos principes. Et endurer le mépris on ne s'en relève pas." en fait personne n'en sait rien... on ne sait même pas ce qu'est le modem. (d'ailleurs existe t il vraiment?). Ma petite plaisanterie sur le fait que le modem acceptait d'être avec des élus communistes (qui evidemment n'était pas qu'une plaisanterie...) montrent aussi leur inconsistance... On ne peut raisonner simplement comme si le parti communsite était un monde à part : l'état de décomposition idéologique est tel que cela choque à peine que modem et pcf soit sur une même liste. Même LO peut y participer... Nous ne sommes pas dans une répétion de la troisième force (il s'agissait pour les socio démocrates de trouver des alliés au centre pour éviter de s'allier avec les communistes...) mais dans une espèce de bouillie politique où en fait ce qui compte c'est le rassemblement autour d'un leader plutôt qu'une construction politique. Dans ce contexte le problème que le modem y soit ou pas devient alors secondaire..Néanmoins politiquement nous devons effectivement, de manière minoritaire, marquer les limites : pas d'accord avec le modem, réafirmer le clivage droite gauche. Après on gère cela comme on peut...

Gilles Questiaux 05/02/2008 20:17

Caius, ta citation est jolie, "appuyons nous..etc" mais il n'en reste pas moins qu'une alliance avec le modem c'est le reniement complet de nos principes. Et endurer le mépris on ne s'en relève pas.

Astrée 05/02/2008 20:11

nos députées du 20e, Pau Langevin et Hoffamn Rispail ont trahi leurs électeurs en s'abstenant au congrès pour premettre la ratification du Traité. Je regrette amèrement d'avoir voté pour Rispail au second tour. Je me souviens de nos élus communistes qui, à l'unisson, disaient: il faut absolument que la gauche passe! votez pour elles! comme une idiote, je l'ai fait. Il faut absolument rompre avec cette croyance que le PS ce sera jamais pire que la droite. Le PS est pour l'europe libérale, tout comme l'UMP, ses députés, en grande majorité, se sont abstenus parcequ'ils sont trop lâches pour s'avouer leur approbation avec les idées de la droite.Concernant les municipales, cette chère Calandra, qu'on arrête pas d'encenser, est une partisane de Straruss-Kahn, libéral pur jus, pour le nouveau Traité européen. Cette fois-ci, je ne ferai pas la même erreur. Elle n'aura pas ma voix.

Diablo 05/02/2008 18:41

En attendant il ne nous reste plus qu'à "VOTER CONTRE" à chaque scrutin, mais naturellement sans aucun illusion car si les élections servaient à changer la vie çà se saurait. Les grandes avancées sociales sont arrachées par les luttes populaires et pas par les urnes,l'histoire du 20 ème siècle le démontre (1936, 1944-45, 1968) Bien à vous