Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Mali : malgré son embastillement, le leader de l’opposition Oumar Mariko adresse ses vœux au peuple malien

3 Janvier 2022 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Afrique, #Répression, #lutte contre l'impérialisme

Mali : malgré son embastillement, le leader de l’opposition Oumar Mariko adresse ses vœux au peuple malien

Mali, les vœux d’Oumar Mariko depuis sa prison

Depuis la prison où il a été odieusement jetés pour de simples propos privés jugés outranciers envers le premier ministre malien, propos d’ailleurs enregistrés à son insu, le Docteur Oumar Mariko adresse à son peuple – et partant, à tous les autres – un immense message d’espoir.

 

Adresse au Peuple Malien à l’occasion du Nouvel an

 
Peuple malien mon peuple,
 
Plongé dans ma cellule de la prison centrale de Bamako, je ne cesse de penser à vous mon peuple, déterminé à aborder l’année nouvelle avec beaucoup d’espoir et de Bonheur pour vous.
 
 
La souffrance que j’endure ici n’est qu’une infime partie de la souffrance que vous subissez. Le combat qu’ensemble nous menons va bientôt donner toutes ses promesses en terme de liberté, de démocratie et de bien-être social.
 
Notre démocratie et les principes républicains qui la sous-tendent, acquises de haute lutte, sont aujourd’hui dans une zone de turbulence et de rude épreuve. Mais puisque le peuple en a besoin, nous osons espérer pour leur consolidation.
 
J’en appelle à un soutien populaire et profond de nos vaillantes forces armées qui continuent à payer de lourds tributs pour la défense de notre patrie.
 
Peuple malien mon peuple,
Notre pays doit et peut sortir de la crise politico-sécuritaire qu’il traverse. La condition pour cela est l’unité d’action des travailleurs de tous bords autour de l’idéal d’un Mali souverain, prospère au profit de tous ses fils.
 
Bonne année 2022
Que Dieu bénisse le Mali !
 
Bamako, le 31 décembre 2021
Dr Oumar Mariko
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article