Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Les propositions de Fabien Roussel sur l'école : retour des enfants sur les bancs, revalorisation des salaires, et recrutement

29 Septembre 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections, #Qu'est-ce que la "gauche", #classe ouvrière

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Le secrétaire général du PCF publie une tribune dans "Le Monde" dans laquelle il propose d'augmenter la durée des journées d'école et de recruter 90 000 nouveaux enseignants.
Vraiment ce pauvre Monsieur Fabien Roussel nous prend pour des demeurés avec ces propositions démagogiques.
Je souhaiterais qu’il explique comment il compte financer ces propositions alors que la France est sous tutelle absolue du grand capital, c’est à dire l’Union Européenne !!!
** à savoir qu’elle n’a plus la libre maîtrise de son budget !!!
** à savoir qu’elle verse une contribution colossale au financement de l’OTAN sous commandement de l’oligarchie industrielle et militaire des Etats Unis qui, depuis 1945, a mis la boule terrestre à feu et à sang et nous prépare une quatrième guerre mondiale à l’encontre de la Chine et que les petits français seront appelés à servir de chair à canons pour le bénéfice des grands monopoles capitalistes.
Monsieur Fabien Roussel, démontre sans ambiguïté qu’il est le porte parole zélé d’un Parti réformiste et électoraliste, un Parti composé de carriéristes opportunistes, qui ont jeté aux orties l'objectif de la prise du pouvoir et l’instauration d’une société à économie socialiste allant vers le communisme, à savoir  la propriété collective des moyens de production synonyme d'abolition de l'esclavage salarié.
Monsieur Fabien Roussel voudrait nous faire croire que c’est par des avancées successives de réformes sociales et économiques que le capitalisme s’effondrera !!!!!!!!!!! Le miroir aux alouettes !!!!!
Si Mr Fabien Roussel était un candidat communiste, porteur de l’idéologie marxiste-léniniste qui fut celle des martyrs du Parti des fusillés – Danielle Casanova, Maia Politzer, Marie Claude Vaillant Couturier, Arthur Dalidet, le groupe Georges Politzer, Jacques Solomon, Charlotte et Georges Dudach/Delbo, et tous les milliers de résistants communistes au fascisme et à l’occupant hitlérien nazi et au pétainisme collaborateur, sa campagne, parmi les populations et les prolétaires, menée de conserve avec les militants communistes, ouvriers et intellectuels, serait un tremplin de propagande appelant et permettant le développement du mouvement ouvrier et de la lutte de classe du prolétariat, avec impérativement l’exigence de sortir des carcans de l’Union Européenne, de l’Otan et de l’Euro ( qui ne bénéficie qu’au grand capital allemand )

Il est clair, à ce jour, que la politique électoraliste social démocrate de l’actuel PCF portée à bouts de bras par Monsieur Fabien Roussel, ne fera qu’accentuer son rejet par une population paupérisée au maximum outre le fait que l’actuel PCF ayant perdu la quasi totalité de ses adhérents et militants est devenu ce PCF de technocrates opportunistes et carriéristes qui n’a plus aucun lien avec les prolétaires et la population de notre pays.
Monsieur Fabien Roussel se glorifie des réalisations économiques et sociales du CNR !! mais il perd de vue que ces réalisations ne furent possible qu’à la sortie d’une guerre qui avait laissé notre pays avec une économie exsangue, un corps politique déconsidéré du fait de sa collaboration active avec les fascistes nazis et pétainistes MAIS avec un Parti communiste puissant, une classe ouvrière combative.
Cependant les réalisations sociales et économiques du CNR n’étaient pas la socialisation des grands moyens de productions et d’échanges, c’est à dire l’instauration d’une société à économie socialiste allant vers le communisme.

N’ayant plus de contre pouvoir du fait de la dislocation de l’URSS bolchévik et, chez nous en France, du fait de la trahison de l’actuel P C F qui n’est même plus l’ombre de lui-même, le grand capital a pris, prend, sa revanche.
Répondre
P
Le secrétaire général du PCF publie une tribune dans "Le Monde" dans laquelle il propose d'augmenter la durée des journées d'école et de recruter 90 000 nouveaux enseignants.
Vraiment ce pauvre Monsieur Fabien Roussel nous prend pour des demeurés avec ces propositions démagogiques.
Je souhaiterais qu’il explique comment il compte financer ces propositions alors que la France est sous tutelle absolue du grand capital, c’est à dire l’Union Européenne !!!
** à savoir qu’elle n’a plus la libre maîtrise de son budget !!!
** à savoir qu’elle verse une contribution colossale au financement de l’OTAN sous commandement de l’oligarchie industrielle et militaire des Etats Unis qui, depuis 1945, a mis la boule terrestre à feu et à sang et nous prépare une quatrième guerre mondiale à l’encontre de la Chine et que les petits français seront appelés à servir de chair à canons pour le bénéfice des grands monopoles capitalistes.
Monsieur Fabien Roussel, démontre sans ambiguïté qu’il est le porte parole zélé d’un Parti réformiste et électoraliste, un Parti composé de carriéristes opportunistes, qui ont jeté aux orties l'objectif de la prise du pouvoir et l’instauration d’une société à économie socialiste allant vers le communisme, à savoir  la propriété collective des moyens de production synonyme d'abolition de l'esclavage salarié.
Monsieur Fabien Roussel voudrait nous faire croire que c’est par des avancées successives de réformes sociales et économiques que le capitalisme s’effondrera !!!!!!!!!!! Le miroir aux alouettes !!!!!
Si Mr Fabien Roussel était un candidat communiste, porteur de l’idéologie marxiste-léniniste qui fut celle des martyrs du Parti des fusillés – Danielle Casanova, Maia Politzer, Marie Claude Vaillant Couturier, Arthur Dalidet, le groupe Georges Politzer, Jacques Solomon, Charlotte et Georges Dudach/Delbo, et tous les milliers de résistants communistes au fascisme et à l’occupant hitlérien nazi et au pétainisme collaborateur, sa campagne, parmi les populations et les prolétaires, menée de conserve avec les militants communistes, ouvriers et intellectuels, serait un tremplin de propagande appelant et permettant le développement du mouvement ouvrier et de la lutte de classe du prolétariat, avec impérativement l’exigence de sortir des carcans de l’Union Européenne, de l’Otan et de l’Euro ( qui ne bénéficie qu’au grand capital allemand )

Il est clair, à ce jour, que la politique électoraliste social démocrate de l’actuel PCF portée à bouts de bras par Monsieur Fabien Roussel, ne fera qu’accentuer son rejet par une population paupérisée au maximum outre le fait que l’actuel PCF ayant perdu la quasi totalité de ses adhérents et militants est devenu ce PCF de technocrates opportunistes et carriéristes qui n’a plus aucun lien avec les prolétaires et la population de notre pays.
Monsieur Fabien Roussel se glorifie des réalisations économiques et sociales du CNR !! mais il perd de vue que ces réalisations ne furent possible qu’à la sortie d’une guerre qui avait laissé notre pays avec une économie exsangue, un corps politique déconsidéré du fait de sa collaboration active avec les fascistes nazis et pétainistes MAIS avec un Parti communiste puissant, une classe ouvrière combative.
Cependant les réalisations sociales et économiques du CNR n’étaient pas la socialisation des grands moyens de productions et d’échanges, c’est à dire l’instauration d’une société à économie socialiste allant vers le communisme.

N’ayant plus de contre pouvoir du fait de la dislocation de l’URSS bolchévik et, chez nous en France, du fait de la trahison de l’actuel P C F qui n’est même plus l’ombre de lui-même, le grand capital a pris, prend, sa revanche.
Répondre