Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Fabien Roussel "mène un combat de classe, pas de race"

21 Janvier 2022 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections, #Qu'est-ce que la "gauche", #classe ouvrière

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
RTL. Pourquoi tant de politiques disent-ils du bien de Fabien Roussel ?<br /> NDLR : Les communistes devraient se poser des questions, pourquoi les pires politiciens : EM et FN/RN disent du bien de Roussel ? !<br /> Le candidat communiste à l'élection présidentielle fait presque l'unanimité que ce soit à droite, à gauche et même au RN.<br /> C’est un vrai phénomène : les gens de droite adorent Fabien Roussel. Au gouvernement, des ministres venus de la gauche (°) en ont aussi dit le plus grand bien. Et même au Rassemble-ment national RN(FN), il y a du respect c’est vous dire. Fabien Roussel est pro-nucléaire (*), lui, il veut du boulot, pas des allocations sociales. Il promeut la valeur travail, aime la chasse aussi et il est très au clair sur la laïcité. Il coche toutes les cases.<br /> Ça détonne à côté des autres candidats de gauche et surtout de Jean-Luc Mélenchon, l’ancien partenaire des cocos. Ils s’étaient rangés derrière la France Insoumise, sans grand succès, aux deux dernières élections présidentielles. Pour 2022, c’est fini ! Et pour leur retour dans la compétition suprême, se démarquer ne leur fera pas de mal. Leur candidat Fabien Roussel n’est pas très connu, mais il y travaille (il a pourtant déjà été la coqueluche des médias de la pensée unique au printemps 2020 pour les municipales, mais çà a tourné à la catastrophe).<br /> Il se fait remarquer et pour ça, rien ne vaut une petite polémique dans un verre de rouge pour faire frémir la notoriété du candidat communiste. Cette polémique, c’est parce qu’il a dit il y a un peu plus de 10 jours sur France 3 (chaine publique aux ordres de Macron) : "Un bon vin, une bonne viande et un bon fromage, c’est ça la gastronomie française". Les écolos végans ont sursauté sur les réseaux sociaux, d’autres y ont vu une franchouillardise, au relent nationaliste, on polémique de peu en ce moment...<br /> On l'apprécie parce qu’il embête le reste de la gauche (NDLR : Mélenchon)<br /> Sandrine Rousseau, la candidate contrariée des écolos a tenu à dire que "le couscous était le plat préféré des Français". Oui, c’est ça les débats à gauche ( ? ! celui qui arrange Roussel et Rousseau pas le vrai débat). Fabien Roussel n’en demandait pas tant, on a parlé de lui. À droite et dans la majorité, on l’apprécie parce qu’il embête le reste de la gauche (il pourrait faire perdre Mélenchon et sauver Macron). Fabien Roussel et son équipe ne sont pas dupes, ils comptent bien en profiter pour pousser leurs différences avec le reste de la gauche.<br /> Aujourd’hui, la droite et la macronie l’aiment bien, aussi parce qu’il est à 2% dans les sondages et parce qu’il n’a pas encore dévoilé son programme, il le fait lundi. Le slogan de sa campagne présidentielle, c’est "La France des jours heureux". Avec une fiscalité bien plus rude avec les riches, détaille l’un de ses proches, la retraite à 60 ans et la nationalisation de quelques banques. Les communistes restent bien communistes même s’ils plaisent à la droite.<br /> https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2022-pourquoi-tant-de-politiques-disent-ils-du-bien-de-fabien-roussel-7900116651<br /> (°) Des ministres venus de la gauche ? ! Pro-Valls-Hollande et qui soutiennent une politique française et UE en faveur de l’oligarchie extrêmement riche, donc ils sont d’extrême-droite ; et qui approuvent les 50 yeux arrachés, les 6 mains arrachées, la grand-mère piétinée, les festivaliers jetés dans la Loire (1 noyé) donc ils sont d’extrême-droite, et approuvent toutes les Lois scélérates et liberticides y compris celles qui violent le code de Nuremberg ! Donc ils sont d’extrême-droite.<br /> (°) Roussel est pro-nucléaire, pro-UE et pro-OTAN, ce sont les autres raisons qui le font bien voir de toute la classe politique anti-Mélenchon. Roussel prétend sortir de l’OTAN, mais si l’on cherche dans les écrits du PCF, on s’aperçoit qu’il ne veut sortir que du comman-dement intégré, et acceptera les guerres coloniales décidées ailleurs (USA et autres), comme les dirigeants communistes ont accepté, voire soutenu par leur silence complice, le coup d’état US-UE-Nazi en Ukraine, la guerre en Libye suivie d’une explosion extraordinaire du terrorisme ; L’Afghanistan… une 15aine en 15 ans, de 2001 à 2015, sous Bush et Obama.<br /> ________________________________________<br /> Paris-Match. Sondage de la présidentielle : À gauche, Mélenchon s'échappe<br /> De bon sondages pour LFI, mais ne pas se faire d’illusion, ils sont truqués au profit de Macron et contre LFI, pour LFI, c’est seulement la partie émergée de l’iceberg !<br /> <br /> Curieusement, Paris Match présente un sondage « Cluster 17 » mais parle d’un IFOP !<br /> Il est vrai que le sondage IFOP a le mérite de mettre Macron en progrès malgré tous les scandales depuis le 1er janvier ! Invraisemblable… et Mélenchon seulement à 10,5 %, CQFD.<br /> Après son meeting immersif réussi de dimanche, le leader de La France Insoumise s’impose comme le candidat dominant de la gauche.<br /> « Faites confiance à une tortue électorale sagace comme moi. Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Et j’ai déjà épuisé quelques lièvres », a lancé Jean-Luc Mélenchon aux 3500 spectateurs de son meeting réunis à Nantes dimanche soir pour une « première mondiale », un meeting immersif et olfactif. Dix jours après le lancement de notre sondage IFOP… le candidat de La France Insoumise a pris 2 points, passant de 8,5% à 10,5% d’intentions de vote (dont +0,5 point entre mercredi et jeudi). L’écart se creuse entre lui et ses adversaires de la gauche : 5 points le séparent de Yannick Jadot et 7 points de Christiane Taubira et Anne Hidalgo. L’ancien socialiste bénéficie par ailleurs d’un taux de sûreté très élevé à gauche : 69% de ses électeurs se disent certains de leur choix au premier tour contre 46% seulement pour le candidat écologiste (58% pour Christiane Taubira et 55 % pour la maire de Paris).<br /> Jean-Luc Mélenchon mise sur les classes populaires <br /> Jean-Luc Mélenchon le répète depuis le lancement de sa campagne : il mise sur les classes populaires auxquelles il promet notamment un blocage des prix sur les produits de 1ère nécessité et une hausse du smic à 1400 € net. Une stratégie sûrement payante. Dans notre sondage, 27% des chômeurs et 25% des personnes les plus pauvres (moins de 970 € de revenu mensuel par personne au foyer) déclarent qu’ils voteront pour lui le 10 avril. Des chiffres d’ailleurs en hausse –respectivement de 8 et 4 points- par rapport à mercredi. S’il distance Marine Le Pen chez les chômeurs (18% disent qu’ils voteront pour elle), il est distancé par la patronne du Rassemblement national sur les catégories les plus populaires (32% d’intentions de vote).<br /> Mais ces catégories sont aussi celles qui s’abstiennent le plus… Ainsi, seuls 50% des chômeurs et 51% des catégories les plus populaires indiquent qu’ils se rendront aux urnes (contre 64% pour l’ensemble de la population). Passionné par la technique et par l’innovation, le candidat insoumis demeure aussi le 1er candidat de la jeunesse. En 2017, 28% des 18-24 ans avaient voté pour lui au 1er tour, contre 23% pour Emmanuel Macron et 21% pour Marine Le Pen. D’après notre sondage, 24% des jeunes de cet âge là s’apprêtent à voter pour lui (et 17% des 25-34 ans), ce qui place Mélenchon en 2ème position derrière Emmanuel Macron dans cette tranche d’âge (29%).<br /> Emmanuel Macron progresse aussi légèrement dans les intentions de vote (+0,5 point) à 25,5%. Les autres candidats restent stables : Marine le Pen à 18%, Valérie Pécresse à 16%. À gauche, Christiane Taubira baisse de 0,5 point (3%), un résultat identique à celui de Anne Hidalgo, 2,5 points derrière Yannick Jadot.<br /> https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-de-la-presidentielle-Melenchon-progresse-encore-1782660<br /> On peut parier que comme cela se pratique depuis avril 2021, ni le PCF ni l’Huma ne publieront ce sondage, ils publient uniquement les plus truqués contre Melenchon, pour justifier que le PCF fasse n’importe quoi, y compris faire élire Macron de préférence à Mélenchon. Pourtant on sait qu’en 2016-2017, les sondages ont mis Mélenchon derrière Hamon pendant la quasi-totalité de la camapgne, alors qu’il était très loin devant !<br /> ________________________________________
Répondre