Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Débat à Saint Ouen, vendredi 12 octobre : "vaincre le colonialisme israélien, est-ce possible?"

12 Octobre 2018 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous, #lutte contre l'impérialisme

Michel Collon

Débat Palestine à Paris - Merci de faire circuler !
<investigaction.paris@gmail.com>
 

Vendredi 12 octobre
à
18h30
 
L’équipe Investig’Action organise avec Badia Benjelloun à l’Espace Maymana un grand débat :
 
« Vaincre le colonialisme israélien, est-ce possible ?
 
Pouvez-vous faire circuler l’info au maximum? Il reste très peu d’espaces libres pour critiquer Israël. Partout, le lobby sioniste est très actif pour faire annuler des débats déjà programmés et pour empêcher qu’on le critique dans les médias. Ce débat entend poser les questions essentielles et contrer le découragement du type «Ils sont trop forts».
 
J’y participerai avec
 
Sarah Claude Katz (UJFP)
et
Walid Atallah (Palestiniens d’Ile de France)
Accompagné du film « Razan, une trace du papillon »
avec le cinéaste Iyad Alasttad et les parents de Razan.
Avec des chansons palestiniennes interprétées par Hind et Moussa.
Avec un stand du Philistin
(vente des produits locaux palestiniens en solidarité et petite restauration palestinienne).
 
Espace Maymana
8 rue Raspail
93400 Saint Ouen
métro Garibaldi.
 
Infos et suggestions : investigaction.paris@gmail.com
 
Une soirée importante pour la solidarité, nous vous attendons le plus nombreux possible. venez en groupes !
 
Merci, à vendredi 12 !
Michel Collon
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ouallonsnous ? 07/10/2018 12:30

Le seul moyen de vaincre le colonialisme est d'éradiquer l'entité sioniste occupant la Palestine !

Réveil Communiste 07/10/2018 23:11

Israël n'est pas le maillon faible de l'impérialisme, c'est plutôt une casemate particulièrement bien fortifiée.

Réveil Communiste 07/10/2018 22:31

Eradiquer, c'est vite dit... et c'est plutôt l'inverse