Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Réponse à la Fédération de Paris suite à l'invitation à une manif anti-OGM

7 Février 2008 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Théorie immédiate

Publié le 4 février 2008

J'ai envoyé en début d'après-midi ce mél à la Fédération de Paris, et au secrétaire fédéral P. Bessac, ce message, exprimant mon désaccord fondamental au soutien du PCF aux manifestations et au mouvement anti-OGM.

Jonathan




Chers amis et camarades,

je trouve navrant que le Parti Communiste prête le flanc aux manifestations irrationnalistes qui sévissent actuellement sur le sujet des Organismes Génétiquement Modifiés. C'est une illusion de croire à la "pureté" et à l'absence de modifications, génétiques en l'occurence, de la nature et des espèces naturelles. La théorie de l'évolution nous appris, il y a plusieurs siècles déjà, que les espèces se transforment et évoluent. La génétique moléculaire nous a montré que ces modifications, on-ne-peut-plus naturelles, touchent d'abord les génomes. C'est en se mélangeant que les espèces s'améliorent (ou se dégradent, auquel cas elles disparaissent, en raison de la sélection naturelle). Il n'y a donc aucune raison que les OGM, en tant que modifications génétiques provoquées, soient plus nocifs que n'importe quelle autre espèce.
Ajoutons également qu'il y a une confusion dans le discours anti-OGM : on reproche à Monsanto d'être une entreprise capitaliste cherchant à maximiser son profit en empêchant les espèces modifiées de produire des semences. Pourquoi alors condamner la technique OGM ? C'est plutôt le modèle économique en place qu'il faut condamner !
On ne peut d'ailleurs pas se plaindre d'un côté, par exemple, que les ressources en eau s'amenuisent et, de l'autre, refuser que la recherche s'attèle à modifier les plantes de façon à ce qu'elles en consomment moins, l'agriculture étant une grosse consommatrice d'eau, tout en nécessitant de nourir toujours plus d'humains. Les pays chauds connaissant de plus en plus de sécheresses apprécieront cette marque de solidarité... encore une fois, s'il y a problème en matière d'OGM, c'est sur le terrain économique. Il est inacceptable qu'une entreprise accapare le progrès technique pour faire seulement du profit. Cela est vrai pour les OGM, mais aussi pour l'informatique, l'acier, le BTP, etc. Cela nous conduit-il à condamner les ordinateurs, internet, les rails de chemin de fer, les ponts, etc. ? Non, car en tant que communistes, nous devons faire en sorte que ces progrès soient partagés pour le bien commun.
J'ajoute que, politiquement, le refus du progrès technique est une marque de régression idéologique très grave, rappelant l'anarcho-syndicalisme du début du 19e siècle, qui incitait les ouvriers à détruire les machines car celles-ci supprimaient de l'emploi. Les images de José Bové détruisant un laboratoire de recherche de l'INRA m'ont profondément choquées, et je ne conçois pas qu'un parti oeuvrant pour le progrès humain donne caution à une telle manifestation d'irrationnalité et de régression. Maltraitant ainsi la recherche publique, seule garantie de transparence et d'indépendance dans les travaux réalisés, comment, ensuite, déplorer que la recherche privée accapare le sujet des OGM ? Il y a là une incompatibilité qu'il s'agit de lever.
Je vous envoie ci-dessous les documents publiés par l'Union rationaliste, dont je suis membre, sur le sujet des OGM :
http://www.union-rationaliste.org/index.php/Les-rationalistes-reagissent/OGM-une-responsabilite-envers-les-generations-futures.html
http://www.union-rationaliste.org/index.php/Les-rationalistes-reagissent/Lettre-ouverte-sur-les-OGM.html
http://www.union-rationaliste.org/index.php/Argumentaires/Argumentaire-de-l-Union-Rationaliste-sur-les-OGM.html

Recevez, chers camarades, mes salutations communistes.

Jonathan Chenal

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pasquale NOIZET 04/02/2008 14:41

Il faudrait que nous organisions des débats autour de cette question d'actualité qui déchaine les passions et qui concerne en premier lieu des peuples qui attendent que le progrès les libère de la famine. Je ne connais pas assez ce sujet dans le cadre de la recherche pour avoir un avis sur la question. Je trouve tes arguments très intéressants et ce serait bon de mettre en débat les arguments anti OGM. La fédé devrait organiser un tel  débat puisqu'elle a une position là dessus, elle pourra s'en expliquer et entendre des avis contraire.PasqualePasquale

Gilles Questiaux 04/02/2008 14:19

Salut Jonathan,les anarcho syndicalistes de 1900 sont de grands représentants du mouvement ouvrier et ne sont pas des ennemis du progrès, tu les confonds avec les luddites de 1811, qui d'ailleurs étaient loin d'êtres des ennemis du progrèst : voir le livre génial  "la formation de la classe ouvrière anglaise", d'E Thompson, ils refusaient simplement d'être ruinés en masse par des innovations qui leur étaient imposées. Sur les OGM je pense que tu as raison mais il faut aussi se méfier du langage d'expert. le discours rationnel peut être utilisé aussi de manière mystificatrice, on le voit tous les jours en économie.