Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

l'antiracisme comme rideau de fumée

12 Juin 2020 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Positions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian 13/06/2020 08:52

Le racisme fut depuis des siecles une arme dans les mains de la classe dominante pour diviser les classes qu'elle domine. Marx et Engels qui vivaient en Angleterre observaient en permanence qu' un des piliers principaux de la bourgeoisie anglaise etait l'opposition tenace, on pourrait presque dire la haine, qui existait entre les proletaires anglais et les proletaires irlandais. Evidement les bourgeois anglais se faisaient un plaisir de nourrir cette opposition, diviser pour regner, c'est bien connu. Meme principe aux Etats-Unis entre blancs et noirs ou anglo et amerindiens. D'ailleurs si l'Union proclamait faire la guerre a la Confederation au nom de la lutte contre l'esclavage, en realite les capitalistes nordistes voulaient substituer a l'esclavage de race l'esclavage de classe pour leur capitalisme en pleine ascention. Mais le capitalisme n'est pas etranger a la dialectique, au mouvement, a l'evolution. Il n'hesite pas a se transformer, il n'est pas a une contradiction pres pour le bien de la cause, pour le regne continu du capital. Si le racisme fut longtemps un support du capitalisme, il en est devenu son entrave. De nos jours le racisme n'est pas bon pour le business. Le capitalisme ne peut plus se permettre d'etre raciste, il se doit d'etre antiraciste, Obama en etait le parfait exemple. D'ailleurs Wall Street financait autant Obama que Trump. Pourquoi ne pourrait on pas avoir une alternance noir-blanc-noir-blanc tous les 4 ans. En coulisse on flatte la race des uns et celle des autres au nom de l'anti-racisme , de facon a ce que l'appartenance a sa race prenne toujours le dessud sur l'appartenance a sa classe. En effet quel malheur ce serait pour les capitalistes blancs ou noirs si les proletaires oubliaient la couleur de leur peau et decouvraient les interets de leur classe.