Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le PCF voudrait rompre avec l'OTAN ...

28 Novembre 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche", #lutte contre l'impérialisme, #Élections

Mais demander la dissolution de l'OTAN, c'est esquiver la question. Une telle dissolution est tout bonnement impensable, à moins d'une défaite militaire des États-Unis en rase campagne ! Ce qu'il faut dire c'est que la France doit quitter l'organisation unilatéralement!(ndgq)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Roussel est en campagne électorale, il rasera gratis.<br /> En réalité, il ment, il ne veut pas quitter l’OTAN, mais le commandement intégré, ce qui est extrêmement différent ; car contre la majorité des français, il est pour l’UE donc pour l’OTAN (c’est pour çà que les USA font entrer leurs alliés européens dans l’UE).<br /> <br /> PCF, sa position officielle, titre : « Rompre avec l’OTAN pour assurer la sécurité collective »<br /> Ce serait bien mais ce n’est pas ce qu’il fait ; il ment.<br /> <br /> Un texte très étrange du PCF, soit disant officiel, mais qui semble fait sur le coin d’une table à la va-vite :<br /> 1°) Des fautes d’orthographe et de syntaxe : …de réunions AUX SOMMET ; …l’impérialisme romain FINIT DECLENCHER le conflit (il manque le mot « par » ; sans parler des « pro-américains » ; comme la pensée unique, le PCF ne semble pas savoir qu’il existe des américains hors des USA ! Un texte correct d’un parti communiste devrait parler des pro-étasuniens ou pro-US (pro-Usa) en raccourci. Et il parle de 4 ans de négociations pour la conférence d’Helsinki, au lieu de 2 ! Il ne vérifie même pas ce qu’il écrit ! ! !<br /> <br /> 2°) Mais c’est surtout le contenu qui inquiète.<br /> S’il est allé chercher Cartage, c’est surtout pour ne pas parler de tous les crimes contre l’Humanité innombrables depuis 20 ans, sans remonter au 4/4/49 ; et aussi pour occuper de la place sur une page dactylographiée), il faut dire que le PCF les a pratiquement tous soutenus, à part la guerre d’Irak en 2003 (et l’Huma aussi). Je reprends le texte et j’incluse des commentaires entre-parenthèses :<br /> La question de l’OTAN est un enjeu international de 1ère importance, sur fond de bruits de botte et de montée des tensions internationales que ce soit à l’Est de l’Europe ou dans la zone indo-pacifique, de la stratégie OTAN 2030, et des discussions sur la « boussole stratégique » de l’Union Européenne, dont une 1ère version est en cours de discussion (le PCF soutient l’UE). Les prochains mois seront émaillés d’échéances importantes : comme la publication d’une nouvelle déclaration conjointe UE-OTAN en décembre, la tenue d’un sommet européen sur les questions de défense (il semble important de rejeter ce mot « défense » qui est depuis 20 ans un mensonge qui cache des guerres coloniales) durant la présidence française du conseil de l’UE et le prochain sommet de l’OTAN prévu à Madrid en juin 2022.<br /> Surtout, la question n’est pas uniquement celle de documents stratégiques et de réunions aux sommet(s). L’histoire a montré que les discours va-t’en guerre peuvent rapidement se transformer en étincelles aux conséquences incontrôlables. Quand le vieux Caton répète qu’il faut aller détruire Carthage, l’impérialisme romain finit (par) déclencher le conflit (pas un exemple de l’OTAN ? ! le PCF est gêné ar depuis 20 ans il n’a pas grand-chose à y redire). On ne veut pas la paix en préparant la guerre. La situation est donc très dangereuse. L’expulsion de diplomates de l’ambassade russe auprès de l’OTAN, ayant entraîné la décision prise par Moscou de fermer cette dernière (qui est responsable ? Le PCF se tait) ou encore la demande formulée par les gouvernements atlantistes de Pologne, de Lituanie et de Lettonie d’activer l’article 4 de l’OTAN en prenant prétexte de l’instrumentalisation dramatique, indigne et honteuse des migrants aux frontières biélorusses sont autant de nouvelles étapes franchies dans la montée des tensions. (Qui est responsable ? le PCF se garde de donner la réponse et pour cause : Si on regarde la presse pro-US qui ment toout le temps sur tout, et les politicards comme Jadot, c’est la faute aux Russes et aux biélo-Russe ; mais si on a suivi de près l’actualité, au lieu de s’asseoir dans son fauteuil en regardant la télé comme Roussel, la réponse est toute autre).<br /> Tout cela fait de la question de l’OTAN un enjeu immédiat et très important de la campagne présidentielle et législative de 2022. Le PCF et son candidat Fabien Roussel mettent dans le débat public des propositions précises, aptes à faire bouger les lignes à gauche ( ? c’est quoi la gauche ? Celle de la télé pour une immense majorité de français, genre Valls, Hollande, c'est-à-dire la droite !) et dans la société française. Les contradictions qui s’exercent en Europe (laquelle la vraie Europe à 50, l’UE contre laquelle on a voté à 27, le Conseil de l’Europe et sa Cour Européenne des Droits de l’Homme CEDH à 47 ? !) sur la question de l’OTAN, qui se sont cristallisées avec l’affaire de l’alliance AUKUS (3 pays Australie, GB (United Kingdom, USA ; c’était un marché France Australie, et c’est un marché USA Australie) rendent possible de donner à nos propositions une dimension nouvelle… (Europe ?, OTAN, AUKUS ; c’est la France qui s’est faite avoir et elle n’est pas citée ici ! le PCF ne se mouille pas ! Rien contre l’incurie de Macron !)<br /> Sortir de l’OTAN, cet outil de l’impérialisme atlantiste, est non seulement une nécessité historique, mais une urgence politique (impossible tant que le PCF, en violation de notre vote de 2005, nous impose l’UE et ses 15.000 lobbies). La sortie de la France du commandement militaire intégré de l’alliance atlantique en est une 1ère étape. C’est possible. La France l’a déjà fait en 1966.<br /> Une telle démarche doit se compléter d’une alternative concrète (donc l’alternative, bien qu’une « urgence politique » est envoyée aux calendes grecques). Celle de la sécurité collective des peuples et des nations. La France doit ouvrir la perspective d’un nouveau traité de paix, de coopération et de sécurité collective en proposant un tel objectif aux pays européens et à leurs voisins, jusqu’à la Russie, entre autres. Soyons clair : il ne sera pas possible que cela soit réalisé dans le cadre des mécanismes de l’Union Européenne où pèse lourd le poids des gouvernements pro-américains d’Europe de l’Est, dans le paysage politique actuel (mais le PCF ne veut pas sortir de l’UE donc c’est impossible). Il s’agira donc d’une démarche proposée aux Etats volontaires et à leurs citoyens. Ce traité devra mettre à plat l’ensemble des sujets de tensions, par exemple avec la Russie (il n’y a pas de sujet de tension connus du public, mais seulement des inventions délirantes de l’OTAN). La négociation sera sans doute longue ( ? si on se base sur l’intox occidentale faite par l’OTAN). L’acte final de la conférence d’Helsinki a nécessité 4 ans de discussions (2 ans, et 30 jours, du 3/7/73 au 1/8/75). Mais ce qui a été possible en pleine guerre froide l’est également aujourd’hui. Ce traité, négocié dans le cadre d’une conférence « pan-européenne », dans laquelle les mouvements citoyens auront un rôle à jouer, sera une pierre importante dans la construction d’une véritable sécurité collective humaine, et dans celle d’une sorte de maison commune allant de Paris à Moscou de paix, de coopération et de sécurité collective, sous l’égide de la charte de l’ONU.<br /> C’est ainsi que les réunions interministérielles des ministres de la Défense et des Affaires étrangères de l’UE qui sont prévues à Brest entre le 12 et le 14 janvier prochains seront une occasion importante de mobiliser les communistes, et au-delà, sur ces questions (Voir plus haut : il ne sera pas possible que cela soit réalisé dans le cadre des mécanismes de l’Union Européenne, le PCF a-t-il relu son texte ?).<br /> Signé : Vincent Boulet membre de la Commission des relations internationales du PCF responsable aux questions européennes (lesquelles ? l’ESA à 22 dont la Suisse) ; UE à 27 (25 + 2 pays prisonniers, la France et les Pays-Bas qui ont voté contre) ; Le Conseil de l’Europe et la CEDH à 47 (y compris l’Arménie la Suisse, la Russie), ou le vrai continent Europe à 50 ?)<br /> Source : https://www.pcf.fr/rompre_avec_l_otan_pour_assurer_la_securit_collective<br /> <br /> Fabien Roussel : « Biden vend des sous marins nucléaires d’attaque à l’Australie, au cœur de la zone indo-pacifique, pour menacer la Chine tout en trahissant la France. La guerre US contre la Chine est décidément dangereuse, pour la Paix, pour l’Europe, pour la France. Sortons de l’OTAN. »<br /> Question sans réponse : Monsieur Roussel comment sortir de l'Otan alors que les traités européens nous lient à cette organisation ? Que prévoit le PCF pour cette situation ?<br /> https://twitter.com/fabien_roussel/status/1438735218647646213
Répondre
G
Ne pas se laisser avoir par un slogan creux, sans suite. Le PCF du XXIème siècle n’a rien à voir avec celui du XXème siècle !<br /> Le soutien des dirigeants (à distinguer de la base) du PCF et de l’Huma, à toutes les guerres coloniales de l’OTAN, une 15aines depuis le 11/09/2001 (*), à l’exception de celle contre l’Irak en 2003, et toute la propagande actuelle, prouve que cette option n’est pour ces dirigeants, qu’une vieille scorie communiste que l’on ressort des placards à chaque élection, l’attrape nigaud habituel pour une direction à l’extrême-droite du parti qui a trompé ceux qui croient faire parti de l’extrême gauche du parti… en imposant par la triche un candidat communiste pour faire tomber Mélenchon, et élire un artefact de l’oligarchie, un Macron ou autre.<br /> <br /> Il faut rappeler que le PCF soutient tous les mensonges invraisemblables de l’OTAN sur les nazis, russe (Alexeï Navalny), biélorusse (Roman Protassevitch), les histoires d’espionnage (Sergueï Skripal) à la Tintin et Milou… avec des poisons militaires russes totalement inefficaces !... Toutes ces couleuvres (vipères ?) sont absorbées par l’Huma et le PCF ; comment pourraient-ils s’opposer aux crimes contre l’Humanité de l’OTAN ? !<br /> <br /> On vient de voir, grâce à Réveil Communiste, que Marie George buffet a encore complètement déraillé : « Algérie : les tribulations tartarinesques de MG Buffet » ; prétendant défendre l’Algérie, mais sans la présence du drapeau algérien, lorsqu’on lit l’article on comprend le pourquoi, ainsi que, tout au contraire, la présence des drapeaux français et UE !<br /> <br /> (*) Une semaine après le 11/9/01 les USA préparaient 8 guerres coloniales ; 7 en plus de l’Afghanistan : «Nous allons attaquer et détruire 7 pays » ; « Ceci est un mémo qui décrit comment nous allons prendre 7 pays en 5 ans, en commençant par l’Irak, ensuite la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et pour finir l’Iran» (Général US **** Wesley Clark). (Ces guerres coloniales ont mis beaucoup plus de temps)<br /> https://l-hora.org/fr/ceci-est-un-memo-qui-decrit-comment-nous-allons-prendre-7-pays-en-5-ans-en-commencant-par-lirak-ensuite-la-syrie-le-liban-la-libye-la-somalie-le-soudan-et-pour-finir-lira/<br /> Le PCF ne s’est opposé uniquement qu’à la guerre en Irak et encore uniquement celle de 2003 !<br /> Pour les autres, ils ont fait du Daniel Cohn Bendit, comme dans l’exemple fameux de la Libyeⁱ, où ils ont soutenu tous les mensonges US et de l’OTAN, sans rien vérifier, ni avant ni pendant ni après ! Prétendant ensuite qu’il aurait fallu faire la guerre autrement ! Cette guerre là a mené à une catastrophe, le terrorisme, dans tout le Sahel et au-delà, à la grande joie des LR, PS, EM qui ainsi ont pu envoyer l’armée française reconstituer les empires français d’Afrique, avec un super prétexte, le terrorisme. Ils en ont tellement usé et abusé qu’ils sont en train de se faire rejeter de partout et c’est mérité ! (donc la France (+/- avec l’OTAN), a mené des guerres supplémentaires (en plus des 8 prévues sur 5 ans) plus ou moins larvées au Mali, en Centrafrique, au Burkina, et plus généralement dans tous le Sahel ; coup d’états au Tchad (pour le moins avec le soutien de EM… peut-être beaucoup plus) et en Côte d’Ivoire avec Sarko… et l’extension de la guerre, la misère et la désolation partout.<br /> En Syrie² Irak³, on a vu une défaite de l’OTAN ; de ce fait, ni les USA ni l’OTAN n’ont pu attaquer le Liban⁴.<br /> L’Iran⁵, la tentative de coup d’état de la CIA du 13 juin 2009, (3 millions de SMS envoyés pour faire croire que les élections - du 12 juin - avaient été truquées) a foiré.<br /> Après avoir soutenu des guerres « « civiles » » les USA ont réussi à diviser le Soudan⁶ en 2011.<br /> L’Afghanistan⁷ vient d’être perdu malgré les regrets de Marie-George Buffet qui, à la suite des discours de l’OTAN (genre larmes de crocodile de Bush), comme tous les dirigeants communistes, n’a ni compris, ni même pensé, que l’on ne bat pas une armée de 300.000 hommes (l’armée afghane) en quelques jours sans de bonnes raisons ! En 10 ans, les soviétiques n’avaient pas réussi, En 20 ans, la plus grande coalition du monde (USA, France, GB, etc…) a été vaincue ! ! ! et en quelques jours l’ensemble de l’Afghanistan est tombé entre les mains des Talibans en août 2021. Cherchez l’erreur. Bien sûr le chaos laissé par l’OTAN est invraisemblable, mais les dirigeants PCF, Huma l’ont oublié…<br /> La Somalie⁸ ; comme au Soudan, ou en Syrie, des guerres « « civiles » » bien venues pour les USA et l’OTAN, et sans doute financées par eux ont semé le chaos, la misère, la désolation, la famine, ont amené plus de 4 millions de personnes à se déplacer. La Somalie serait le pays le plus corrompu et le plus en déliquescence au monde selon l'indicateur du Fund for Peace (fonds pour la paix) créé par Samuel Huntington (le fanatique menteur qui a inventé le choc des civilisations pour justifier toues ces guerres coloniales des USA, de la France et de l’OTAN).
Répondre
G
Roussel - Mélenchon, quelles différences ?<br /> Roussel est piégé par l’UE, tout ce qu’il peut faire au maximum, c’est sortir du commandement intégré, mais pas de l’OTAN, puisqu’il veut rester dans l’UE, voir ci-dessus. À l’inverse, « l’Avenir en Commun » va beaucoup plus loin et beaucoup plus vite.<br /> L’UE Page 79 et suivantes, et l’OTAN page 87.<br /> Il prévoit 2 plans, soit on renégocie l’UE, soit on en sort<br /> Dans les 2 cas, on ne veut plus faire parti de l’OTAN. Clair net et précis.<br /> https://manifesto-project.wzb.eu/down/originals/2017-2/31240_2017.pdf
R
Sans doute, mais je ne vois plus très bien ce que Mélenchon prose de mieux