Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La bonne nouvelle du jour (17 décembre 2021)

17 Décembre 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Chine, #Afrique, #Economie, #lutte contre l'impérialisme, #la bonne nouvelle du jour

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Un autre article qui me semble encore plus intéressant !
Huawei, le groupe privé chinois entièrement détenu par ses employés.
Si le groupe se comporte effectivement comme il le dit (dans le cas contraire, on en aurait plein les colonnes de la presse de la pensée unique) Macron et l’oligarchie occidentale qui raisonnent toujours en colonialistes des années 1930 (voir le massacre de l’armée française au Niger du 27/11/21) ont de gros soucis à se faire ! D’autant que cela s’ajoute aux soucis avec les Russes ! ! !
________________________________________
Malgré la crise, Huawei maintient son rythme de croisière en Afrique
L'année dernière, dans un contexte de crise inédit, la région Europe, Moyen-Orient Afrique a représenté 20,3% du chiffre d'affaires globale du géant chinois. « Pour gravir plus vite les échelons chez Huawei, il faut passer par l'Afrique. Les postes clés sont occupés aujourd'hui par d'anciens managers qui ont fait leurs preuves dans la zone Afrique »…
Le 31 mars, le groupe privé entièrement détenu par ses employés et dont les quartiers généraux sont installés dans la ville de Shenzhen présentait son rapport d'activités pour l'année 2020. Dans la foulée de ce rendez-vous annuel, Philippe Wang organisait une conférence de presse afin de mettre la lumière sur les avancées de la feuille de route stratégique du groupe sur le continent.
Celle-ci s'articule autour de quatre grandes priorités pour l'année en cours : la construction d'une Afrique connectée ; le désenclavement des territoires ; une coopération mutuellement bénéfique entre le géant chinois et ses partenaires africains ; et en fin la participation aux programmes d'éducation dédiés aux jeunes et aux femmes du continent.
Au niveau mondial, les résultats de l'année dernière restent conformes aux prévisions du géant chinois des TIC… « le retour sur investissement dans la 4G ou la 5G ne devient effectif qu'à partir de la dixième année d'investissement ».
________________________________________
20% du chiffre d'affaires réalisés en Afrique…
Une situation qui s'explique par le maintien du rythme des investissements, malgré les effets directs de la crise pandémique mondiale, mais également de la réduction de la demande sur les produits chinois provoquée par les sanctions US imposées contre ces derniers. Philippe Wang rappellera d'ailleurs que « malgré la propagande américaine, Huawei jouit d'une relation saine avec les gouvernements et grandes entreprises en Afrique »…
Huawei offre ses solutions à plus de 200 opérateurs et reste le 1er initiateur dans le déploiement des 3G et 4G, mais également 1er partenaire dans les installations de fibre optique sur le continent. « La vision de Huawei en Afrique est de rendre le numérique accessible dans chaque foyer, pour un monde intelligent et entièrement connecté »…
________________________________________
« Si tes projets portent sur un siècle, développe les hommes »
Le groupe reste également très engagement en matière de RSE (La responsabilité sociétale des entreprises également appelée responsabilité sociale des entreprises) notamment par son implication directe dans des projets infrastructurels d'énergies renouvelables. En Ethiopie par exemple, le groupe a participé à l'installation de 400 sites solaires qui permettent aujourd'hui de gagner en émissions de CO2 quelque 2.580 tonnes par an… (ou encore) accompagner plus de 1500 partenaires dans le processus de transformation digitale opéré sur le continent tout au long des 20 dernières années. Le groupe est présent pratiquement dans l'ensemble des secteurs à forte valeur pour le développement durable : la gouvernance, la santé, l'éducation, les transports, les énergies, etc.
« Notre philosophie de collaboration avec nos partenaires du continent est : en Afrique, pour l'Afrique », tient à rappeler Wang lorsqu'il évoque le maintien des engagements du groupe auprès de ses partenaires africains au cours de l'année passée. Des engagements qui se concrétiseront d'abord par les efforts consentis dans la lutte contre la pandémie (maintenance des infrastructures, réponse à une forte demande en bande passante, solutions digitales) ; puis dans le lancement de plusieurs programmes de formation en TIC au profit de milliers d'Africains, et en fin dans le maintien des postes d'emploi (9.000 collaborateurs, dont 81% locaux) avec toute une dimension sociale amplifiée par les effets de la crise pandémique.
https://afrique.latribune.fr/africa-tech/2021-04-02/malgre-la-crise-huawei-maintient-son-rythme-de-croisiere-en-afrique-881509.html
Répondre
G
Le problème de Huawei, c’est qu’il est chinois, et est attaqué comme tous les chinois par les dirigeants de l’Otan. Donc les USA depuis au moins 4 ans, s’en prennent à Huawei, qui a le défaut d’être chinois, et particulièrement à sa nouvelle technologie 5G (10 fois plus rapide que la 4G), car il est en avance sur ses concurrents, donc un bon moyen de fausser la concurrence pour tous ces « partisans » de « la concurrence libre et non faussée » (comme Macron et l’UE menteurs habituels) ; Biden, suit complètement la politique de Trump, en cela comme pour le reste. L’UE a tendance à suivre plus ou moins et la France aussi. Mais Macron a le cul entre 2 chaises :
- d’une part il lèche le cul à Biden et donc a pris une Loi scélérate contre Huawei (Loi du 1er août 2019) soi-disant pour protéger les réseaux évidemment, mais ni contre Israël, ni contre les USA (voire de récentes affaires). Loi évidemment validée par un Conseil constitutionnel - de plus en plus politicien et journalistique et qui de toute façon il ne connait rien aux sciences - au point que les opérateurs Bouygues Telecom et SFR qui contestaient ce dispositif législatif visant principalement Huawei n’ont pas obtenu gain de cause et ne seront donc pas indemnisés par le gouvernement alors qu’ils se trouvent obligés de modifier en profondeur leur technologie, pour des raisons d’interopérabilité.
- d’autre part, la 1ère usine Huawei hors de Chine verra bien le jour à Brumath (Bas-Rhin), donc, avec le renom de la boîte, Macron n’a pas pu faire autrement que d’y trouver là l’occasion de faire croire qu’il créé des emplois (300 emplois doivent être créés dans une 1ère phase, puis 500 emplois à terme), alors qu’il fait le contraire (voire la casse des services publics et le bradage de la France à l’étranger).
**** 28/2/2020 : Huawei va dépenser 200 millions € pour une nouvelle usine 5G en France.
**** 18/12/2020 : Huawei confirme et a prévu 200 millions € d'investissement.

Résultat des pressions occidentales contre Huawei :
31 mars 2020 : Huawei annonce la plus faible croissance de ses bénéfices en 3 ans
1er avril 2021 : Huawei annonce que son chiffre d'affaires a augmenté en 2020, mais uniquement en Chine.
Donc Huawei cherche d’autres marchés, et comme la France toujours En Marche coloniale et de plus en plus haïe en Afrique se fait chasser ; voire le dernier carnage de l'armée française à Téra au Niger, l’assassinat de 3 manifestants nigériens et 18 blessés dont 11 graves(°), lors du passage d’un convoi de l’armée française (un détail de l’histoire de la fin de son errance de 10 jours au Burkina), les chinois peuvent venir, avec des moyens pacifiques, eux, faire du commerce.

(°) Le faux prétexte présenté par l’AFP et les médias qui n’ont pas complètement censuré l’info est que la manifestation contre l’armée française serait devenue violente, mais aucune image n’a pu être fournie ni par l’armée française, ni par EM, ni aucun média pour prouver … ce mensonge.
Répondre