Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Répression au Pakistan ? Se méfier des imitations !

29 Décembre 2020 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Asie, #Répression, #Impérialisme

Le PC pakistanais dont émane la déclaration semble être une organisation fantôme sinon suspecte ...

Voici ce qu'en dit JP Page

Cher Gilles,
 
Je viens de prendre connaissance sur ton site d'une déclaration du PC du Pakistan. Je suis des plus perplexe sur la crédibilité de ce parti que personne ne connaît dans la région. Pour mémoire je te signale
que je vis l'essentiel de l'année au Sri Lanka et que je circule beaucoup dans cette partie du monde et depuis de nombreuses années, sauf bien sûr depuis le début de la pandémie.
 
Déjà des camarades avaient sollicité mon opinion sur une interview d'un dirigeant de ce "PC". Tu trouveras ma réponse ci-dessous.qui date du 13 novembre
A la suite de la déclaration récente de ce PC au sujet de l'arrestation d'Ali Wazir, j'ai fait par ailleurs le commentaire suivant qui date du 29 décembre.
 
Il me semblait juste que tu sois informé de mes opinions au sujet de ces personnages "bizarres".
 
fraternellement, JPPage
 
----------------------------------------------------------------------------------------
message du 29 décembre 
 
 
Dans la très longue, élogieuse et très détaillée note de Wikipedia sur "l'illustrissime" Ali Wazir on découvre qu'il est un chef tribal, d'une famille très riche( stations services, magasins, marchés, agriculture,etc..)qui a  
eu beaucoup à subir la pression et les assassinats de groupes Talibans Pashtun. Bizarrement, dans cette note wikipedia il n'est jamais fait référence au PC du Pakistan mais au PTM (Pashtun Protection Movement) dont
il est un des leaders. Ce groupe politique  s'est constitué sur une base ethnique avec le soutien de plusieurs ONG occidentales. Pendant ses études universitaires Qli Wazir aurait été influencé par des idées 
marxistes. On sait aussi qu'il s'est présenté à plusieurs reprises et sans succès à des élections  parlementaires.Il a fallu Imran Khan  pour que celui-ci  favorise son élection comme député  indépendant en retirant son propre candidat. Il a été interpellé récemment en décembre 2020 à Peshawar pour ses polémiques vis-à-vis du gouvernement  et de l'armée pakistanaise. Il a été exigé qu'il soit démis de ses fonctions au Parlement pour avoir sollicité l'intervention US dans le pays.
 
Ali Wazir a en effet  demandé l'engagement militaire des forces armées américaines en particulier contre des villes comme Rawalpindi présentées selon lui comme un centre terroriste. Il a accusé l'armée pakistanaise de favoriser le Covid 19 dans le but d'affaiblir l'ethnie Pashtun. 
 
Je rappelle ce que j'avais écrit précédemment! Les Pashtuns sont majoritaires au Baloutchistan en particulier dans la région de Quetta, où est implanté Ali Wazir. Le Baloutchistan est particulièrement riche en hydrocarbures. Il existe depuis 2004  la "Baloutchistan Liberation Army" équipée et encadrée par les USA. La BLA s'est livrée à de nombreux attentats en particulier dans le port de Gwadar (nœud de passage stratégique de la route de la soie) contre des travailleurs coopérants, des infrastructures et des équipements chinois. La BLA est farouchement opposée au développement de la coopération du Pakistan avec la Chine et est très hostile à Imran Khan.

 

Message du 13 novembre 2020
 
Je viens de lire l'interview stupéfiante du secrétaire général du PC du Pakistan. Je ne sais pas si c'est le résultat de la traduction qui laisse à désirer mais sur de nombreux points l'analyse est des plus discutables. A mes yeux, elle est quasiment pro US et anti chinoise, ce qui devrait laisser plutôt perplexe quant à la crédibilité politique de l'intéressé!
 
Il y a surtout des omissions de taille. Plusieurs exemples: à aucun moment il ne fait allusion aux importants changements politiques intervenus avec l'élection d'Imran Khan, la lutte acharnée de celui-ci contre la corruption, sa politique sociale en faveur des pauvres, le soutien au rôle et l'influence de syndicats de classe tres combatif dont plusieurs affiliés à la FSM, le style de vie d'Imran Khan dont mériterait  de s'inspirer la plupart des chefs d'état,  sa coopération très positive avec la Chine, l'éloignement à l'égard de Washington, il faut rappeler que le Pakistan  était dans la région l'arrière cour US et une base militaire d'agression contre la Russie, la Chine, l'Inde, l'Afghanistan surtout depuis l'époque où l'Inde était proche de l'URSS et dirigeait le Mouvement des Non Alignés et ou Kaboul avait basculé dans le camp socialiste.
 
Dorénavant le Pakistan joue un rôle positif en faveur d'une politique internationale de non ingérence, de respect de la souveraineté, de coopération, de paix. Autre exemple, il ne dit pas un mot sur le rapprochement avec l'Iran, rien sur les menaces d'agression de Modi contre le Pakistan y compris par l'usage de la force nucléaire, rien sur la répression extrêmement violente et le démantèlement de l'état du Jammu- Kashmir en Inde, rien sur les attentats commis dans le port stratégique de Gwadar par le Front de libération Pachtoun soutenu, armé et conseillé par la CIA et les USA, par contre satisfecit donné au Bangladesh totalement vendu aux intérêts US et anti chinois et même à l'Union européenne. Il ne dit rien sur l'alliance stratégique entre Trump et Modi. Il invoque la neutralité et non le non alignement ce qui n'est pas la même chose. Faut-il ajouter le fait qu'il ne ne dit rien sur l'alliance de la Quad (Inde, USA, Japon, Australie), rien sur l'Océan Indien zone de paix comme le souhaite les textes des Nations Unies, rien surtout sur la réorientation stratégique des USA avec le "Pivot to Asia" depuis Obama et repris par Trump, rien sur les menaces de guerre dans la région et sur le fait comme vient de le montrer Pompeo que les américains qui multiplient les manœuvres militaires ne cessent de mettre de l'huile sur le feu. Je pourrai continuer ainsi. 
 
Il n'y a pas grand chose d'anti impérialiste et anticapitaliste dans  les propos que tient ce responsable politique pakaistanais, par contre on a droit à beaucoup de rhétorique! Dans cette région du monde que je connais un peu et où l'influence communiste n'est pas négligeable, il est vrai que ce parti ne s'est jamais fait particulièrement remarquer. En fait et après avoir interrogé plusieurs PC de la région, nul n'en a jamais entendu parler.
 
Je pense que les américains, Modi et la bourgeoisie pakistanaise qui rêvent d'en finir avec Imran Khan ne désavoueraient pas cet interview et qui sait la susciterait peut-être..
 
 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GQ 29/12/2020 11:41

Le PC du Pakistan est apparemment un groupuscule quasi inconnu au Pakistan, y compris au sein des partis de gauche pakistanais, et qui s'agite sur les internet occidentaux. Mais, selon les sources progressistes du sous-continent sud-asiatique, il s'agirait en fait de stigmatiser au sein de la gauche occidentale la politique socialement progressiste, anti-impérialiste et d'alliance avec la Chine et l'Iran du premier ministre Imran Khan au moment où il subit des pressions politiques et économiques très forte de la Saoudie pour se rallier à Israël et renoncer à soutenir le Cachemire sous état de siège et d'occupation militaire de Modi.

Envoyé par Bruno Drweski