Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Fabien Roussel, encore un effort pour dénoncer l'Union européenne !

9 Juin 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #l'Europe impérialiste et capitaliste, #Qu'est-ce que la "gauche", #Economie, #Élections

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Poggiale Avidor Berthe 09/06/2021 19:39

Fabien Roussel, encore un effort pour dénoncer l'Union européenne !
Monsieur Jean Lévy, vos arguments, démontrent sans équivoque, mais avec un humour décapant, que la candidature PCF croupion de Mr Fabien Roussel n’a qu’une finalité électoraliste et qu’il n’est qu’un technocrate opportuniste et carriériste, qu’il n’a que faire de l’amélioration des conditions de vie des prolétaires !!!!!!!!!!!

Il apparaît clairement que « le nébuleux programme porté par Fabien Roussel » n’est pas présenté au peuple français par un candidat communiste sur des positions prolétariennes de lutte des classes marxistes-léninistes, et porteur d’une stratégie pour la mise en œuvre, en France, d’une économie socialiste allant vers une économie communiste . Son nébuleux programme ne pose pas, en priorité la sortie de la France de l’Union Européenne fasciste ainsi que la sortie en priorité de l’OTAN, sorties qui permettraient au nouveau président de la république française, sur des positions prolétariennes de lutte des classes marxistes-léninistes, d’imposer l’indépendance financière de la France, d’en finir avec la tutelle des oligarchies financières des Etats Unis et bruxelloises et d’en finir avec des dépenses militaires stériles et insupportables.
La France est sous la tutelle, pure et dure, de l’oligarchie capitaliste qui règne à Bruxelles !!!!

Je rappelle à Mr Fabien Roussel le vrai statut juridique de cette Union européenne qu’il n’envisage pas de quitter «  si par miracle il était élu président de la République Française » !!!!!!!

L’Union Européenne a été conçue par le fascisme nazi et « accouchée »par les impérialismes Etats Uniens, Français et Allemands

*Goebbels, fut chargé par Hitler de développer un programme européen
Hitler rencontre Benito Mussolini à Rome le 9 mai 1938 afin de créer « une nouvelle Europe » : une dictature européenne qui serait sous leur contrôle. Une équipe de juriste est alors constituée pour concevoir cette « nouvelle Europe » qui a vocation à supprimer les frontières, ligoter les pays dominés et créer un vaste Empire où l’axe Berlin-Rome appliquerait sa politique.

*Pierre Laval, chef du gouvernement pétainiste français au service du 3ème Reich hitlérien était partisan acharné de la Nouvelle Europe (Das Neue Europa). Le 20 avril 1943, il est reçu par Hitler, avec Ribbentrop et l’Italien Bastianini, sous-secrétaire d’Etat aux affaires étrangères, Bastianini avait proclamé le « programme Europe » qui fut massivement diffusé en Italie. Il s’agit d’un plan de future union ou confédération européenne, repris par Ribbentrop et relancé en avril par Musolini et Laval lors de leurs entrevues avec Hitler. (Journal, Goebbels,p. 174)"

*Walter Hallstein, un nazi, a été le premier président de la commission européenne.
Walter Hallstein,était un juriste au service des nazis comme le prouve sa lettre datant du 30 septembre 1935 adressée au représentant du gouvernement nazi de l’université de Rostock. Il a été nommé doyen de la faculté de droit et d’économie de Rostock par le gouvernement du IIIème Reich comme le prouve sa lettre du 18 mai 1936 signée par le chancelier de l’université de Rostock lettre que Walter Hallstein a contresignée et paraphée par un « Heil Hitler
Walter Hallstein a été nommé personnellement par Adolf Hitler comme représentant nazi pendant les négociations d’Etat avec l’Italie fasciste entre le 21 et 25 juin 1938 afin de mettre en place un cadre juridique pour la « Nouvelle Europe » Du fait de son allégeance aux nazis il a pu accéder aux plus hautes fonctions de l’Allemagne nazie.
A la libération il fut le concepteur en chef de la construction européenne et un des pères fondateurs de cette Union Européenne fasciste, associé aux pro nazis et anticommunistes viscéraux Robert Schuman et Jean Monnet. 

Quant à l’OTAN je me permet de rappeler à Mr Fabien Roussel, le statut juridique de l’OTAN :

En 1949 les U.S.A imposaient aux pays de l’Europe «  l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord » soit l’OTAN, afin de contrôler les pays européens et de lutter contre les régimes communistes dans le monde et contre l’URSS en particulier.
* Hans Speidel (chef d'état-major, commandant militaire en France de 1940 à 1942) fut le premier commandant et chef suprême des forces terrestres de l'OTAN en Europe centrale au milieu des années 1950. Il fut proposé à ce poste par Adenauer, qui avait recyclé les fascistes allemands revenus aux pouvoir, choisi à ce poste par l’oligarchie capitaliste des Etats Unis et accepté par les laquais français.
Au service du 3ème Reich hitlérien Hans Speidel fut le sinistre spécialiste en élimination des résistants communistes français en 1940. ( Résistants communistes arrêtés en 1939 par le ministre Daladier et livrés aux nazis après la défaite éclair de la France en 1940 ) et responsable de la déportation de milliers de civils de toutes confessions religieuses mais principalement il s’acharna à la chasse aux résistants communistes.

* Le deuxième chef de l’Otan était aussi un nazi, à savoir Adolf Heusinger, nommé à Washington chef suprême de l’Otan par l’ensemble des chefs d’état major des pays membres de l’OTAN. Ce sinistre individu avait été chargé par Hitler, de concevoir l’opération d’invasion de l’URSS. Sa « guerre éclair » prévoyait d’éliminer des millions de soviétiques, d’incendier villes et villages, d’éradiquer toute la population de confession juive vivant sur les territoires de l’URSS sans omettre l’éradication totale des tziganes et autres communautés existant sur le sol de la Russie soviétique, en fait de ramener ce grand continent à l’âge de pierre. Au cours d’expéditions punitives sanglantes, les résistants devaient être pendus et les responsables politiques soviétiques systématiquement abattus sur place.
En août 1942, le général Heusinger orchestre lui-même les exterminations. La Gestapo et les S.S. sont placés sous son commandement direct.

Ces généraux nazis, coupables de crimes atroces contre les populations des pays de l’Europe occupée par le Reich hitlérien, coupables du meurtre de milliers de résistants communistes, purent échapper à la justice du gouvernement de l’URSS car, s’étant rendus aux troupes américaines, ils furent « protégés » par le haut commandement militaire américain !!!!!!!!!!!!

Il ne faut donc pas s’étonner de la résurgence du fascisme pur et dur au sein de tous les pays de l’Europe ( depuis le retour du capitalisme sauvage en Russie ) lorsque l’on se remémore les antécédents fascistes qui ont portés, sur les fonds baptismaux, l’Union Européenne et l’OTAN.
Et il ne faut pas s’étonner, venant des parlementaires fascistes incrustés au sein du parlement européen, de la publication de cette ignoble résolution qui met sur le même plan le communisme et le nazisme, « résolution » qui est une insulte intolérable envers la mémoire de toutes les victimes de la barbarie du 3ème Reich, mortes sous les balles nazies ou dans les camps de déportation. et en particulier envers la résistance implacable des peuples de l’URSS et de son gouvernement conduit par l’intègre et brillant Joseph Staline, face à l’envahisseur nazi assassin, ses hordes de waffen SS, et einsatzguppen.

Si Mr Fabien Roussel était un candidat communiste, héritier de la déontologie portée par les martyrs du Parti des fusillés – Danielle Casanova, Maia Politzer, Marie Claude Vaillant Couturier, Arthur Dalidet, le groupe Georges Politzer, Jacques Solomon, Charlotte et Georges Dudach/Delbo, de tant et tant d’autres résistants communistes, il aurait assis sa campagne de candidat communiste sur la nécessité d’éradiquer le capitalisme en France pour la mise en œuvre d’une économie socialiste allant vers le communisme, avec la sortie immédiate de la France de l’UE et de l’OTAN, sachant qu’un tel programme pourrait entraîner un soutien enthousiaste populaire pour la mise en action d’une économie socialiste au service des prolétaires et de la population française.

Pour la défense de l’amélioration des conditions de vie des prolétaires et de la population il ne peut y avoir de combat perdu d’avance si Fabien Roussel était un candidat communiste sur des positions prolétariennes de lutte des classes marxiste-léniniste. ????? Car l’oligarchie financière n’acceptera pas de perdre ses juteuses prébendes !!! Mais ceux qui vivent sont ceux qui luttent. Par contre ne rien faire c’est déjà accepter la défaite.