Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Réveil Communiste : qui sommes nous ?

18 Janvier 2008 , Rédigé par REVEIL COMMUNISTE Publié dans #Articles les plus lus archivés chaque semaine

« Réveil Communiste » : groupe de réflexion et d’action pour empêcher la liquidation du Parti Communiste Français et pour promouvoir sa démocratisation interne. Créé à Paris, le 12 septembre 2007. Ses fondateurs sont :

 

 
Michael BATZ – section Paris 12ème, Jonathan CHENAL - section Paris 19ème, Gilles GOURLOT – section Paris 20ème, Olivier IMBERT – fédération du 85, Philippe LELONG- section Paris 20ème, Stéphanie LONCLE section Paris 12ème, Conseil départemental Paris,  Pasquale NOIZET – section Paris 20ème Conseil départemental Paris, Astrée QUESTIAUX, section Paris 20ème, responsable UEC  Sorbonne, Gilles Questiaux section Paris 20ème, Olivier RITZ – section Paris 12ème Conseil départemental Paris, Marine ROUSSILLON – section Paris 5ème Conseil départemental Paris, Adrien TIBERTI section Paris 11ème Conseil départemental Paris.

 

« Réveil Communiste » a vocation à perdurer au moins jusqu’au prochain congrès statutaire de 2008. Il ne constitue pas une tendance ni un réseau du PCF mais vise par-dessus les frontières de tendances et l’opacité des réseaux et aussi par delà les frontières géographiques, à unir les militants du PCF, actuels ou anciens, dans la lutte contre la liquidation, par l’échange d’informations et par l’action commune. C’est une structure souple dont le but est aussi d’échanger idées et expériences pour améliorer les pratiques internes et externes du PCF.

 
« Réveil Communiste » attache une grande importance au respect des statuts du PCF, qui même imparfaits, sont une certaine garantie de démocratie. Il regroupe des membres du PCF qui sont favorables au maintien et au développement sur des bases non dogmatiques des identités marxiste et ouvrière du parti. Il est ouvert aussi à tout communiste, quelles que  soient ses options théoriques, qui est prêt à se mobiliser contre la liquidation du PCF. C’est pourquoi le but de « Réveil Communiste » est aussi de contribuer au renouvellement du groupe dirigeant du parti, ce qui devrait aller de soi après l’accumulation de mauvais résultats qui témoignent de manifestes erreurs stratégiques.


Rédaction collective


Contactez nous à : reveil.communiste@gmail.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilles Questiaux 28/01/2008 17:05

Sur le commentaire 3 d'Otto du 20 décembre, il n'a pas l'air de se rendre compte que si on définit une "tendance" comme il le fait, c'est à dire tout groupement de militants qui partagent des idées communes, sans même de structures d'organisation, alors revendiquer un parti sans tendance, cela équivaut à exiger un total alignement de tous les militants sur la direction.  Nous ne sommes pas les moutons de Panurge dont il rêve.

Gilles Questiaux 27/01/2008 10:22

ET ce que l'on propose c'est , un parti communiste communiste, tout simplement.On veut un parti "OM", ouvrier et marxiste,Et pas un PSG (beurk) parti socialiste de gauche(casse toi d'ici Links tu pues la pisse de chat)

Astrée 15/01/2008 22:49

c'est vrai, les mots qu'on utilise sont importants. Mais ce que je reproche à Otto c'est de se focaliser uniquement sur le "qui sommes nous", en oubliant -délibérément?- le "ce que l'on propose".

Olivier 15/01/2008 22:32

Pour une fois Astrée je ne suis pas d'accord avec toi. Il me semble qu'il n'est jamais inutile d'avoir le regard critique le plus précis possible sur les mots que nous lisons, que nous entendons et que nous employons nous-mêmes. Tu l'as toi-même très bien montré dans ton article sur la langue de bois d'Olivier Dartigolles.

Astrée 15/01/2008 22:23

C'est drôle l'enegie que certains passent à couper les cheveux en quatre plutôt qu'à tenter de remonter le parti... Car, Otto, (si tu es bien au PCF?) tu n'as rien d'autre à proposer plutôt que de polémiquer sur tendance, pas tendance, groupe, pas groupe, réseau, pas réseau? Franchement, qu'est ce qu'on en a à faire? Tu crois pas que y'a plus important à faire en ce moment?  Bon enfin si ça t'amuse de faire des analyses de texte sur chacunes de nos phrases, te gênes pas...Tu perds juste ton temps;..Par contre, cher Otto, si t'as des propositions, des conseils, des suggestions sur comment faire pour que le parti remonte la pente, c'est bienvenu sur ce blog. Confrontons nos idées au lieu de se focaliser bêtement sur ce genre de débat totalement insignifiant!!!!