Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Variants et vaccins : un extrait du livre de Michel Collon, "Planète malade"

15 Décembre 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Positions, #Publications, #lutte contre l'impérialisme, #Réseaux communistes, #Chine

Variants et vaccins : un extrait du livre de Michel Collon, "Planète malade"

Message relayé par Bruno Drweski

Bonjour Christophe et tout le monde,

Je crois que tu as bien fait de poser ta question sur « variants et vaccins ». Ma réponse se trouve dans mon livre Planète malade page 90 (je recopie cet extrait en-dessous). Et aussi p 118, p 366-367 tome 1.

Le vaccin n’était et n’est pas LA méthode pour venir à bout du Covid. Les Chinois ont éliminé la pandémie et relancé la vie normale en trois mois bien AVANT qu’aucun vaccin soit disponible.

En ce sens, même si cette liste n’est pas destinée à discuter tous les aspects du Covid, un aspect est bien à sa place ici : la supériorité du socialisme sur le capitalisme. Les médias ont censuré ce livre et aussi celui du rédacteur en chef du Lancet Richard Horton, car il est interdit de comparer les deux systèmes sur base des faits, il est interdit de dire du bien des pays socialistes ou anti-impérialistes. Même quand s’inspirer de la Chine aurait sauvé des millions de vies en Occident.

Johan Hoebeke a raison de soulever les incohérences de la gestion occidentale. Nous allons vivre pendant longtemps avec une stratégie globale qui n’est pas scientifique et pas protectrice. 

Je termine mon Covid : ma femme vient il y a une heure d’être contactée par un employé du Centre des contacts, ils ont longuement discuté et il lui a dit : « En effet, nous aurions dû suivre la Chine dès le début ».

Sincèrement, j’espère que les amis de la Chine et tout simplement les amis de la vérité aideront à briser cette censure en aidant Investig’Action à diffuser ce livre… Merci.

Michel Collon

 

PLANETE MALADE PAGE 90 :

Était-il possible de faire mieux que Macron et ses collègues européens ? Était-il possible de sauver des centaines de milliers de vies ? Oui, plusieurs pays ont réussi à limiter bien plus vite la propagation du virus. En analysant les expériences de ces pays, je suis arrivé à la conclusion que la stratégie la plus efficace combine sept méthodes qu’il faut appliquer comme un ensemble. Les voici :

  1. Réagir tout de suite.
  2. Contrôler immédiatement les voyageurs.
  3. Dépister et tracer systématiquement.
  4. Tester massivement.
  5. Des équipes sanitaires sur le terrain.
  6. Des aides matérielles.
  7. Confiner seulement de façon ciblée.

À condition de les appliquer dans leur globalité, ces sept mesures permettent de casser la chaîne de transmission dès le début. Ainsi, on limite radicalement les contaminations, les décès et aussi les pertes économiques. D’où l’importance d’établir le bilan des expériences de ces pays et de pouvoir le discuter librement. Car les scientifiques nous avertissent : d’autres pandémies vont nous tomber dessus. Serons- nous capables de les arrêter ?

> Pourquoi n’en a-t-on pas parlé ?

> Mais alors pourquoi, dans une période aussi angoissante et déprimante, ces nouvelles positives ont-elles été absentes de nos médias ? Parce que ces succès ont été obtenus par des gouvernements communistes ou socialistes radicaux ? Oui, c’est ce qu’estime Rafael Correa, l’ancien président d’Équateur : « Ils ne cadrent pas avec la propagande occidentale 84 ».

> Cependant, il y a de rares exceptions. Par exemple, le 9 mai 2020, The Economist, un des principaux organes de la presse financière internationale, relate les faits suivants cachés par ses collègues : « Le Vietnam et l’État indien du Kerala ont réussi, à bon marché, à contrôler le covid-19 85. » De plus, il indique honnêtement la cause : « Leur secret : des systèmes de santé publique rapides et efficaces ». Un fleuron du capitalisme financier, destiné aux hommes d’affaires, fait un éloge enthousiaste de deux gouvernements... communistes ! »

FIN DE L’EXTRAIT

PS. Raoult a en effet servi de diversion parfaite pour discréditer toute critique, rejeter le vrai débat et cacher les responsabilités de nos États. Comme pour le climat : « It’s the capitalism, stupid ! »

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article