Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Lettre ouverte au secrétaire de section du XIXème

18 Novembre 2007 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Correspondance au PCF

Christian Monzier,

Adhérent PCF,Cellule Manin-Jaurès-Danube/Section Paris 19ème.

 

    LETTRE OUVERTE A GERARD PELLOIS,SECRETAIRE DE SECTION PCF PARIS 19ème.

 

De certaines pratiques de notre Section que j’ai constatées depuis 1 an et qui m’ont conduit à démissionner le 24/10/07 des responsabilités que j’y occupais :

 

  1.cela commence en Novembre 2006 :des adhérents commencent à s’interroger sur l’opportunité de continuer à proposer la candidature de Marie-George Buffet pour représenter le Rassemblement anti-libéral lors du 1er tour de la Présidentielle.Dans un rapport d’introduction à l’Assemblée de Section ,le Secrétaire de Section,Gérard Pellois,cite nominativement ces adhérents et critique leur attitude.Cette façon de faire ,non-respectueuse des adhérents concernés,m’avait profondément choqué ;j’en avais fait part à Gérard ;on attend toujours ses excuses pour ce grave manquement à la démocratie interne de notre Parti…..

 

2.cela se poursuit en Mars 2007 :nous sommes en pleine campagne pour le 1er tour de la Présidentielle ;la campagne que nous menons(pas tous,d’autres communistes ayant fait d’autres choix à respecter) pour Marie-George Buffet est difficile ,ni 100% PCF,ni 100% unitaire sur une base antilibérale…. ;une Assemblée de Section est convoquée le 16 Mars 2007 :alors que rien ne presse ,on va y faire avaliser « en bloc » les 4 candidatures 100% PCF aux législatives dans les 19ème et 20ème circonscriptions du 19ème arrondissement ;c’est un véritable  coup de force  anti-statutaire puisque les statuts du PCF prévoient que ces élections doivent se tenir dans chaque circonscription :

      .la 19ème,en présence des communistes du 18ème arrondissement concernés.

      .la 20ème,à 100% sur notre 19ème arrondissement.

Malgré les protestations de nombreux adhérents ,l’on ne reviendra jamais sur ce « vote » et les communistes du 19ème arrondissement seront définitivement privés de leurs assemblées de circonscription pour désigner leurs candidats aux législatives….

Anecdote affligeante pour la 20ème circonscription :dans la recherche d’une suppléante  communiste à Jean Vuillermoz,Gérard Pellois,secrétaire de Section,prendra un contact direct avec une adhérente de la cellule Manin-Jaurès-Danube,sans en informer l’animateur,le bureau et les membres de ladite cellule….bel exemple du manque de  respect de la cellule,pourtant organisme de base du PCF !Choquée par la méthode,l’adhérente en question refusera la proposition et en informera ses camarades de cellule…..

 

3.toujours en Mars 2007 :Thierry Wanègue,adhérent du PCF depuis 4 ans, écrit à Gérard Pellois pour l’informer de sa démission de notre Parti sur la base de désaccords politiques quant à la stratégie suivie par le PCF pour le 1er tour de la Présidentielle.Ni Jonathan l’animateur de la Cellule de Thierry,ni la Section ne seront jamais informés de cette démission ;c’est en Juin 2007 que Jonathan et moi(alors responsable Vie du PCF Paris 19ème),apprendrons la situation après avoir recontacté Thierry Wanègue.Quand on ressent comme un drame la perte de nos adhérents(avec Emile Breton ,Thierry et sans doute d’autres qui quittent le Parti « sur la pointe des pieds »..),on mesure l’incroyable désinvolture/ indifférence dont a fait preuve le secrétariat de Section sur ce cas.

 

4.Campagne des Législatives 2007 dans la 20ème circonscription du 19ème arrondissement.

   .contrairement aux communistes de la 19ème circonscription(à cheval sur les 18ème et 19ème arrondissements)qui « bénéficieront » d’une Assemblée de circonscription pour lancer leur campagne,ceux de la 20ème ne seront jamais réunis pour lancer et piloter cette campagne….

   .un comité « ad hoc »,auto-proclamé, auto-constitué par cooptation va « piloter » la campagne sur cette 20ème circonscription ;outre les 2 candidats et leur mandataire financier ,en font partie Jean-François Gau(à quel titre ?) et les 2 élus du 19ème domiciliés sur cette circonscription ;en sont exclus  le secrétaire de section et les secrétaires des cellules agissant dans cette 20ème circonscription….. ;le fonctionnement parallèle de ce comité « ad hoc »,non statutaire ,non élu,entraînera la quasi-absence et le dysfonctionnement des réunions des instances statutaires pendant cette campagne(bureau de section,comité de section,assemblée des communistes de la circonscription..) et nuira à la coordination optimale de notre campagne et donc à son efficacité.

 

5.Attaques personnelles et collectives.

Ayant activement mené avec ma Cellule et la Section les campagnes « Marie-George Buffet » et «  législatives PCF Paris 19ème » tout au long du 1er semestre 2007(alors que j’avais fait valoir mon choix pour des candidatures unitaires antilibérales/anticapitalistes tant au 1er tour de la présidentielle qu’aux législatives),je me suis très souvent fait verbalement agresser pour « oser » conserver et défendre mes idées personnelles tout en appliquant loyalement les décisions majoritaires;Jean Vuillermoz m’a fait comprendre vertement que je devais choisir entre mes convictions personnelles et la « ligne majoritaire » et que la Section pouvait largement se passer de mes services dans la campagne des législatives :c’est vrai que personne n’est indispensable,mais est-ce une façon de traiter un militant…. ?Je n’ai pas répondu à ces provocations,mais la pression a été très rude !

A l’automne 2007,Jean Vuillermoz a récidivé en traitant de « conneries dites sans réflexion » l’ensemble du débat instauré entre communistes du 19ème sur Internet à propos de l’analyse de notre échec du printemps 2007,de feu « Le Congrès Extraordinaire de Décembre 2007 » et de la stratégie à adopter pour le 1er Tour des Municipales 2008.

Ces attaques ne sont pas acceptables dans un Parti comme le nôtre,où la fraternité ,l’amitié et le respect de l’autre devraient toujours être de mise.

 

 

6.Fonctionnement de la Section.

  Marquées par un très fort absentéisme(AG de section à 40 contre 80 il y a 1 an ;bureau de section avec 3 à 5 participants,comité de section avec 10 à 12 présents seulement :on ressent une démotivation croissante des  militants les plus engagés..), un manque de préparation et d’animation des réunions( où l’on « improvise » et « traite de tout et de rien »),les instances de la Section  fonctionnent mal et font perdre un temps précieux aux rares participants(dont j’étais parmi les « fidèles »..) déjà surchargés par leurs tâches professionnelles ,leurs vies privées et leurs autres engagements associatifs et syndicaux auxquels ils ne veulent légitimement pas renoncer.

Je reconnais ,comme me l’a fait remarquer Jonathan,qu’il est utile et nécessaire que des militants comme lui puissent tenter de faire bouger les choses « de l’intérieur » et ainsi rendre notre section plus démocratique et plus efficiente,mais pour ce qui me concerne je préfère me « ressourcer » dans ma cellule,au contact du terrain,le « mur de béton » auquel je me suis heurté ayant été trop dur pour mes modestes forces….

 

 

7.Une Direction de Section majoritairement ultra-légitimiste.

Quels que soient les contorsions et revirements stratégiques et tactiques depuis 1 an  des clans professionnels qui se sont approprié il y a déjà trop longtemps la Direction Nationale de notre Parti ,la majorité des quelques rares participants à notre Direction de Section les entérine systématiquement et organise par tous les moyens leur « approbation » par des adhérents qui leur font encore trop souvent une confiance totale ;dernier exemple en date,la triste Assembleé Générale de Section du 18 Octobre dernier qui m’a laissé pantois :

        .Il fallait, selon moi et beaucoup d’autres communistes, un Congrès Extraordinaire fin 2007/début 2008, respectant évidemment nos statuts, pour clarifier l’orientation du PCF après son cinglant échec du printemps 2007 ;mais l’on s’est bruyamment félicité du « hochet »(le 2ème après celui du fameux « questionnaire aux adhérents » de juillet 2007 dont on voulait faire « remonter »50.000 exemplaires et dont plus personne ne parle aujourd’hui..)  donné  aux adhérents que sera l’ « Assemblée Générale  Extraordinaire des délégués de sections » des 8 et 9 décembre prochains(on est à 1 mois de cette échéance et rien ne laisse soupçonner cette AGE à la lecture de l’Humanité et dans la communication du PCF..) qui,en 2 jours( !), traitera de tout sans décider de rien et laissera le PCF « sous-armé » idéologiquement , politiquement et stratégiquement pour la décisive année 2008. Le tout pour permettre à nos « dirigeants » de gérer « en toute liberté » les municipales et cantonales 2008 et se laisser 1 an pour voir comment ils pourront  « rebondir » lors du prochain Congrès Ordinaire de fin 2008….

       .Sur un choix aussi important que celui de la stratégie pour le 1er tour des municipales(y faire valoir nos idées anti-libérales/ anti-capitalistes et communistes pour Paris ou faire liste commune avec le PS), « tir groupé » pour imposer la 2ème alternative et « organisation à la volée » d’un vote non annoncé,tardif(22h15 ;10 participants sur les 40 avaient déjà quitté la salle) et « à main levée », entre 2 alternatives présentées de façon biaisée : « aller jusqu’au bout[ça veut dire quoi ?]de la négociation avec le PS » ou « partir seuls »[le PCF,s’il le veut bien, n’est ni isolé, ni esseulé].Ce « vote »  n’a évidemment aucune valeur et n’engage nullement les 420 adhérents communistes du 19ème qu’il conviendrait de consulter par vote à bulletins secrets entre des options démocratiquement validées.

 

  

 

 

 

            ---------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Bon ,voilà….chacun connaît mon attachement au PCF,à sa structure,à son nom,à son héritage historique et politique,à sa pérennisation et à son renforcement en ce début de 21ème siècle,ce qui passe, en particulier, par sa démocratisation interne et la fin des pratiques évoquées ci-dessus….

Dans ma cellule,dans nos AG de Section,je vais continuer, avec tous les camarades qui le veulent, le combat pour un PCF démocratisé et donc attractif ,reposant sur la souveraineté et le respect de ses adhérents,comme individus et membres de leurs cellule et section.

 

 

Paris ,le 5 Novembre 2007.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article