Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Quatre idées de mandat pour le 34ème congrès

21 Novembre 2007 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Le mandat du 34ème congrès, d'après des camarades de Villejuif


Assemblée extraordinaire des délégués de section du PCF – 8& 9 décembre 2007

 

4 idées pour le mandat à donner à la direction du Parti  en vue de la préparation du 34ème Congrès du PCF

 

La direction du Parti doit recevoir un mandat exprimant clairement le point de vue des communistes pour la préparation du 34ème congrès du PCF. 

 

1°) Pas de dissolution du PCF comme parti politique.

Nous ne voulons renoncer ni au communisme, ni au PCF. Il s'agit de travailler à un redressement du Parti Communiste Français, pas de s'engager dans un processus de dissolution et de dilution comme  une composante d'une « nouvelle formation politique » de gauche, un autre parti, fédérant ou fusionnant notamment des communistes, des socialistes, des trotskistes, qu'il continue de s'appeler communiste ou non. L'existence du PCF ne peut pas rester suspendue à des tractations pour sa remise en cause pendant un an, alors qu'il y a les luttes à développer, des propositions à avancer et les élections. L'action d'un PCF développant son apport original est nécessaire pour les luttes et pour construire un rassemblement transformateur du peuple et des forces de gauche. Le dialogue indispensable avec toutes les autres forces de gauche, et avec leurs composantes antilibérales doit être conduit et développé pour construire un front unitaire et non une fusion pour constituer un nouveau parti.


2°) Une démocratisation profonde du Parti est nécessaire.

 Il faut rompre avec la tendance à la présidentialisation, et les délégations de pouvoir au sommet, avec les pratiques autoritaires et centralisatrices. Comme pour la société, c'est dans une démocratie participative et d'intervention, avec de réels pouvoirs décentralisés d'intervention et de concertation des adhérent-e-s, du local au national, que le Parti peut trouver la voie de la remobilisation pour l'efficacité.

 

3°) Ouvrir le chantier d'une transformation radicalement novatrice du Parti

Pour se redresser, avec sa démocratisation, le Parti a besoin de changements profonds, à partir d'un bilan critique de son action et de celle des partis de gauche, de l'analyse de la crise de la civilisation du capitalisme et du libéralisme. Ils devraient concerner notamment la promotion d'un communisme de liberté, nos propositions transformatrices, leur développement et leur mise en oeuvre dans l'action, leur dimension européenne et mondiale, la formation des militants, la culture communiste et marxiste, la réorganisation du Parti pour l'action, avec des évaluations périodiques. Nous donnons le mandat à la direction d'ouvrir et d'impulser, en travaillant avec tous et dans la transparence, ce chantier des changements, des novations profondes du PCF.

 

4°) Organiser et impulser de grandes campagnes d'action

La préparation du Congrès doit se faire dans l'action. Il ne s'agit pas seulement de suivre les syndicats en apportant un soutien au mouvement social. Il s'agit aussi d'organiser, dans la durée, la promotion, le développement et l'expérimentation des principales propositions communistes, face aux mesures de Sarkozy et pour avancer vers un autre projet de société. Il s'agit encore de rassemblements à gauche pour le débat et l'action sur des objectifs convergents. Nous donnons mandat à la direction du Parti d'impulser notamment des campagnes d'action pour la sécurisation de l'emploi et de la formation, le développement et la transformation démocratique des services et entreprises publics, une démocratisation de toute la vie sociale et politique vers une 6ème république, la transformation de l'Union européenne, d'autres relations mondiales.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article