Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Lettre à l'Humanité

19 Septembre 2007 Publié dans #Correspondance au PCF

Courrier à L'Humanité, journal de tous les communistes
envoyé le 20 septembre 2007

Chers camarades,

notre Parti est entré désormais dans la phase active de la préparation du Congrès extraordinaire de décembre prochain. La direction du PCF souhaite que le débat à cette occasion se fasse sans tabou et que tout puisse être mis sur la table. L'Humanité doit, naturellement, participer à ce grand échange des communistes.

Pourtant, depuis quelques semaines, elle semble ne donner la parole qu'à certains camarades, ceux qui estiment nécessaire de fonder un nouveau parti politique. Sans aborder cette question sur le fond, il me semble que ce n'est pas la seule opinion présente chez les communistes, y compris chez les dirigeants. Que la direction de l'Humanité ait son idée sur la question, très bien ; qu'elle adopte une ligne éditoriale qui lui est propre, c'est son droit. Mais elle ne doit pas oublier que tous les communistes sans exception oeuvrent à sa diffusion et se battent pour la faire vivre, sur les marchés, par la souscritpion, par la vente de la vignette et la participation à la fête, dont le succès ne doit pas rien aux militants communistes. C'est pourquoi on peut être en droit d'attendre de l'Humanité qu'elle ne cherche pas à imposer un certain point de vue aux militants, mais qu'elle reflète la réalité des points de vue de ceux-ci, notamment ceux qui défendent l'idée selon laquelle le PCF et ses idées peut avoir de l'avenir.

Très récemment, nous avons eu droit à des interviews de Jean-Claude Gayssot, une pleine page pour Patrice Cohen-Seat, Roger Martelli et ce matin Olivier Dartigolles, qui tous se sont prononcé pour une nouvelle force politique. La base du PCF est-elle aussi unanime ? J'en doute profondément. En tout cas, elle n'est pas dupe du jeu que joue l'Humanité dans la préparation de son Congrès. J'ose croire que notre journal aura la sagesse de ne pas couper le lien qui le rattache aux militants qui travaillent à sa survie. Alors que ce journal est menacé dans son existence même, se couper à ce point des militants sans lesquels elle n'existerait pas risquerait de lui être fatal. Personne évidemment ne souhaite cette triste issue. L'Humanité regagnera en crédit, et la direction du PCF en sincérité, quand ils tiendront compte de l'avis de tous les communistes.

Très fraternellement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article