Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La conscience pour Marx monte de la Terre vers le ciel (et non l'inverse, comme c'est le cas pour presque tous les autres penseurs)

12 Avril 2019 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Théorie immédiate

La conscience pour Marx monte de la Terre vers le ciel (et non l'inverse, comme c'est le cas pour presque tous les autres penseurs)
 

« La conscience ne peut jamais être autre chose que l’Être conscient et l’Être des hommes est leur processus de vie réel. Et si, dans toute l’idéologie, les hommes et leurs rapports nous apparaissent placés la tête en bas comme dans une camera obscura, ce phénomène découle de leur processus de vie historique, absolument comme le renversement des objets sur la rétine découle de son processus de vie directement physique.


A l’encontre de la philosophie allemande qui descend du ciel sur la terre, c’est de la terre au ciel que l’on monte ici. Autrement dit, on ne part pas de ce que les hommes disent, s’imaginent, se représentent, ni non plus de ce qu’ils sont dans les paroles, la pensée, l’imagination et la représentation d’autrui, pour aboutir ensuite aux hommes en chair et en os ; non, on part des hommes dans leur activité réelle ; c’est à partir de leur processus de vie réel que l’on représente aussi le développement des reflets et des échos idéologiques de ce processus vital. Et même les fantasmagories dans le cerveau humain sont des sublimations résultant nécessairement du processus de leur vie matérielle que l’on peut constater empiriquement et qui est lié à des présuppositions matérielles. De ce fait, la morale, la religion, la métaphysique et tout le reste de l’idéologie, ainsi que les formes de conscience qui leur correspondent, perdent aussitôt toute apparence d’autonomie. Elles n’ont pas d’histoire, elles n’ont pas de développement ; ce sont au contraire les hommes qui, en développant, en développant leur production matérielle et leurs rapports matériels transforment, avec cette réalité qui leur est propre, et leur pensée et le produits de leur pensée. ce n’est la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience. dans la première façon de considérer les choses on part de la conscience comme étant l’individu vivant, dans la seconde façon, qui correspond à la vie réelle, on part des individus réels et vivants eux-mêmes et l’on considère la conscience uniquement comme leur conscience. (1) »


(1) variante dans le manuscrit : uniquement comme la conscience de ces individus ayant une activité pratique

Karl Marx, Friedrich Engels
L'Idéologie allemande 1845-46

 

Signalé par Gérard Noterb sur le groupe de discussion FB "ami qui aiment le cousin Marx"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

IMBERT Olivier 13/04/2019 11:56

je me permets d'ajouter cela à propos scolaire réalisé, mais disons un peu indicatif et assez personnalisé quand même en l'honneur de ces deux parutions très valable des ES, le volume entier reconstruit par les équipes de chercheurs de l'internationale communiste à Moscou, et sa traduction tardive et le petit volume bilingue sur la première partie Feuerbach: Un petit propos sur ce volume complet de l’idéologie allemande, versus la rupture avec la cs philosophique d’autrefois.
OLIVIER IMBERT·SAMEDI 13 AVRIL 2019

Sur l’idéologie allemande : le texte du volume complet que nous allons étudier n’est qu’un fragment… un fragment non publié où Marx avec Engels s’attaquent à la fois à la philosophie allemande sans laquelle ils ont comme étudiants baignés et aux partisans allemands du socialisme… dans le manifeste qui reprendra ses critiques, le socialisme politique français lui aussi soumis à la critique.
Trois philosophes sont critiqués Bauer Feuerbach et Stirner et trois socialisme celui des Annales Rhénanes (la gazette), K.Grün et docteur Kulhman.
On dit parfois soit les jeunes hégéliens et les vieux soit la gauche ou la droite hégélienne déjà à l’époque aujourd’hui encore l’interprétation de Hegel oscille entre ces deux tendances cela tourne surtout autour de la place de la religion et de sa critique et de l’alternance de l’aliénation ou de la libération. Feuerbach lui privilégie l’homme sur Dieu il est le premier Athée dûment se revendiquant en tant que tel., l’éducation et le genre ou la communauté sont pour lui le concret sensible au cœur et à l’amour qui renverse l’Idée de Hegel. Humaniser l’esprit et donc le retour à un certain sensualisme à la française. en revanche la première partie s’appelant Feuerbach peut avoir aliéna par alinéa le plan suivant après avoir noté la reconstruction suivante:
Plan suivant :
Texte constitué de quatre fragment 1 Feuerbach 1 autre d’abord Bauer et 2 sur Stirner.
Introduction et préface de l’idéologie allemande et de la philosophie allemande…
A-) fragment 1 Feuerbach de 1 à 20 il s’agit des alinéas numérotés par moi- même
1) position et présupposés matérialistes de l’analyse marxiste. 1 à 14.
a) les rapports sociaux 1 à 5.
b) la division du travail 6à8.
c) les trois formes de la propriété (passées) 9 à 14.
2) fondement d’une critique de l’idéologie 15 à 20.
B) fragment 2 Bauer de 20 à 33 alinéa 20 manque quatre feuillets. ; critique de l’illusion libérale.
1) position matérialiste sur l’histoire 21 à 26
a) matérialisme sensualiste ou matérialisme pratique. 21.
b) des quatre moments, aspects de l’historicité.22 à 24.
c) la conscience, l’illusion d’une universalité.25 à 26.
2) des rapports des périodes historiques entre elles. La succession des générations.27 /33.
a) prima de la production. 27
b) critique de la théodicée conceptuelle idéaliste 28 à 33.
C fragments trois Stirner 1) L’idéologie politique, division du travail et intérêt commun. 34 à 36.
2) L’idéologie philosophique… 37 à 38.
D fragment 4 Stirner
1) les trois formes successives de la propriété depuis la féodalité.39 à 59.
a) foncière et artisanale 39 à 50.
b) manufacturière et commerciale 51 à 56.
c) grande industrie 57 à 59.
2) Individu et classe 60 à 71.
3) De quelques problèmes et particularités de la position du matérialisme historique. 72 à 75.
4) Condition et but de la révolution communiste. 76 à 80.
5) L’Etat et les superstructures. 80 à 86. A partir de 83 Société civile et Etat.

Dans cette perspective notre texte lui-même, de… 1845 Marx le dit dans la préface à la contribution de la critique de l’économie politique, il l’a laissé à la critique rongeuse de souris, il s’agissait de régler avec Engels ses comptes avec sa conscience philosophique d’autrefois. donc essayons d’exprimer en quoi cela peut constituer un propos un peu systématique et consistant d’une philosophie continuellement ensuite reprise et pas seulement complétée:
Pourquoi alors a-ton pu parler de philosophie marxiste Après la mort de MARX, Engels a essayé une dialectique de la nature
Et des textes reprenant cette préoccupation philosophique organisée en tant que telle anti-Dühring, Ludwig Feuerbach et la fin de la philosophie allemande, puis Lénine et Plekhanov matérialisme et empiriocriticisme et enfin le texte de Staline, sans doute collectif, Matérialisme dialectique et matérialisme historique
Il s’agit donc d’une pensée philosophique qui organise elle-même la possibilité de réviser son statut et sa propre histoire tout en se gardant de certaines dérives hétérodoxes où elle deviendrait le contraire de ses fondements…
Les fondements et positions caricaturales du Marxisme de Marx, à la lecture nous relativiserons sans doute certaines…
Le point de départ n’est pas une réflexion sur la connaissance, sur les principes métaphysiques, mais une réflexion sur l’existence sociale qui part des idées philosophiques dont la pensée allemande est porteuse après le livre de Hegel, Principes de la philosophie de droit, dont Marx rédige une critique en 1842/43…cela lui fait prendre un ancrage double sur la réalité sociale qu’il vit et a sous les yeux de deux manières… politiquement d’abord critique démocratique à la française( couper des têtes et donc le roi et le curé), des institutions allemandes traditionnelles et réactionnaires puis très vite révolutionnaire et communiste.
Philosophiquement cela signifie matérialisme. Sens premier sans doute de la primauté du réel matériel et de son indépendance par rapport à la pensée qui le connaît. Mais aussi position polémique à l’égard de l’idéalisme de la pensée allemande. Idéalisme posé et revendiqué par ces philosophies elle-même. Ce qui se posera pour Marx lui-même dans l’exigence de comprendre les formations sociales, d’un point de vue méthodologique, comme la nécessité de comprendre les sociétés à partir de leur base économique ce qui est le contraire de la manière dont la raison a priori la produit ou la nature humaine l’exige, mais telle que l’histoire empirique le montre ou l’apprend…
D’abord les besoins mais ceux-ci ne sont pas éternels, ni innées ou animaux seulement. Les besoins sont eux-mêmes produits par les formes sociales de production. La production développe un mode de consommation qui exige une transformation de la production, mais aussi transformation technique et scientifique qui interviennent…
Ce qui organise une société, c’est avant tout des rapports qu’entretiennent des individus dans des fonctions déterminés. Les rapports avec l’extériorité sont présents avant l’individu qui se constitue dans ces rapports, plus qu’il ne les constitue. Ils les font ces rapports ce ne sont pas des fétiches ou des apparitions de sorcelleries spirituelles, mais ces rapports qu’ils font ils les font dans des rapports déjà historiquement et non pas naturellement et sensiblement préexistants. Ces rapports sont pensés comme luttes, au niveau le plus général, luttes d’individus occupant une position dans des rapports, lutte d’individus supportant la même détermination, luttes de classes toujours plurielles. L’ensemble social est donc constitué par ces rapports de rapports qui dans leur opposition produisent et sont entretenus et transformés par les rapports sociaux. Marx n’invente pas les classes, mais il les saisit essentiellement, comme mouvement. La décomposition des rapports en domaine différents n’est que méthodologique, il s’agit de ressaisir la société dans son organisation globale mouvante où les rapports interfèrent les uns sur les autres. Point d’éternel humain donc, mais l’histoire des hommes pris dans la masse qui les fait être sociaux … et non, comme Durkheim s’en contentera, « des faits sociaux traités comme des choses » car il y a mouvement dans la masse et constitution de la masse.
D’où le caractère historique de ce matérialisme, au sens où il s’agit de s’opposer, à l’universalisation ou à l’éternisation d’une idée de l’homme ou des besoins de l’homme, c’est la critique des Robinsonnades. Et des valeurs universelles déclarées, par l’économie politique classique, (A. Smith, Ricardo.. malgré le grand respect que Marx leur voue, et la reconnaissance de la dette théorique continuellement réaffirmée) qui pense l’économie politique comme obéissant à des règles du jeu non transformable (importance de l’idée de mode production par exemple ou de travail et richesse, à force de travail dans un rapport déterminé de production et de propriété)…
D’où la question essentielle pour Marx dans une société comment l’argent fait-il des petits, comment se transforme-t-il ? I.e. comment la fortune et la richesse d’une nation est-elle aussi différente suivant les transformations du mode de production ? Ce qui pour la société de Marx et la notre s’appelle comment l’argent devient-il Capital ?
Ici, aussi, c’est le point de vue dynamique du développement historique ou diachronique qui va primer dans le rapport au développement des forces productives et des transformations des rapports de productions.
Mais si l’importance dans l’analyse historique est accordée à développer cette base réelle sur la quelle les hommes organisent leur existence sociale, il ne s’agit pas de l’y réduire. Les formes idéologiques, la manière dont le réel social est pris en conscience collectivement, produit une image déplacée, renversée basé sur une société et ses rapports sociaux, droit religion ou philosophie en passant par la pensée politique, les idéologies ont une ont des statuts et une manière de concevoir le réel qui les déforme différemment. L’engagement politique se fait donc à la fois sur une base réelle et sur une base transformée, ce décalage est produit et le décalage produit ou transforme la politique…comme le dit fort justement la préface à la contribution à la critique de l’économie politique dans les périodes de bouleversement social lire page 253 français et page 252 en Allemand, édition sociale bilingue 1972 cela donne « In der betrachtung solcher umwälzungen muss man stets unterscheiden zwischen der materiellen, naturwissenschaftlich treu zu konstatierenden Umwälzung in den ökonomischen Producktionsbedingunggen und juritischen, politischen, religiösen, künstlerischen oder Philsophischen, kurz, idéologischen Formen, worin sich die menschen dieses Konflikts bewusst werden und ihn ausfechten »
D’où dans la lecture de Marx et dans le matérialisme pratique qu’est le communisme, toujours distinguer entre les analyses de positions… et la prise de parti idéologique et sa phraséologie qui est, elle, de nature politique… confère par exemple le manifeste… Reste donc l’importance des idées et aussi des faits que Marx doit d’abord affronter sa conscience philosophique d’autrefois et à son niveau de se débattre et d’en découdre.

IMBERT Olivier 12/04/2019 22:47

Dans ce volume il y a aussi très important et trsè ignoré, comme la troisième partie du manifeste les critiques du communisme allemand du sentiment, et le socialisme petit bourgeois des auteurs mal connus aujourd'hui mais encore souvent pillé etc... le style polémique et donc aussi thétique et souvent historique des auteurs 'appui néanmoins sur des positions matérialistes qui sont tout en étant au sens très métaphorique et difficile à rendre en tant que telle conceptuelles sans le travail sur la société civile et le système des besoins en train de devenir l'étude des modes de productions et des évolutions et révolutions dans les forces productives en les articulant de manières souvent en contradictions et antagonismes réels aux rapports de productions et aussi aux rapports sociaux dits idéologiques, et aussi disons idéels et formels ou super-structurels...et cela conduira à la découverte de lois du développement historiques très affinées dans certaines parties de la critique de l'économie politique bourgeoise...et donc en effet à une sorte de fin de la conscience philosophique d'autrefois, mais sur une base nouvelle pour la cosntuction tout de même logico-dialectique de l'encyclopédie non seulement en abrégée mais aussi en mouvement réellement progressif et souvent discontinu et non évolutif révolutionnaire comme le petit bourgeois français bien connu en a fait une formule en aberration anti-marxiste et très bernsteinnienne comme la reprise de l'espérance en principe eschatologique très céleste d'un certain E.Bloch traité en renégat à juste titre en RDA, et ce mouvement en progrès dialectique avec des ruptures se constitue dans l'appréhension si possible consistante de l'objectivité ou ds objectivations de la matière.