Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Même mort, il continue à leur faire peur !

15 Septembre 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Pérou, #Ce que dit la presse, #Front historique, #Qu'est-ce que la "gauche", #A gerber !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Christian 15/09/2021 09:47

Il nous faut faire la part des choses á propos de Gonzalo.
Son choix de mener la guerre de guérilla de longue durée au Pérou était 100 % justifiée tout autant qu'elle le fut en Chine, au Népal, aux Philippines, en Colombie, etc..
Le problème avec Gonzalo, c'était son dogmatisme borné, sa tendance au culte, sa prétention á eriger ses idées au niveau de nouvelle frontière de la science marxiste-léniniste.
Le Sentier Lumineux reçu le soutien d'une grande partie de la paysannerie andine et controla d'immenses territoires du Pérou, comparée avec la guerilla de Che en Bolivie.
Ses graves erreurs fut de commettre des massacres en réponse aux massacres commis contre la guérrilla. Il ne faut jamais combattre le feu par le feu. Lorsque des paysans ont assassiné un leader dans un village, il ne fallait surtout pas se venger en tuant les villageois á la machette, y compris femmes et enfants.
Che n'aurait jamais fait cela en Bolivie voisine, alors que sa guérilla était infime par rapport au Sendero.
D'autre part Gonzalo aurait du s'accorder et se coordonner avec les Camarades du MRTA, qui étaient plus implantés en zone urbaine, également avec les syndicats ouvriers.
Tout cela va de soi, c'est l'ABC du marxisme-léninisme. Le Sentier Lumineux, excellente idée au départ et qui conquis une bonne partie du pays aurait pu aboutir à la victoire totale comme ce fut le cas au Nepal. Il tourna malheureusement au désastre et à la défaite. Et Gonzalo en est responsable en grande partie.

Réveil Communiste 15/09/2021 11:03

Tout à fait d'accord, et s'il a commis des erreurs et même des crimes, le fait est qu'il a effectivement dirigé pendant un moment les masses révolutionnaires indigènes, et c'est bien pour ça qu'on lui donne le coup de pied de l'âne.

GQ 14/09/2021 10:49

Sans doute est-ce regrettable que des maoïstes fanatisés ou des islamistes radicaux borderline représentent les masses paysannes des pays les plus pauvres du monde, mais nous devrions nous poser des questions sur notre propre incapacité à le faire au lieu de nous joindre au chœur des vierges outragées.