Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Fabien Roussel à la conférence nationale du PCF

11 Avril 2021 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche", #Élections, #Positions

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Poggiale Avidor Berthe 12/04/2021 09:03

Commentaire adressée à Histoire et Société le 11 avril 2021
Chère Amie et Camarade Danielle,

J’espère que vous publierez mon commentaire sur votre blog.

Chère amie je vous cite « Je voudrais dire aux camarades qui, aussi blessés que moi ont quitté le parti, qu’ils prennent conscience des possibles qui s’ouvrent et qu’ils ne laissent pas passer cette chance parce qu’elle ne se renouvellera pas. Vous avez été injustement méprisés, humiliés par des gens qui consciemment ou inconsciemment détruisaient ce parti qui était l’essentiel de votre vie, vous n’avez pas renoncé à être communistes, il faut réfléchir à tout ça. Il faut que vous mesuriez que si ce parti disparaît aucun des satellites groupusculaires ne tiendra. Ce travail de maturation dont les communistes encartés ont été capables il faut que vous le fassiez aussi. Souvenez-vous “la nuit finit à Tours”: l’abandon des principes socialistes, l’opportunisme, la politique de collaboration de classes et de ralliement au nationalisme bourgeois livrent, par l’entremise des chefs socialistes de droite, la classe ouvrière à ses ennemis” (1). Aucun de nous n’a été épargné y compris dans nos résistances »

Je suis communiste bolchévik viscéralement et ne cesserai de l’être que le jour où je fermerai les yeux !!

Si, il y a plus de trente ans, j’ai quitté le PCF c’est, qu’avec douleur, je voyait que le PCF qui avait succédé au « Parti Communiste Français de la Résistance, » le Parti des fusillés à l’occupant fasciste nazi » respecté par la vox populi jusqu’en 1981, marxiste léniniste bolchévik jusqu’à en mourir, était devenu un parti réformiste et électoraliste, un Parti composé de carriéristes opportunistes, qui avait jeté aux orties l'objectif de l’éradication du capitalisme en France et de la prise du pouvoir pour l’instauration d’une société à économie socialiste allant vers le communisme, à savoir  la propriété collective des moyens de production synonyme d'abolition de l’exploitation des salariés et de la recherche maximale du profit.

J’ai lu avec attention les diverses conférences publiques de Fabien Roussel et je viens d’écouter son discours à la Conférence nationale. Ses arguments sont sans consistance car a aucun moment il ne clame que l’objectif du PCF est la prise du pouvoir pour instaurer une société à économie socialiste allant vers le communisme. Tout comme Maurice Thorez le 18 novembre 1946, il acte l’abandon total de la conception Marxiste-Léniniste de la révolution socialiste, et conforte l’idée que «  par avancées successives de réformes démocratiques, sociales et économiques, le capitalisme s’effondrera de lui même, cédera la place de manière tout à fait pacifique » !!!!!!!!!! Je vous remémore que les « réformes démocratiques, sociales et économiques du CNR ne furent possible qu’à la sortie d’une guerre ayant laissé notre pays avec une économie exsangue, un corps politique déconsidéré, MAIS un parti communiste puissant, une classe ouvrière combative, un Etat disqualifié par sa « kollaboration » avec l’occupant nazi et le pouvoir pétainiste.
Le CNR ce fut AUSSI l’occasion pour le capitalisme français de s’accorder un répit pour prendre sa revanche quand des conditions plus favorables adviendraient. CQFD !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

L’oligarchie financière mondiale et française, dans la grande guerre de classe actuelle menée contre les peuples, se réjouit de la déliquescence de l’actuel PCF. Elle est arrivé, après la mort du charismatique Joseph Staline, à détruire l’URSS bolchévik de l’intérieur, en achetant les renégats qui s’étaient incrustés à l’intérieur de ses organismes et a, ainsi restauré le capitalisme. Et elle ose l’infamie extrême, n’ayant plus de contre pouvoir, de lancer une campagne tendant à assimiler le communisme au nazisme, Les bourreaux deviennent des victimes, les victimes des bourreaux. Mais ce qui est atroce c’est que l’actuelle direction du PCF, esclave de ses reniements, et courbant l’échine face aux diktats de ses bailleurs de fonds, par haine de l’URSS et de son dirigeant intègre Joseph Staline, toute honte bue, cautionne les campagnes médiatiques déchaînées et répétées, qui veulent reporter les crimes d’exterminations massives commis par les nazis sur le compte de ceux qui les combattaient.

Il est clair, à ce jour, que la politique électoraliste social démocrate de l’actuel PCF, et la candidature Fabien Roussel enfonceront le clou !!!! ne feront qu’accentuer son rejet parmi une population paupérisée au maximum outre le fait que l’actuel PCF ayant perdu la quasi totalité de ses adhérents et militants est devenu ce PCF de technocrates opportunistes et carriéristes qui n’a plus aucun lien avec les prolétaires et la population de notre pays.

Mais vous avez raison sur un point, à savoir que, sans le contre pouvoir que représentait un puissant Parti communiste DANS LES MASSES, l’oligarchie financière française a les mains libres pour écraser les prolétaires et toute la population. En effet on voit qu’à ce jour, la macronie et sa cour de laquais, qui méprise le peuple, à genoux devant les forces mondiales du capital, sous couvert d’une fausse épidémie covid-19  prend le contrôle de nos existences via des confinements inutiles, ( il n’y a pas une épidémie de peste bubonique que je sache !!! ) impose les règles d’un pouvoir fasciste copié/collé sur le pouvoir fasciste du 3ème Reich nazi !!!!!!!!!!!!! Et, hélas, comme il n’y a plus de militants ouvriers communistes, dans les masses, pour expliquer et initier une résistance active, la population française accepte la suppression de toutes ses libertés individuelles et collectives sans protester ( à part quelques exceptions, notamment quelques rares grands scientifiques, révolutionnaires malgré eux)

Chère Camarade, la reconstruction d’une véritable idéologie de transformation sociale ne peut passer que par la reconstruction d’un grand parti communiste de type bolchévik associée au rétablissement public de la vérité sur les réussites de l’économie socialiste allant vers le communisme en URSS jusqu’en 1953, date de la mort du Maréchal Joseph STALINE.